Le code arrive dans les écoles françaises…et côté Luxembourg ?

By on July 16, 2014
devoxx4kids

Le ministre français de l’Education Benoît Hamon a déclaré, à l’occasion d’une interview que le code informatique serait au programme de l’école primaire à partir de septembre prochain. Une base informatique autour du jeu accessible dès 8-10 ans. Au Luxembourg l’initiative est toujours dans les mains des associations le temps que le gouvernement s’en empare.

Après l’Estonie en 2012, la Finlande, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont inclus le code au programme scolaire. Avec la France sur la liste, le gouvernement Luxembourgeois pourrait être dans les derniers à s’y lancer. Proposé « de manière facultative et sur le temps périscolaire,» le coding est un réel enjeu pour Benoît Hamon «… l’école ne peut ignorer l’importance du numérique qui intervient aujourd’hui dans toutes les disciplines… La question n’est plus de savoir s’il faut apprendre l’informatique et son langage, mais de savoir comment, pour quels usages, et à quelle étape du cursus le faire ».

Dispensés par les associations

Ces cours seront assurés par des associations triées depuis un appel lancé le 19 juin. « Nous avons lancé le 19 juin un appel aux associations pour structurer une offre nationale. Cette initiation devrait être inscrite dans les programmes du second degré ». Dans le secondaire, ce sont les professeurs de mathématique et de technologie qui pourront être « des pédagogues du code ».

« La circulaire de la rentrée 2014 marque une étape décisive en faveur des usages du numérique par les enseignants. Toutes les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) ont inscrit, en formation initiale, le numérique à leur cursus. Il ne s’agit pas de faire de tous les collégiens des développeurs mais de détecter des talents»

1ère initiation à l’informatique

« Le Conseil supérieur des programmes a posé de premières exigences : l’élève doit connaître les principes des langages de programmation et être capable de réaliser des applications utilisant des algorithmes simples » explique Benoît Hamon.

Pour les parents qui auraient peur de se faire dépasser dans cette nouvelle matière, les associations organisent aussi de plus en plus de ‘coding goûters’ (parents-enfants ensemble). Un rudiment devenu indispensable pour tous dans la culture numérique actuelle. Ces rencontres pour les enfants et les parents existent aussi au Luxembourg avec le ‘Code Club’ et remporte toujours un franc succès.

Aspects techniques

Pour rappel en France, 16 000 écoles, sur les 54 000, n’ont pas accès à l’Internet haut débit. « Dès septembre, nous relierons au haut débit par voie hertzienne 9 000 écoles situées dans les zones non reliées à la fibre. Nous lançons par ailleurs, avec Arnaud Montebourg, un grand programme en faveur de la filière industrielle française du numérique éducatif. Ce marché, hors équipements, représente 92 milliards d’euros dans le monde. Pourquoi le laisser aux seuls Anglo-Saxons? Nous équiperons 70 % des élèves du primaire et de collège et 100 % des enseignants à l’horizon 2020 en PC-tablettes dotés de ressources pédagogiques numériques. »

Serge Abiteboul, Directeur de recherche à Inria et membre de l’Académie des sciences, rappelle que l’initiation à l’informatique peut aussi se faire sans ordinateurs. L’informatique débranchée est déjà pratiquée dans les pays du Sud.

Associations au Luxembourg :
CNA4Kids petit frère des Café Numérique d’Arlon
Devoxx4Kids (atelier en photo)
Le Code Club Luxembourg
Makerspace.lu
Hackerspace.lu
Girls In Tech

About Jessica Cencetti

One Comment

  1. Pingback: Le code arrive dans les écoles fran&cced...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>