Avec SONAE, Excellium ouvre le champ des possibles

Le géant économique portugais SONAE entre au capital d’Excellium. L’opération doit permettre le développement d’un acteur paneuropéen de la cybersécurité. Excellium va développer des synergies avec S21sec, filiale dédiée à la cybersécurité afin de permettre à leurs clients de mieux faire face aux défis à venir.

A n’en pas douter, le développement d’Excellium Services est une success story. En cinq ans, le spécialiste luxembourgeois de la cybersécurité a rapidement évolué. L’entreprise compte actuellement plus de 120 personnes et embauche à un rythme de 2 à 3 personnes par mois. Depuis le Luxembourg, elle a développé sa présence sur les marchés belge, français ainsi qu’en Afrique du Nord. Et ce développement exceptionnel devrait s’accélérer tout prochainement avec notamment la suisse comme prochaine cible.

Parmi les plus importants acteurs européens

Avec l’arrivée dans le capital d’Excellium du groupe portugais SONAE, la société entre dans une nouvelle dimension. Le géant économique portugais (43.000 personnes) a bâti son empire dans la grande distribution. Mais il s’est aussi fortement diversifié avec le temps, en développant des activités dans le domaine des services financiers ou encore en acquérant 23,4% des parts de l’opérateur télécom NOS. SONAE compte parmi ses filiales le leader espagnol dans le domaine de la cybersécurité : S21sec. « Avec le rapprochement de nos deux entités, la volonté est de créer un acteur paneuropéen de la cybersécurité, explique Christophe Bianco, co-fondateur d’Excellium Services. Cette opération nous permet de nous positionner parmi les cinq plus importants players européens dédiés à la cybersécurité. »

Poursuivre l’histoire, voir plus grand

Les deux fondateurs d’Excellium, Christophe Bianco et Xavier Vincens, voient dans ce rapprochement une opportunité exceptionnelle de poursuivre la belle histoire qu’ils ont commencé à écrire ensemble. La structure luxembourgeoise doit actuellement faire face à une croissance soutenue, signant des contrats de plus en plus significatifs. « La demande évolue. Plus que des prestataires, nos clients souhaitent s’appuyer sur des partenaires, qui les accompagnent durablement dans la gestion opérationnelle de leur cybersécurité, explique Christophe Bianco. Pour cela, il faut des compétences diverses ainsi qu’une taille critique. » En développant une expertise unique, avec la volonté de toujours mieux accompagner ses clients dans la protection de leurs assets digitaux, Excellium s’est hissé en acteur incontournable dans son domaine. « C’est une belle aventure entrepreneuriale qui se poursuit, constituée exclusivement sans faire appel à des fonds externes, poursuit le fondateur.Notre succès ne s’est pas construit en levant des fonds, mais en veillant à offrir le meilleur service au marché, à partir des bonnes compétences. En cinq ans, nous avons financé nous-mêmes une croissance exceptionnelle », souligne Christophe Bianco.

Ouvrir le champ des possibles

Au-delà de la rentabilité actuelle, pour poursuivre sa croissance et relever les défis à venir, Excellium avait besoin de capacités d’investissement supplémentaires. C’est ce que la société, entre autres choses, est allée chercher auprès de ce nouvel actionnaire. L’enjeu était aussi de bien se positionner au cœur d’un marché de la cybersécurité occupé à se structurer à l’échelle européenne. « Ce deal nous offre de nouvelles capacités pour financer notre développement. Celui-ci pourra en outre s’appuyer sur les connaissances métier de notre partenaire, qui partage les mêmes valeurs que nous : l’importance de la relation client, le respect des engagements et de la valeur travail, poursuit Christophe Bianco. Pour nous, en tant qu’entrepreneurs, cet accord ouvre un réel champ des possibles. »

Synergies créatrices de valeur

L’entrée de SONAE au capital d’Excellium doit faciliter le développement de synergies avec S21sec, permettre de prendre de nouvelles initiatives et même de lancer des projets de recherche. « Notre partenaire est un acteur technologique en cybersécurité qui a notamment développé des compétences de pointe dans le domaine du SOC, de l’investigation et du traitement des incidents, commente Christophe Bianco. En travaillant ensemble, forts de nos atouts, nous allons créer plus de valeur ajoutée au bénéfice du client. Cet alignement stratégique doit nous permettre de pénétrer de nouveaux marchés et d’accélérer notre développement sur ceux où nous sommes déjà actifs. » La complémentarité territoriale des deux acteurs, avec S21sec au sud de l’Europe, Excellium plus au nord, rend évidemment cette alliance encore plus opportune.