Econocom enregistre de très bonnes performances 2015

By on March 3, 2016
econocom

Les très bonnes performances 2015 confirment la réussite de la fusion avec la société de services Osiatis et l’efficacité du nouveau modèle de développement.

Résultats 2015

• Forte croissance du chiffre d’affaires, +11 % à 2 316 millions d’euros
• Accélération de la croissance organique à 8 %, portée par toutes les activités du groupe
• Forte progression du résultat opérationnel courant, + 23 % à 117,7 millions d’euros
• Doublement du résultat net par action2 à 0,62 euro
• Situation financière solide avec une forte génération de cash-flow (capacité
d’autofinancement supérieure à 100 millions d’euros) et un endettement net maîtrisé à moins de 1,5 fois l’EBITDA

Perspectives 2016

Poursuite de la dynamique d’investissements afin de profiter à plein de l’accélération
de la transformation digitale des entreprises et de placer le nouvel Econocom au
cœur du marché du numérique.

Belles perspectives de croissance :
• Croissance organique supérieure à celle du marché des entreprises de services du
numérique (ESN)
• Progression à deux chiffres du résultat opérationnel courant
• Nouvelle hausse du résultat net par action

Le Conseil d’Administration d’Econocom Group, acteur européen de la transformation digitale des organisations, s’est réuni ce jour sous la présidence de Monsieur Jean-Louis Bouchard pour arrêter les comptes de l’exercice 2015.

Chiffre d’affaires annuel en hausse de 11 % et en croissance organique de 8 %

Le groupe confirme la pertinence de son nouveau modèle économique issu de la fusion réussie avec Osiatis et de sa stratégie axée sur un mix équilibré de croissance organique et d’acquisitions. Econocom enregistre un chiffre d’affaires consolidé de 2 316 millions d’euros contre 2 093 millions d’euros en 2014, soit une hausse de 11 % dont 8 % en organique.

Cette croissance organique a été nourrie par :

• l’accélération des évolutions technologiques, favorable aux 3 métiers du groupe qui affichent tous une croissance supérieure à 10 % ;
• une tendance de marché qui privilégie l’usage et à laquelle Econocom répond par ses solutions de gestion administrative et financière ;
• la complémentarité de ses métiers à l’origine de synergies importantes et d’un positionnement recherché d’intégrateur de solutions avec financement ;
• une dimension européenne et internationale autour de 5 zones géographiques, toutes en forte croissance.

L’activité bénéficie également de la stratégie d’acquisitions ciblées déployée depuis 2 ans sur des segments dynamiques et des compétences stratégiques telles que la sécurité, les applications internet & mobiles, les solutions digitales et le conseil en transformation digitale. Les sociétés acquises au cours des 2 dernières années, appelées satellites, ont contribué au chiffre d’affaires 2015 consolidé à hauteur de 108 millions d’euros.

Résultat opérationnel courant en hausse de 23 %

Le résultat opérationnel courant s’élève à 117,7 millions d’euros, en hausse de 23 %.
Cette forte progression reflète l’amélioration de la rentabilité opérationnelle de toutes les activités. L’activité de Technology Management & Financing réalise un résultat opérationnel courant de 70,1 millions d’euros, en hausse de 17 %, soit une marge de 6,1 %, les Services améliorent sensiblement (+ 38 %) leur résultat opérationnel courant à 35,5 millions d’euros soit une marge de 4,9 %, et enfin l’activité Produits & Solutions réalise un résultat opérationnel courant de 12,1 millions d’euros en progression de 16 %, soit une marge de 2,8 %.

Econocom a bénéficié en 2015 de la bonne dynamique des affaires, des synergies issues de l’intégration réussie d’Osiatis et des plans de productivité dans tous ses métiers, du succès de ses offres transverses et à plus forte valeur ajoutée.

Doublement du résultat net par action

Le résultat net part du groupe s’élève à 66,8 millions d’euros, en hausse de 127 %. Le résultat net par action s’élève à 0,62 euro ; il a plus que doublé en un an (0,27 euro en 2014).
Cette performance traduit les bons résultats opérationnels du groupe. Elle a été confortée par des charges exceptionnelles limitées à 5,2 millions d’euros, l’optimisation des coûts financiers et par un taux d’impôt sur les sociétés effectif de 27 %. 3 hors taxes reconnues sous la rubrique « Impôts » (CVAE et IRAP)

Progression de la rémunération des actionnaires

Le Conseil d’Administration proposera à la prochaine Assemblée Générale de procéder à un remboursement de prime d’émission de 0,175 euro par action, soit une progression de la rémunération brute des actionnaires de 17 % par rapport à 2014 et de 46 % sur 2 ans.

Econocom confirme ainsi son attachement à sa politique de retour aux actionnaires et sa confiance dans ses perspectives de croissance. Le groupe a par ailleurs poursuivi son programme de rachat d’actions. Au 31 décembre 2015, il détenait 5 791 437 actions propres, soit 5,15 % de son capital. Ces titres sont destinés à couvrir les engagements pris dans le cadre des plans de stock-options et de l’obligation convertible (ORNANE).

Structure financière solide et forte génération de cash-flow

Le groupe génère sur l’exercice une capacité d’autofinancement de 100,4 millions d’euros, et dispose d’une situation financière saine avec une trésorerie nette bancaire de 143 millions d’euros et un endettement net comptable maîtrisé, qui s’élève à 186 millions d’euros, soit moins de 1,5 fois l’EBITDA 2015 du groupe.
La dette financière adossée à des flux de loyers représente les deux tiers de la dette financière nette du groupe.
La structure financière du groupe et sa forte génération de trésorerie permettent assurément de soutenir la stratégie de croissance ambitieuse du groupe.

Perspectives 2016

Le groupe entend poursuivre sa politique volontariste d’investissements : nouvelles offres et solutions métiers, forces commerciales et avant-vente, connaissance clients, outils collaboratifs et digitaux, notoriété et image de marque, formation, motivation et bien-être des collaborateurs, afin de poursuivre la construction du nouvel Econocom conformément à son plan stratégique Mutation.
En parallèle, Econocom continuera à investir dans de nouveaux satellites, dans les domaines porteurs du conseil en transformation digitale, des applications web et mobile, de la e-santé et de la e-éducation, ou encore du multimédia afin de stimuler l’innovation et la créativité du groupe, maintenir son agilité, accélérer sa croissance et améliorer sa rentabilité.

La Direction du groupe Econocom anticipe une nouvelle année de croissance organique supérieure à celle du marché des entreprises de services du numérique (ESN) , soutenue par le dynamisme du marché de la transformation digitale des entreprises et des services publics, les importants investissements commerciaux
réalisés depuis 2 ans et enfin, les synergies entre ses grands métiers et les sociétés satellites acquises au cours des 2 dernières années.

La Direction prévoit également une progression à 2 chiffres du résultat opérationel courant et une nouvelle hausse du résultat net par action. L’année 2016 bénéficiera des pleins effets des synergies issues du rachat d’Osiatis et des programmes de productivité menés depuis 2 ans.
Dans ce cadre, le groupe confirme ses objectifs stratégiques pour 2017 : 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 150 millions d’euros de résultat opérationnel courant.
Le commissaire a confirmé que ses travaux de révision qui sont terminés quant au fond n’ont pas révélé de correction significative qui devrait être apportée aux informations comptables reprises dans le communiqué.

Prochain rendez-vous : chiffre d’affaires du 1er trimestre le 20 avril 2016, après clôture de Bourse.

Capture d’écran 2016-03-03 à 16.10.51

About Jessica Cencetti

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>