Les FinTech Awards dévoilent leurs 15 finalistes

Ils sont quinze. Ils viennent du Luxembourg, de Grande Bretagne, d’Israël, des Pays-Bas, de France, de Suisse ou encore de Chine… Ce sont les finalistes de la deuxième édition des FinTech Awards Luxembourg, concours organisé par la Fondation LHoFT et KPMG Luxembourg.

fintech-awards-luxembourgIls sont quinze. Ils viennent du Luxembourg, de Grande Bretagne, d’Israël, des Pays-Bas, de France, de Suisse ou encore de Chine… Ce sont les finalistes de la deuxième édition des FinTech Awards Luxembourg, concours organisé par la Fondation LHoFT et KPMG Luxembourg.
Par Sébastien Lambotte.

Les FinTech Awards constituent sans doute aujourd’hui l’une des plus belles vitrines de la place, permettant au secteur de la FinTech luxembourgeois de rayonner à l’international. Alors que les prix seront remis le 28 juin, lors d’une grande soirée, à l’issue de deux étapes de sélection devant un jury, les organisateurs ont dévoilé ce mercredi les 15 demi-finalistes du concours. Les épreuves de demi-finales permettront, le 28 juin au matin, de ne garder que 7 candidats qui concourront le même jour en soirée, lors de la finale. Chacun d’eux espère décrocher un des quatre prix proposés, dont le prestigieux « FinTech Startup of the Year ».

Diversité géographique

Les quinze demi-finalistes sont : MyBucks (Luxembourg), FundApps (Grande Bretagne), Beijing ThinkYoung Technology (Chine), Blanco Services (Pays-Bas), Pulsar Connect (France), PayKey (Israël), AIFMaps (Chypre), EMPcorp (Luxembourg), Finzor (Israël), CarPay-Diem (Luxembourg), ClauseMatch (Grande Bretagne), Investify (Luxembourg), Click-ins (Israël), ComplianceWise (Pays-Bas), WealthInitiative AG (Suisse).

« La liste des 15 demi-finalistes est d’une grande qualité autant dans la diversité des secteurs d’activités représentés que géographiquement, démontrant la dimension internationale des FinTech Awards et l’attrait incontestable du Luxembourg en tant que FinTech Hub, a commenté Nasir Zubairi, CEO de la LHoFT. Nous avons hâte d’entendre les pitchs des demi-finalistes et finalistes et de voir qui finira tout en haut du podium ».

160 candidatures reçues

Ces acteurs ont été sélectionnés parmi 160 candidatures reçues. Un processus de sélection qui a pris quelques semaines. « Les candidats ont été difficiles à départager, car la qualité des dossiers soumis était de nouveau très élevée cette année. L’enjeu est important pour eux mais également pour nous, en tant qu’organisateurs. Il est essentiel de bien comprendre chaque projet, les tenants et aboutissants des produits et services proposés, de bien cerner le potentiel de chaque participant afin de garantir un cru 2017 d’excellence » commente Pascal Denis, KPMG, qui présidera le jury lors de la demi-finale fin juin.

Et le jeu en vaut la chandelle. Car, parmi les récompenses à remporter, on peut citer : 50.000 €, quatre mois d’hébergement au Technoport, une participation à l’Innovation Tour – Silicon Valley, une adhésion d’un an au KPMG Hub for Entrepreneurship (le Khube) et une adhésion gratuite au LHoFT comprenant six mois d’hébergement au sein du LHoFT FinTech hub.