Bien communiquer, faculté essentielle du DATA MANAGER

Evocation des nouvelles attentes en matière de recrutement avec Alice HENQUINET, Talent Search Officer au sein de LOGOS IT Services SA.

Alice Henquinet, Talent Search Officer au sein de LOGOS IT Services

Data Manager, Data Analyst, Business Analyst… L’économie digitale s’appuie sur de nouveaux métiers, ceux de la donnée. Au-delà de compétences techniques pointues, ils exigent des aptitudes psychologiques et transversales précises. Evocation des nouvelles attentes en matière de recrutement avec Alice HENQUINET, Talent Search Officer au sein de LOGOS IT Services SA. – Par Sébastien Lambotte

LOGOS ITS, société de consultance IT et éditrice de la solution iDETECT, propose de découvrir les nouveaux métiers de la donnée, chaque mardi de novembre. A l’occasion des Data Days, la société ouvre ses portes aux candidats ainsi qu’à tous ceux qui envisagent leur avenir professionnel dans la valorisation de cette nouvelle valeur qu’est la donnée.

LOGOS ITS a en effet fait de la valorisation de la donnée un levier de performance placé au service de ses clients. C’est aussi au départ de nouvelles possibilités existantes dans le domaine de l’analyse des données, par l’adoption de modèles prédictifs notamment, que la société améliore sa plateforme iDETECT à travers un travail commun de R&D avec le SnT. Pour rappel, cette solution soutient les institutions financières dans la lutte contre la fraude, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Des profils techniques intégrant les bonnes aptitudes psychologiques

« Nous sommes en permanence à la recherche de profils de Data Analyst, de Data Manager ou encore de Business Analyst, assure Alice Henquinet, Talent Search Officer au sein de LOGOS IT Services. Dans ce contexte, au-delà des compétences techniques nécessaires, nous sommes à la recherche d’aptitudes psychologiques précises, de personnes animées par des convictions, une réelle ouverture d’esprit, dotées de bonnes facultés de communication, capables de se remettre en question… »

A travers l’évocation de plusieurs fonctions, en plusieurs articles tout au long du mois de novembre, revenons sur ces aptitudes propres aux métiers de la donnée.

Pourquoi un data manager doit-il avant tout être un bon communicant ?

« Le Data Manager est une personne chargée de gérer une équipe de Data Analysts. C’est lui qui, selon les objectifs poursuivis par le client, doit pouvoir orienter les recherches, la collecte de l’information, son traitement, explique Alice Henquinet. Il est aussi le relais entre le client, qui doit pouvoir profiter des résultats des analyses, et les équipes de techniciens de la donnée. La fibre communicationnelle est donc particulièrement importante pour gérer les équipes, expliquer les attentes, traduire les résultats d’une analyse en information exploitable. »

Pédagogue, capable de comprendre les divers enjeux

Le Data Manager devra donc se montrer pédagogue. S’il doit disposer des compétences techniques, pour comprendre le travail des analystes, pour les challenger, il doit aussi être en mesure de bien appréhender les enjeux liés au métier du client, les objectifs poursuivis. « C’est lui qui, envers le client comme envers les équipes, va devoir exposer les attentes, mais aussi rendre compte du travail effectué, poursuit Alice Henquinet. En tant que manager, il doit en outre être autonome tout en développant un réel esprit d’équipe, les analystes travaillant rarement seuls dans leur coin. »

Dans l’ensemble, questionner la donnée au service d’objectifs précis implique aussi d’être curieux, d’aller au fond des choses, comme nous le verrons à travers la présentation de notre second profil la semaine prochaine : « Pourquoi un Data Analyst doit-il être particulièrement curieux ? »

En savoir plus sur les Data Days

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *