Clever Cloud, l’acteur qui garantit la disponibilité des applications, pas uniquement  des ressources

Plus qu’une offre de mise à disposition de ressources informatiques, comme le font les grandes plateformes cloud, Clever Cloud déploie aujourd’hui une offre unique qui garantit le fonctionnement opérationnel des applications déployées dans ses environnements. Partenaire d’InTech, cet acteur européen du cloud permet aux développeurs de se concentrer sur la création de valeur métier.

Fabrice Croiseaux, CEO – InTech

En tant qu’acteur de l’innovation, InTech développe de nombreuses applications au service de l’efficience opérationnelle des entreprises et de la création de valeur business.

Un des enjeux, aujourd’hui, est de garantir la disponibilité de ces solutions applicatives innovantes, parfois critiques pour le business, dans des environnements d’exécution de plus en plus complexes. Si, comme beaucoup d’acteurs, la filiale du groupe POST s’appuie sur des plateformes mutualisées, elle a récemment choisi de développer un partenariat avec Clever Cloud, un acteur européen offrant une solution dynamique de gestion des ressources informatiques. « Plus que la mise à disposition de la puissance de calcul, nous recherchons des solutions capables d’évoluer de manière dynamique et qui facilitent le déploiement des applicatifs, commente Fabrice Croiseaux, CEO d’InTech. Clever Cloud, dans cette optique, a mis au point des services répondant à ces enjeux, en prenant en charge tous les aspects liés à la gestion des infrastructures, tout en offrant de nouvelles garanties relatives à la disponibilité des applicatifs déployés. »

Résilience applicative

Clever Cloud offre avant tout un service d’automatisation de la Software Factory. « Nous prenons en charge toutes les opérations liées à la gestion de l’infrastructure, permettant aux acteurs du développement de se concentrer sur la création de valeur ajoutée. Nous veillons en permanence à les maintenir en conditions opérationnelles, précise Quentin Adam, CEO de Clever Cloud. En simplifiant le déploiement et en garantissant une haute disponibilité des applications, nous introduisons le concept de résilience applicative. »

Quentin Adam, CEO – Clever Cloud

Tomber pour mieux se relever

Non content de prendre en charge tous les enjeux liés au déploiement, Clever Cloud a mis en place des mécanismes garantissant qu’une application continuera de tourner, en toute circonstance. Il n’est pas rare qu’une application ne réponde plus pour plusieurs raisons, comme un bug ou encore un pic soudain de sollicitations. « Les applications qui tournent au départ de nos environnements informatiques sont donc monitorées en permanence. Si l’une d’elles vient à tomber, en raison d’un bug par exemple, nos systèmes le détectent et la redémarrent automatiquement. De la même manière, si l’on détecte un pic de demande, des ressources peuvent être provisionnées automatiquement pour garantir le bon fonctionnement du service », poursuit Quentin Adam. S’appuyant sur des moteurs d’intelligence artificielle, le monitoring est doté d’une capacité d’apprentissage. Les modèles d’utilisation ou d’échec des applications sont enrichis dans le temps. « Au bout d’un moment, par exemple, on pourra savoir qu’une application plante systématiquement toutes les deux heures et mieux anticiper le problème. On profite, grâce à l’automatisation, d’une gestion dynamique et proactive de la ressource », illustre Quentin Adam.

Se concentrer sur le développement et accélérer

Clever Cloud a de cette manière conçu une nouvelle génération de cloud, garantissant la maintenance des Operating Systems, les mises à jour, la sécurisation de l’environnement sans perturber le bon fonctionnement des applicatifs déployés. « En tant que partenaire, Clever Cloud nous emmène un pas plus loin et propose des modèles innovants d’appréhension de la ressource informatique, délestant plus encore l’organisation de tous les enjeux de gestion de l’infrastructure. L’entreprise peut se concentrer sur la gestion des applicatifs sans avoir à s’occuper de l’environnement dans lequel ils vont être déployés, et en profitant d’un niveau de garantie bien supérieur à ce qui est connu par ailleurs, poursuit Fabrice Croiseaux. Avec Clever Cloud, plus besoin de DevOps. Pour peu que l’on respecte certaines contraintes, toutes les difficultés opérationnelles s’effacent. Les développeurs peuvent concentrer leurs efforts sur la meilleure manière de faire évoluer l’application, sans avoir à se soucier des caractéristiques de l’environnement d’exécution. »

De cette manière, on peut considérablement réduire les frictions, gagner du temps, et accélérer les déploiements.

Pour une souveraineté numérique renforcée

À l’heure où de nombreux grands acteurs cherchent à placer leur informatique dans le cloud, l’autre grand avantage de Clever Cloud réside dans le fait qu’il s’agit d’une firme européenne. Beaucoup d’organisations s’interrogent aujourd’hui sur l’opportunité de placer des données et informations sensibles sur les plateformes cloud des acteurs américains, et ce alors que le climat entre l’Union européenne et les États-Unis a tendance à se tendre. Clever Cloud, en proposant une plate-forme 100% européenne pour laquelle tous les éléments sont développés et maitrisés par l’entreprise, se pose en alternative aux grands acteurs US ou Chinois. « Pour l’Europe, l’émergence de tels acteurs constitue un enjeu clé de souveraineté numérique», commente Fabrice Croiseaux.

Un futur luxembourgeois

En partenariat avec InTech, Clever Cloud a fait évoluer son offre, notamment pour l’aligner avec les standards définis par la CSSF à travers sa circulaire cloud. La technologie peut en outre être déployée dans n’importe quel data center, au Luxembourg par exemple, et même on-premisses, si c’est le souhait du client. Clever Cloud envisage aussi un développement futur au départ du Grand-Duché. « Le Luxembourg constitue à nos yeux une plateforme intéressante pour notre croissance future, notamment en raison de sa législation relative aux données privées et des entreprises. Dans cette optique, nous sommes occupés à finaliser la création de notre filiale au Luxembourg », conclut Quentin Adam.