Fusion IT et métier, la recette gagnante pour Caceis

By on May 13, 2013
Christophe Pierron, CIO de Caceis Luxembourg

Dans la série des portraits de CIO’s en préparation au gala Golden-i 2013, voici une interview réalisée en décembre dernier avec Christophe Pierron, CIO de Caceis. Pour rappel, vous pouvez voter dès à présent pour le CIO de l’année sur le site www.golden-i.lu ouwww.ITnation.lu.

Rendez-vous avec ITnation, CIONET Luxembourg et PwC Luxembourg le 23 mai 2013 à l’Abbaye de Neumunster pour la nomination du CIO of the Year.

 

Au coeur de l’action de Caceis, une démarche de visibilité et de responsabilité IT. Organisée désormais en lignes métiers, l’informatique de la banque est devenue un atout et n’est plus un enjeu…

Aligner la stratégie informatique sur celle du métier est un concept quelque peu réducteur pour les entreprises qui portent l’ICT plus haut dans la chaîne de valeur. «Au sein de Caceis, l’IT est bien plus intégrée dans la stratégie de l’entreprise plutôt qu’alignée à ses côtés, explique Christophe Pierron, Chief Information Officer de Caceis Luxembourg. En effet, nous sommes impliqués à la fois dans la définition des produits, dans le développement commercial de ceux-ci et dans la maîtrise des coûts de la banque. Je parlerais donc plus de fusion Business/IT que d’alignement. Dans notre activité, l’IT est au coeur de nos actions…»

CIO of the Year 2013Chez Caceis, l’implémentation des plans stratégiques de la banque est désormais pilotée par les business lines en lieu et place de l’organisation MOA-MOE précédente, abandonnée depuis. La cohérence de l’ensemble des programmes et projets IT s’articule dans un département d’architecture transverse qui a été «musclé» l’an dernier afin de pérenniser et capitaliser sur la nouvelle démarche. «Ce département se charge de valider l’architecture fonctionnelle en favorisant la réutilisation de composants communs et en appliquant la roadmap SI 2015 de Caceis, précise Christophe Pierron. Les architectes établissent et font respecter les choix technologiques (ETL, BD,…). Par ailleurs, ils se chargent de la chaîne méthodologique en organisant les environnements de développement et en publiant un catalogue d’objets et des différents ‘bus’ supportés.»

Accountabil-IT

L’idée maîtresse sponsorisée, tant par les opérations que par l’IT management, soutient l’accountability au sein des business lines. «Dans notre nouvelle organisation, le business travaille avec l’équipe associée tant sur les projets que sur la production elle-même. Cette approche favorise une optimisation des sujets IT puisque toute la démarche est intégrée.»

Chez Caceis, dont les deux centres IT principaux sont établis à Paris et à Luxembourg, la coopération entre les responsables business et IT a créé une véritable symbiose. «Bien sûr, il y a toujours des moments difficiles ; mais nous sommes à même de les dépasser parce que la fluidité de nos relations est plus grande. Nous travaillons de fait bien plus en amont sur les décisions stratégiques que nous allons porter ensemble. Cela nous permet de déplier le processus métier lui-même et de le repenser et le valider depuis le départ.» Cette démarche permet d’éviter de devoir entamer un effort Lean par la suite, en pensant mieux toutes les dimensions du projet.

Mieux encore, l’IT de Caceis est invitée jusque chez le client final par le métier. Avec certains clients par exemple, un steering committee est même mis en place afin de suivre de façon plus cohérente les projets en cours. D’autres clients, qui ont également une vision dynamique d’une opportunité métier, en appellent à Caceis pour les épauler dans leur propre développement de solutions intégrées.

«Si les entreprises veulent gagner de nouveaux clients, elles doivent agir avec le time-to-market idéal. Forcément, cela nécessite une très grande agilité et l’IT est partie prenante de cette agilité.» Pour Caceis, cela signifie pouvoir développer des applications plus rapidement, en mode composants. Cela améliore grandement la productivité et accélère le cycle de vie. «Nous allons beaucoup plus vite et c’en est fini des projets invisibles pendant douze mois. Nous sortons des itérations plus rapidement et cela change complètement la perception que le business pouvait avoir de l’IT et des effets tunnel du passé.»

Ne manquez pas l’événement CIONET Luxembourg du 17 décembre 2012 ‘The Changing Role of the CIO’ avec le témoignage de Christophe Pierron sur : « From a full local CIO to a Group head of IT systems & The CIO, a major actor of the company strategy ».

About Raphael Henry

Editor in Chief, ITnation.lu | Country Leader, CIONET Luxembourg

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>