La première société « Bitcoin » vient d’être constituée au Luxembourg

By on October 30, 2015
bitcoin

Voilà une innovation juridico-fintech qui risque bien de faire du bruit. Et pour le Luxembourg, qui cherche tant à développer son industrie Fintech, il pourrait aussi y trouver là une niche à explorer et à promouvoir nationalement et internationalement. En effet, une première société luxembourgeoise vient d’être créée par un apport en nature de bitcoins. Oui, vous lisez bien! Par un apport en nature de bitcoins!

Par Charles-Louis Machuron – Silicon Luxembourg

Comment juridiquement cela a-t-il été rendu possible? Combien de bitcoins ont été nécessaire pour la création de la société? Entretien avec Fabio Gasperoni, Taxpreneur (!), et dirigeant de cette nouvelle société.

Il est plus facile de créer une société par apport de bitcoins qu’avec la méthode traditionnelle […]

Créer une société avec un apport en bitcoin est très original, comment cette idée vous est-elle venue? 

Au Luxembourg, le processus de constitution des sociétés se base sur la confiance entre plusieurs acteurs : la banque, le notaire, le registre de commerce, etc. Est-il envisageable de basculer vers un système où la confiance est remplacée par d’autres systèmes de vérification? La blockchain – et aujourd’hui le bitcoin – est peut-être une réponse. La constitution de la société HOL VENTURES avec apport de bitcoins est juste le premier pas vers la réalisation de cette idée.

Si l’on peut considérer les bitcoins au même titre que de la monnaie et les wallet bitcoins au même titre que les comptes bancaires, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, un wallet doté de deux clés – une clé connue par le notaire et une seconde clé connue par le fondateur de la société – pourrait répondre à ce besoin. Le notaire pourrait vérifier le solde du wallet et donc la disponibilité des fonds – car cette information est publique et dans la blockchain – et « co-débloquer » les fonds juste après l’acte avec sa clé privée.

HOL VENTURES a été créée par « simple » apport en nature de bitcoins, cela a été finalement plus facile qu’une constitution traditionnelle, aussi grâce aux conseils précieux de Me Le Squeren.

Lire l’article complet sur SiliconLuxembourg.lu

 

About Jessica Cencetti

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>