Une House of FinTech d’ici la fin de l’année

By on January 14, 2016
Nicolas-Mackel
Evoqué en novembre dernier, le projet de création d’une House of FinTech fait son chemin. Le projet, réel incubateur dédié et espace de rencontre et d’échange, pourrait être concrétisé dans le courant de cette année.

 Par Sébastien Lambotte

Le Luxembourg ne cache pas son ambition de devenir un hub FinTech qui compte dans l’espace européen, voire au-delà. Face à des places comme Londres, qui mobilise nombre d’acteurs dans le domaine et qui est animé par une dynamique incroyable, il manque au Grand-Duché un lieu fédérateur, dédié au FinTech, à l’image du Level39 de la capitale britannique.

Nicolas Mackel, CEO de Luxembourg for Finance, qui chapeautait le groupe de travail FinTech dans le cadre du déploiement de la stratégie Digital Lëtzebuerg, avait annoncé, en novembre dernier, la création d’une House of FinTech.

Une concrétisation en 2016

Si l’on en croit les informations recueillies par paperJam, ce projet pourrait encore voir le jour en 2016. Nos confrères viennent de nous en apprendre un peu plus sur ce que sera cette « House of FinTech ».

A savoir : « un espace physique où les différentes communautés pourront se rencontrer, discuter des problématiques qu’elles partagent en vue de trouver des synergies et des solutions », comme le précise Nicolas Mackel. Elle sera aussi un incubateur qui accueillera des start-ups active dans le domaine de la FinTech et un espace de co-working. La « House of FinTech » se voudra aussi être une vitrine pour ceux qui regardent le Luxembourg, place financière parmi les plus importantes au monde, avec intérêt pour éventuellement y développer des activités innovantes.

La future « House of FinTech » devrait accueillir des événements et constituer un lieu incontournable de ceux qui visitent le Luxembourg pour y développer des activités financières, technologiques ou mêlant les deux disciplines.

De la visibilité pour le travail mené en coulisse

Nicolas Mackel rappelait, au printemps dernier dans les colonnes d’ITnation MAG, que le Luxembourg ne pouvait pas se permettre de rater le train des FinTech.

« Le secteur financier connaît actuellement une phase de transition profonde. Si l’on rate le coche, il sera demain très difficile de rattraper notre retard… Le véritable enjeu est d’être prêt pour l’avenir. Car si vous n’essayez pas de vous adapter à ce nouveau monde de la finance qui voit le jour, vous ne se serez tout simplement plus compétitif après-demain », nous confiait-il.

Depuis lors, en coulisse, on s’active énormément, pour attirer de nouveaux acteurs du segment mais aussi pour favoriser la coopération entre les institutions financières et les acteurs technologiques. Si l’impression que rien de concret ne suit les beaux discours, ce projet de House of FinTech devrait rendre visible le travail de fond qui est actuellement mené.

Cette nouvelle structure, fruit d’un partenariat public-privé, pourrait s’inscrire dans le cadre de la House of Entrepreneurship, émanation de la Chambre de Commerce.

About Jessica Cencetti

One Comment

  1. Pingback: « Les start-ups sont des catalyseurs d’innovation »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>