Neurodecision, « profiler » d’investisseurs

By on February 1, 2016
julien-revelle

S’appuyant sur de nombreux résultats de recherche en finance comportementale, Neurodecision a développé un test ludique en ligne permettant, en cinq minutes et grâce à un algorithme complexe, de définir avec précision et fiabilité le profil de risque des clients investisseurs.

Par Sébastien Lambotte pour l’édition ITnation Mag Décembre 2015

Demain, la nouvelle réglementation MIFID II obligera les conseillers en investissement à mieux documenter le profil de leurs clients, notamment en matière de risque d’investissement. Cette nouvelle contrainte pour les acteurs du secteur financier, la jeune start-up Neurodecision entend bien la transformer en opportunité. Neurodecision a développé une solution intégrant les résultats de nombreuses recherches menées ces dernières années dans le domaine de la finance comportementale.

« En invitant l’investisseur à répondre à quelques questions relatives aux investissements auxquels il souhaite procéder, notre application permet de définir un profil de risque élaboré. L’algorithme qui supporte notre solution permet d’obtenir des résultats à la fois fins et fiables à la suite d’un test d’une durée qui n’excède pas les cinq minutes », précise Julien Revelle, co-fondateur de cette start-up, qui vient justement d’intégrer The Khube, l’incubateur de KPMG au Luxembourg. Pour la première fois, des acteurs de la finance peuvent s’appuyer sur des résultats fiables obtenus grâce à un test acceptable pour le client, ni trop long, ni trop fastidieux. Dans la mesure où elle prend l’apparence d’un jeu, à la manière du serious game, l’application prend même des allures ludiques.

La start-up a repris des résultats de recherche pour les transformer en une application concrète, qui met en œuvre un algorithme complexe. Le test, aujourd’hui, est opérationnel et a démontré sa pertinence. Désormais, Neurodecision veut le mettre à disposition des acteurs du secteur financier, en les intéressant aux opportunités que peut leur apporter la finance comportementale.

« Au-delà des exigences légales auxquelles il faudra répondre, disposer d’une meilleure information à l’égard de son client doit permettre aux acteurs financiers de lui proposer un meilleur service et des offres adaptées. Tout en répondant à de nouvelles contraintes, elles peuvent donc améliorer la relation client », poursuit Julien Revelle. Neurodecision, avec l’aide de ses développeurs, espère pouvoir intégrer sa solution au sein des systèmes d’une variété d’acteurs financiers. Dans cette optique, elle multiplie les contacts entre New-York et Hong-Kong, en passant par la Suisse et Luxembourg.

logiciel

En PLUS

MiFID II renforce la protection des investisseurs. Les entreprises d’investissement devront respecter des normes plus strictes, afin que les investisseurs puissent être assurés qu’on leur propose des produits adaptés à leur profil et que leurs actifs sont bien protégés. L’enjeu est de bien informer les investisseurs sur les risques liés aux produits qui leur sont proposés, de façon à éliminer des marchés les produits « toxiques ».

About Jessica Cencetti

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>