Clearstream ouvre un compte avec le dépositaire central coréen

Clearstream, le dépositaire central international membre du groupe Deutsche Börse, a ouvert un compte auprès du dépositaire central coréen (KSD) afin d’offrir des services de règlement-livraison et de conservation de titres aux investisseurs non-résidents détenant des instruments de dette gouvernementale coréenne comme les bons du trésor coréen (BTC) et les bons de stabilisation monétaire (BSM). […]

Clearstream, le dépositaire central international membre du groupe Deutsche Börse, a ouvert un compte auprès du dépositaire central coréen (KSD) afin d’offrir des services de règlement-livraison et de conservation de titres aux investisseurs non-résidents détenant des instruments de dette gouvernementale coréenne comme les bons du trésor coréen (BTC) et les bons de stabilisation monétaire (BSM).

Jeffrey Tessler, directeur général de Clearstream et Soo-Hwa Lee, Président directeur général de KSD.

L’ouverture de ce compte facilitera les processus de règlement-livraison et améliorera la liquidité et l’efficacité du marché des obligations gouvernementales coréennes tout en rendant plus facile les investissements transfrontaliers. Clearstream est le seul dépositaire central international qui offre l’accès au marché coréen à ses clients, via un lien ouvert en 2002.

Les investisseurs non-résidents détiennent environ 38,000 milliards de won (€ 21 milliards) de bons du trésor et de bons de stabilisation soit 7% du marché de la dette gouvernementale coréenne. Selon la Banque Asiatique de Développement cette dette s’élevait à 490,000 milliards de won (€272 milliards) fin 2008.

« Le lien entre Clearstream et KSD jouera un rôle clé pour faciliter les investissements étrangers sur le marché de la dette publique coréenne », a déclaré Soo-Hwa Lee, Président directeur général de KSD. « J’espère et je crois que notre coopération bilatérale permettra d’augmenter ces investissements, accroissant de ce fait la mondialisation du marché de la dette publique coréenne » a t-il ajouté.

« C’est un pas en avant important pour le marché obligataire coréen et pour Clearstream qui a toujours reconnu la Corée comme l’un des marchés les plus importants en Asie », a déclaré Jeffrey Tessler, directeur général de Clearstream. « C’est une nouvelle illustration de l’engagement de Clearstream à servir les investisseurs en obligations publiques sur le marché coréen et plus généralement en Asie Pacifique ».

Clearstream est présent dans la région depuis 1991 avec un bureau à Hong Kong. En 2007, Clearstream a accru sa présence en Asie Pacifique en ouvrant des bureaux à Singapour et à Tokyo.