Amazon travaillerait à la création de comptes en banque

L’un des pires cauchemars des banques serait en passe de devenir réalité. Selon The Wall Street Journal, Amazon est en pourparlers avec JP Morgan Chase, Capital One et d’autres acteurs du monde financier pour développer ses propres comptes courants. Une incursion dans l’univers de la banque qui en dit long sur l’ambition débordante du géant de la vente en ligne, et qui pourrait rebattre les cartes du secteur.

 

C’est le très sérieux Wall Street Journal qui l’a annoncé il y a quelques jours, et la nouvelle risque fort de faire trembler dans le monde de la banque. Amazon, le géant de la vente en ligne dont la capitalisation boursière dépasse celle des plus grandes banques américaines, aurait entamé des discussions, notamment avec JP Morgan et Capital One, pour développer ses propres comptes courants. L’idée serait de faciliter les transactions de ses clients « Millenials », plus méfiants vis-à-vis des banques traditionnelles. Ceux-ci disposeraient ainsi d’un outil plus performant permettant de payer tous leurs achats en deux clics.

Trop réglementé pour Amazon

Certes, le Wall Street Journal signale que ces discussions n’en sont qu’à leurs débuts et qu’il est possible qu’elles ne débouchent sur rien. Mais le simple fait qu’un membre des GAFA pense à développer un outil qui était jusqu’ici la chasse gardée des institutions bancaires a de quoi en effrayer plus d’un. Avec ses ressources financières et technologiques, Amazon dispose en effet d’atouts considérables, à même de bousculer sérieusement le secteur.

Mais Amazon souhaite-t-il pour autant créer sa propre banque ? Selon les experts du secteur, c’est peu probable. Habituée à évoluer rapidement et de manière agile, la firme n’a sans doute pas envie de se frotter à un univers hyper réglementé comme celui des banques. Et c’est sans doute la raison pour laquelle elle collabore avec des institutions bancaires plutôt que de développer seule sa propre solution.

Offrir tout ce qu’on peut désirer

La démarche d’Amazon montre plutôt que la société ne laisse aucun domaine hors de sa portée. En réfléchissant à la création de comptes bancaires, elle vient toucher à un élément important de la vie de ses consommateurs, qu’elle ne maîtrisait pas encore. Aux activités traditionnelles du groupe, Amazon vient déjà d’ajouter des assurances soins de santé ainsi que d’autres services financiers.

Avec ses comptes courants, Amazon continue donc sur un chemin qu’elle trace depuis plusieurs années, celui d’une société qui offre absolument tout ce que n’importe quel consommateur peut désirer.