All-IP : êtes-vous prêt à passer à la vitesse supérieure ?

Le réseau téléphonique traditionnel vit ses derniers instants. La campagne de remplacement a déjà débuté. Et d’ici fin 2024, les communications voix s’opéreront uniquement par les réseaux numériques IP. L’occasion pour les entreprises de créer plus de convergence entre leurs outils et de faire évoluer leurs modes de travail. Explications.

Ce qui va changer

Le réseau téléphonique traditionnel a atteint ses limites. En matière de vitesse de transmission, de volume de données et même de performance énergétique, il est devenu obsolète. Ce réseau analogique est en train d’être arrêté par l’ensemble des opérateurs téléphoniques en Europe. Ainsi, les communications voix transiteront désormais par le réseau IP.

Mais alors que va-t-il se passer ? Pour les entreprises qui n’avaient souscrit qu’à la ligne téléphonique, POST va simplement procéder à une migration technique, sans frais de transfert. Si vous étiez client internet de l’ADSL, une autre offre commerciale va vous être proposée. Avec du changement en perspective : jusqu’à 6 fois plus de bande passante ! (de 15 à 100 mégas, si l’infrastructure du client le permet).

Des services « future proof »

La transition All-IP constitue une bonne occasion de faire le point avec nos conseillers sur les produits et services dont vous bénéficiez. Vous aviez déjà un central téléphonique ? S’il est compatible, rien ne vous empêche de le garder. Mais sachez que pour tirer le meilleur parti du All-IP et faire des économies, vous pouvez désormais profiter de solutions hébergées dans le Cloud. Une seule plateforme commune qui regroupe désormais le téléphone, l’internet haut-débit et le Wifi. Résultat ? Vous profitez de nouveaux services comme le call center, l’option télétravail VPN, la convergence fixe et mobile… Et surtout d’une toute nouvelle adaptabilité. Les lignes téléphoniques peuvent directement être gérées depuis une console sur votre PC.
Voix, vidéoconférence, partage de documents, avec le All-IP, tous vos outils de communication sont regroupés. Vos collaborateurs peuvent être contactés facilement, au bureau ou en déplacement, avec un seul numéro. Vous gagnez en efficacité. Et la sécurité de votre réseau est renforcée.

Dernières vérifications

POST garantit une transition sans perturbation de ses services voix et internet. Mais vous possédez peut-être un service d’alarmes, de télésurveillance, téléassistance ou télépaiement indépendant de POST qui s’appuie sur une transmission analogique. Dans ce cas, rapprochez-vous de votre fournisseur pour vous assurer du bon fonctionnement du service sur protocole IP.

Reste la question du fax. Si votre télécopieur vous a accompagné jusqu’ici, il pourrait bien continuer avec une ligne IP. Toutefois ses transmissions ne peuvent plus être garanties à 100%. Là encore, les équipes POST peuvent vous orienter vers des solutions alternatives, comme le fax2email.

La migration All-IP en 7 phases clés

La mise hors service du réseau traditionnel va s’organiser en 7 étapes d’ici fin 2024. Progressivement, POST va désactiver les 7 commutateurs téléphoniques répartis sur le territoire. La zone de Burange au sud du pays est la première à migrer en 2020. Elle sera suivie de la zone Est au dernier trimestre de l’année. Retrouvez le calendrier complet de la migration All-IP.

Rassurez-vous, tous les clients concernés par cette migration seront contactés en amont. Vous pourrez bénéficier d’une analyse personnalisée pour réévaluer vos besoins et tirer le meilleur profit de cette migration.

Prêt à communiquer plus efficacement ? Alors, bienvenue dans le réseau du futur !