Digicash rachetée par Payconiq : un nouveau leader du paiement mobile en Europe est né

Digicash vient d’être rachetée par la société Payconiq.

Digicash, la start-up luxembourgeoise à l’origine d’une application mobile de paiement qui a rencontré un succès rapide au Grand-Duché, vient d’être rachetée par la société Payconiq, active dans le même secteur en Belgique et bientôt aux Pays-Bas. Une étape qui devrait permettre à cette nouvelle entité de viser le Benelux, puis l’Europe. – Par Quentin Deuxant

Payconiq a annoncé le 2 août qu’elle joignait ses forces à la société luxembourgeoise Digicash, active dans le paiement mobile via une application dédiée. Cette start-up, lancée en 2012, propose à ses clients de payer ses factures, ses achats au magasin et sur internet ou encore de transférer de l’argent via une application mobile. Un principe qui a rapidement convaincu au Grand-Duché, puisque 25% de la population utilise aujourd’hui ce système.

Cette ascension rapide a été facilitée par la confiance rapidement accordée à la société par des organismes bancaires comme BGL, BNP Paribas, BCEE, BIL ou Post. Le rachat par la société belge Payconiq permettra à la société luxembourgeoise de collaborer avec les banques KBL et ING, qui auraient d’ailleurs elles-mêmes mis la main au portefeuille pour permettre l’opération.

Contrer les géants mondiaux du paiement mobile

Le timing de ce rachat, dont le montant n’a pas été communiqué, ne doit rien au hasard. En effet, la directive européenne “PSD2”, qui doit être activée en janvier 2018, permettra à des géants mondiaux du paiement mobile d’investir le marché européen. On pense par exemple à l’Américaine Apple Pay, dont les capacités financières et techniques sont quasiment illimitées.

Il y avait donc urgence à former une société capable de devenir un leader européen du paiement mobile, et de contrer ces acteurs mondiaux.

Vers une disparition de la marque Digicash en 2018 ?

Que signifie concrètement ce rachat pour Digicash et pour ses utilisateurs luxembourgeois ? Dans un premier temps, pas grand-chose. Les clients luxembourgeois pourront continuer à utiliser leur application comme ils l’ont toujours fait.

Pour les dirigeants de Digicash par contre, l’optique sera différente dans les prochains mois. Ils ne seront plus impliqués dans le management de la société et leur travail consistera en grande partie à faire progresser techniquement la plate-forme de Payconiq, aujourd’hui moins avancée que celle des Luxembourgeois.

A terme, c’est-à-dire à la mi-2018, la marque Digicash pourrait finalement disparaître pour laisser place à celle son ex-concurrente belge Payconiq. Ses fondateurs, eux, continueront à plancher sur la creation d’écosystèmes technologiques, comme ils le font depuis la fin des années 90.