Avaloq annonce un chiffre d’affaires semestriel record 2019, et des bénéfices en hausse de 5%

Jürg Hunziker, CEO du groupe Avaloq, a déclaré : « Nous avons connu un premier semestre très dense: nous avons dégagé de solides résultats, décroché plusieurs nouveaux clients, approfondit les relations avec les clients existants, achevé une acquisition importante et étendu notre présence sur le marché. Le thème général de notre Community Conference de juin, […]

Jürg Hunziker, CEO du groupe Avaloq

Jürg Hunziker, CEO du groupe Avaloq, a déclaré : « Nous avons connu un premier semestre très dense: nous avons dégagé de solides résultats, décroché plusieurs nouveaux clients, approfondit les relations avec les clients existants, achevé une acquisition importante et étendu notre présence sur le marché. Le thème général de notre Community Conference de juin, à Zurich, était la « pérennisation » du modèle d’affaires, car nous estimons que c’est sur cet aspect qu’Avaloq peut aider les banques et gestionnaires de patrimoine à garder une longueur d’avance sur les évolutions numériques et technologiques très rapides du secteur des services financiers mondiaux. Nous nous réjouissons de poursuivre notre croissance à tous les échelons du groupe pendant le reste de l’année. »

Dean Gluyas, CFO du groupe Avaloq, a déclaré : « Avaloq a une nouvelle fois enregistré de solides résultats et nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs financiers pour l’année. Il est évident que la gamme des services et produits novateurs d’Avaloq répond aux besoins des établissements financiers les plus petits comme les plus grands à l’heure où le secteur connaît une véritable révolution. Pour Avaloq, l’envergure et la reproductibilité de nos solutions SaaS et BPaaS constitue un facteur important de revenus et de croissance durables et nous continuerons à les faire fructifier. »

Revue du premier semestre 2019

Avaloq, société fintech leader et fournisseur international de solutions software as a service (SaaS), business process as a service (BPaaS) et sur site pour les banques et gestionnaires de patrimoine, a enregistré un chiffre d’affaires semestriel record sur une de CHF 288 millions, soit une augmentation de 5% par rapport à l’année précédente. L’EBITDA ajusté s’est élevé à CHF 38 millions. Cette solide performance est le résultat d’une la demande soutenue pour les solutions SaaS, BPaaS et sur site de la société de la part de clients nouveaux et existants.

Durant le semestre, Avaloq a pu conclure avec succès son plus important projet de transformation à ce jour et l’un des plus grands programmes de mise à niveau des services financiers au monde. Il impliquait la transformation numérique de 253 banques Raiffeisen dans près de 900 sites en Suisse, accessible à l’ensemble des 11 000 employés de la banque, dont la mise en œuvre sur une plateforme Avaloq a été achevée en janvier. L’initiative a mis en évidence la capacité d’Avaloq à mener des projets complexes et être à même à assurer par ses solutions la modularité et la performance numérique. Son marché national, la Suisse, a également connu une certaine croissance après avoir été retenue pour mettre à niveau l’infrastructure numérique d’une banque privée dont la base de clientèle est située en Suisse, en Autriche et en Allemagne. La société a connu d’autres réussites en Europe, dont la mise en production de l’Avaloq Banking Suite pour l’unité autrichienne de LGT, groupe international de banque privée et de gestion d’actifs de la Maison princière du Liechtenstein.

La solide croissance qu’Avaloq a enregistrée au premier semestre s’explique également par la nette accélération du marché britannique. En février, Avaloq a annoncé que Smith & Williamson, fournisseur de services financiers et professionnels, a renforcé ses relations en adoptant la solution SaaS d’Avaloq ; en avril, Avaloq a annoncé la décision de Brewin Dolphin, gestionnaire de patrimoine aux £ 34,9 milliards d’actifs sous gestion, de déployer la solution SaaS d’Avaloq pour améliorer significativement ses capacités numériques à un moment où la concurrence commerciale s’intensifie. En Asie aussi, Avaloq peut se targuer d’une importante réserve d’opportunités. Elle a notamment été récemment choisie par l’activité d’une banque malaisienne de premier plan. Avaloq a par ailleurs bénéficié de la consolidation de plusieurs relations avec des clients existants, comme Maybank, qui a déployé la solution d’Avaloq à Hong Kong, à Singapour et en Malaisie.

Outre une solide croissance organique et le développement de nouveaux produits, Avaloq a continué à surveiller les possibilités de fusion-acquisition. A la fin du premier semestre, la société a signé un accord visant à acquérir la totalité de Derivative Partners AG, fournisseur suisse d’informations et de données pour les produits structurés et dérivés de premier plan. Cette acquisition permet à Avaloq de proposer à ses clients anciens et nouveaux une évaluation indépendante, le négoce et la gestion d’instruments financiers très complexes tels que les ETF à l’heure où leur utilisation par les banques et les gestionnaires de patrimoine ne cesse de progresser.

En avril, Avaloq a annoncé le lancement de sa plateforme avaloq.one, reliant parfaitement des entreprises FinTech leaders et leurs solutions aux clients financiers mondiaux d’Avaloq. Grâce aux interfaces de programmation (API) libres standardisées, les entreprises FinTech pourront facilement s’enregistrer sur la plateforme et effectuer des auto-contrôles au-travers des capacités sandbox d’avaloq.one.

Avaloq souhaite être à l’initiative d’une transformation de tout le secteur et s’attache par conséquent à proposer des produits novateurs à la pointe de la technologie, comme une plateforme de gestion de patrimoine indépendante, un centre de gestion des relations, une plateforme de mobilisation des clients omnicanal et une solution d’intégration de clients indépendante.

Moody’s a récemment confirmé sa notation de crédit de B2, qui avait été attribuée à Avaloq en juin 2017, juste avant la conclusion de l’acquisition d’une participation minoritaire dans Avaloq par la société de private equity Warburg Pincus.

Avaloq présente d’année en année ses résultats financiers de manière cohérente conformément aux IFRS, y compris l’ensemble des charges, provisions et régularisations reflétant les opérations de l’entreprise.

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *