julien-rouayroux

La transformation digitale de Veolia Eau, soutenue par Olkypay et EBRC

Payboost, filiale de Veolia Eau, assure désormais l’encaissement des paiements du géant du CAC 40 en s’appuyant sur la plateforme de services de paiement luxembourgeoise SIO4 développée par Olkypay et opérée au niveau d’EBRC.

julien-rouayrouxPayboost, filiale de Veolia Eau, assure désormais l’encaissement des paiements du géant du CAC 40 en s’appuyant sur la plateforme de services de paiement luxembourgeoise SIO4 développée par Olkypay et opérée au niveau d’EBRC.

La nouvelle solution a été honorée, à Paris, lors des Trophées de la transformation numérique, d’un premier prix dans la catégorie « Direction financière ».

“Ce Premier Prix met à l’honneur une collaboration efficace, renforçant par la même le positionnement de Luxembourg comme un hub FinTech privilégié au centre du continent européen.”

Le 9 Février 2016, se tenait à Paris, la première édition des Trophées de la transformation numérique. Deux acteurs luxembourgeois, Olkypay et EBRC, ont été indirectement honorés lors de cette cérémonie qui récompense des projets majeurs de transformation digitale menée par des acteurs économiques de l’Hexagone.

C’est le cas du projet présenté par Veolia Eau France. A travers sa filiale Payboost, le géant du CAC 40 assure désormais l’encaissement des factures et les opérations de recouvrement au départ d’une solution développée par la FinTech Olkypay et opérée au sein d’EBRC, leader du cloud de confiance « Trusted Cloud Europe ». Ce nouveau dispositif a été honoré d’un premier prix dans la catégorie « Direction Financière ». Ce projet de transformation a permis à Veolia Eau d’améliorer l’efficience de la procédure d’encaissement des factures, de répondre à des problématiques de changement réglementaire en matière de paiement, mais aussi de réaliser des économies sur les frais bancaires.

Olkypay révolutionne l’encaissement des paiements

“Ils profitent d’une plus grande réactivité dans la gestion des paiements et d’un gain de temps considérable dans le recouvrement des sommes dues.”

Confrontée au besoin d’adapter le mode d’encaissement de ses factures avec l’achèvement de la mise en œuvre du passage au standard SEPA au début de cette année, Veolia Eau a choisi de faire confiance à la plateforme de services de paiement mise au point par Olkypay.

« En tant qu’institution de paiement, disposant d’une licence que nous a octroyée le régulateur financier luxembourgeois, nous avons mis en place une plateforme d’encaissement innovante, commente Julien Rouayroux, responsable Backoffice d’Olkypay. Elle permet à nos clients, en l’occurrence Payboost pour le compte de Veolia Eau, d’opérer une gestion plus directe des encaissements, quels que soient les moyens de paiement auxquels veulent recourir leurs débiteurs, que ce soit par virement ou par domiciliation. Ils ne doivent désormais plus passer par leur banque pour s’assurer que les sommes ont bien été encaissées. Ils profitent d’une plus grande réactivité dans la gestion des paiements et d’un gain de temps considérable dans le recouvrement des sommes dues. »

La plateforme intègre de manière transversale l’ensemble des possibilités de paiements. Olkypay en a d’ailleurs développé de nouveaux, qui s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle directive européenne de paiement (DSP2). Elle a de cette manière permis à Veolia Eau de disposer d’une alternative aux Titres Interbancaires de Paiement (TIP), moyen de paiement rendu obsolète et fortement utilisé, sans avoir à bousculer les habitudes des clients.

En outre, la solution d’Olkypay offre de nombreuses possibilités d’automatisation, pour le renouvellement de la demande de paiement, pour l’échelonnement d’une dette, pour envisager des prélèvements au meilleur moment… Elle permet encore d’organiser un même encaissement en recourant à divers moyens de paiement.

« Si, au moment de l’encaissement, un prélèvement n’est pas possible pour cause de fonds insuffisants sur le compte du débiteur, grâce à notre plateforme, le créancier pourra automatiquement effectuer l’encaissement en sollicitant un autre moyen de paiement disponible », poursuit le responsable IT d’Olkypay. La plateforme dispose d’un Back-Office performant offrant, en temps réel, une vision consolidée des informations de paiement aux opérateurs en charge de l’encaissement des créances clients.

Adapté à ceux qui facturent beaucoup

Veolia Eau, avec pour objectif de mener à bien ce projet de transformation, a créé Payboost. La jeune start-up, filiale du géant du CAC 40, non contente d’assurer l’encaissement et le recouvrement des factures de Veolia Eau, entend proposer ses services à l’ensemble des acteurs qui opèrent de la facturation en masse, comme les opérateurs en télécommunication, des fournisseurs en énergie ou en eau, des assureurs…

EBRC, garant de la disponibilité du service

Rien que pour Veolia Eau, le montant des factures encaissées par ce dispositif représente une somme globale annuelle de 5 milliards d’euros par an. On parle de plusieurs millions de transactions, pour plus de 7 millions de clients, qu’il faut pouvoir traiter. Aussi, pour assurer la disponibilité du service, Olkypay s’est appuyé sur les compétences et les infrastructures d’EBRC.

jean-francois-hugon« Nous sommes heureux de pouvoir aujourd’hui mettre notre savoir-faire et l’expertise que nous avons acquise en matière de gestion de l’information sensible au service d’un tel projet de transformation, précise Jean-François Hugon, Head of Marketing chez EBRC. Nous sommes surtout fiers de contribuer à la réussite d’Olkypay, une FinTech luxembourgeoise promise à un bel avenir. Auprès de nos équipes, ils ont trouvé un partenaire qui leur permet de monter rapidement en puissance tout en offrant toutes les garanties nécessaires à leurs clients, comme au régulateur. »

Les dirigeants de Veolia-Eau, soucieux de ne pas confier leurs encaissements à « n’importe qui », sont venus à plusieurs reprises s’assurer de la qualité, tant des infrastructures que des équipes qui aujourd’hui s’assurent que la plateforme est opérationnelle de manière permanente. « Depuis plus de 15 ans, EBRC vise l’excellence en matière de gestion de la donnée sensible. Nos data centres n’ont jamais connu le moindre downtime. Aujourd’hui, cette exigence et l’expertise que nous déployons permettent à de nombreuses FinTech, depuis le Luxembourg, d’adresser leurs solutions à des acteurs aussi importants que Veolia Eau ou d’autres entreprises majeures, conclut Jean-François Hugon. Ce Premier Prix met à l’honneur une collaboration efficace, renforçant par la même le positionnement de Luxembourg comme un hub FinTech privilégié au centre du continent européen. »