KBL Luxembourg tourne sur sa nouvelle plateforme BPO

"Nous construisons aujourd'hui le groupe de banques privées de demain."

Yves Stein – Group CEO et Paul Scholten – Group COO, KBL ebp

KBL epb a terminé la migration de ses activités luxembourgeoises vers la nouvelle plateforme informatique de Lombard Odier. Il s’agit d’un des projets BPO bancaires les plus importants menés au Luxembourg ces dernières années. Il doit permettre à la banque d’harmoniser le modèle opérationnel du groupe, qui compte une cinquantaine d’entités en Europe, et de mieux satisfaire à l’évolution rapide des besoins de ses clients. – Par Sébastien Lambotte

Le projet de migration des opérations de KBL epb sur une nouvelle plateforme informatique, mise en œuvre avec Lombard Odier, est sans doute l’un des plus grands projets BPO qu’a connu le secteur bancaire luxembourgeois ces dernières années. En octobre 2015, déjà, Eric Mansuy, CIO de KBL ebp, révélait les contours de ce projet à ITnation. Ce jeudi matin, KBL ebp communiquait sur l’accomplissement de la migration des activités luxembourgeoises du groupe sur la nouvelle plateforme.

Mieux satisfaire à l’évolution rapide des besoins

« KBL epb est à présent opérationnel sur cette plateforme informatique de pointe, développée par Lombard Odier et conçue pour répondre aux exigences spécifiques du groupe de banques privées paneuropéen, précisait le communiqué. Cette nouvelle plateforme permet également à KBL epb de satisfaire encore mieux à l’évolution rapide des besoins de ses clients dans un environnement de plus en plus international. » En plus de répondre aux exigences de sa clientèle privée, cette nouvelle plateforme informatique renforce l’offre du groupe à destination de ses clients institutionnels et tiers-gérants, mettant à leur disposition des services de consultation en ligne et de transaction.

Les projets BPO dans le monde bancaire au Luxembourg sont encore extrêmement rares. Le cadre réglementaire ne facilitant jusqu’alors pas l’externalisation des opérations vers des acteurs BPO situés sur le territoire européen, en dehors du Luxembourg, ou encore vers services suisses, réputés particulièrement performants en la matière. En bonne collaboration avec Lombard Odier, KBL a pu définir un modèle correspond à ses besoins particuliers, permettant à un nouveau service luxembourgeois de voir le jour.

Renforcer les liens, simplifier les processus, être plus agile

La migration des activités du groupe sur la plateforme BPO se fait par étape. Avant KBL ebp au Luxembourg, ce sont la filiale française du Groupe et la Banque Puilaetco Dewaay Luxembourg, sa filiale au Grand-Duché, qui ont migré leurs activités sur la plateforme. Le groupe continuera à déployer cette plateforme dans son réseau. Pour Puilaetco Dewaay, en Belgique, et Brown Shipley, au Royaume-Uni, la migration devrait avoir lieu l’an prochain.

« Aujourd’hui, avec ce projet, nous renforçons les liens qui unissent notre groupe et optimisons notre capacité à mieux servir l’ensemble de nos clients, quel que soit leur lieu de résidence, a déclaré Yves Stein, CEO du groupe KBL ebp. Désormais, nous sommes également en mesure de gérer plus efficacement les exigences réglementaires, de simplifier encore davantage les processus internes, de faire preuve d’une plus grande agilité et de réduire nos coûts. »

Vers un enrichissement de l’offre numérique

La nouvelle plateforme informatique permettra au groupe de banques privées d’enrichir son offre numérique globale. KBL investit actuellement dans de nouveaux outils numériques visant à améliorer l’expérience client, dont des services de conseil et transactionnels, tout en travaillant sur des solutions permettant d’accroître l’efficacité interne.

« Les progrès que nous avons accomplis dans le domaine du numérique ne sont qu’un exemple de la transformation profonde et positive mise en place par KBL epb, a déclaré Paul Scholten, COO du groupe. Avec le soutien sans faille de notre actionnaire et l’engagement actif de nos 2 000 collaborateurs, nous construisons aujourd’hui le groupe de banques privées de demain. »

Source photo : www.kbl.lu/

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *