CMD.solutions un an de succès !

Après un an d’activité, CMD.solutions peut se féliciter de son premier bilan. Le provider de services IT, avec dans son offre plusieurs solutions cloud efficientes, accompagne ses clients dans leur transformation en misant sur une approche humaine, rassurante, adaptée aux besoins de chacun.

JerryWagner
Jerry Wagner, managing partner de CMD.solutions

En une année d’activité seulement, CMD.solutions s’est hissé parmi les acteurs IT, fournisseurs de services cloud, qui comptent au Luxembourg. Avec des solutions « on premise » (localisées chez le client) ou dans le cloud, la société accompagne les clients dans leur transformation digitale. – Paru dans l’ITnation Mag de Novembre 2016

« En étant proche de nos clients, nous les aidons à faire évoluer leurs systèmes IT, pour aller progressivement vers des environnements et des solutions mutualisés, plus sécurisés, qui peuvent être adaptés en fonction de leurs besoins », commente Vincent Lekens, managing partner de CMD.solutions. Ses clients, aujourd’hui, sont avant tout des PME, avec principalement des acteurs dont l’effectif varie de 1 à 50 personnes, avec aussi quelques entreprises plus importantes pouvant compter jusqu’à 300 collaborateurs. En étant proche de ses clients, CMD.solutions déploie des outils et des services adaptés à leurs besoins spécifiques. « Nous avons lancé l’activité en ajoutant à notre palette de services du back-up en ligne. Puis ont suivi des solutions de stockage de fichier, tout en maintenant nos produits phare tels que l’email, les desktops virtuels ou les vdi, poursuit le managing partner. Aux yeux de nos clients, il y avait un intérêt réel à professionnaliser la gestion des sauvegardes, encore très lacunaires et aléatoires dans nombre d’entreprises, tout en disposant d’une solution mail disponible à tout moment, où que l’on soit. »

A la faveur d’une migration progressive

Vincent Lekens
Vincent Lekens, managing partner de CMD.solutions

Pour beaucoup d’acteurs, commencer par externaliser ces deux aspects auprès de CMD.solutions constitue le début d’une migration progressive vers toujours plus de cloud. « Nous savons que la consommation de l’informatique, à l’avenir, se fera davantage en mode OPEX, pour lequel on paie en fonction des besoins réels, et moins attaché à des investissements propres. Pour nombre d’entreprises, le Cloud reste un mystère, et nous sommes là pour les rassurer et les informer. D’ailleurs, plutôt que d’abuser du terme “Cloud”, nous préférons évoquer avec nos clients des problématiques concrètes, avec des solutions adaptées, en expliquant bien les impacts, risques et bénéfices de chaque option », précise Vincent Lekens.

Un des éléments clés du succès de CMD.solutions, après un an d’activité, réside notamment dans le développement de relations humaines fortes, préalables à la mise en œuvre de toute solution, avec chacun des clients. « Dans un contexte de transformation, il faut pouvoir accompagner le client dans sa réflexion. Beaucoup de ceux qui nous font confiance sont heureux de voir des êtres humains, à leur côté, concevoir des solutions et répondre à leurs questions. Cette dimension relationnelle n’est pas forcément présente quand on recourt à des solutions cloud portées par des géants internationaux comme Google ou Amazon », assure le managing partner.

Miser sur le service avant tout

« La dimension service est très importante. Aussi, nous misons beaucoup sur l’écoute de nos équipes et la réactivité de nos ingénieurs et informaticiens. Chaque client profite du plus haut niveau d’exigence : celui que nous appliquons à nous-mêmes », précise Jerry Wagner, également managing partner de CMD.solutions. Le client a donc la garantie de profiter d’une solution fonctionnelle et disponible à tout moment, avec des ingénieurs présents pour les aider. « Cette dimension service a évidemment un prix. Il se justifie, toutefois, par la garantie de l’efficience de nos solutions et de pouvoir s’appuyer sur un interlocuteur présent chaque fois que le besoin s’en fait ressentir. En outre, payer moins cher pour un service qui ne fonctionne pas, c’est toujours payer de trop », poursuit Jerry Wagner. Et afin d’assurer un service de qualité, CMD.solutions s’est organisé pour éviter les intermédiaires inutiles. « Confronté à un besoin, le client entre directement en contact avec l’ingénieur système le plus à même de l’aider et qui maîtrise complètement la plateforme sur laquelle sont hébergées nos solutions, ajoute Vincent Lekens. De sorte qu’il pourra bénéficier d’une réponse rapide à toute question. »

S’appuyer sur de bonnes compétences

Pour assurer un service de qualité à chacun de ses clients, l’équipe de CMD.solutions a grandi et poursuit
sa croissance. Si elle comptait une quinzaine de collaborateurs à ses débuts, désormais, elle s’appuie sur
25 personnes recrutées avec soin. « Si nous voulons que nos ingénieurs puissent interagir avec nos clients, il leur faut cette fibre relationnelle. Ce ne sont pas forcément des profils faciles à trouver. D’ailleurs, si les compétences ne faisaient pas défaut sur le marché, nous pourrions grandir plus vite, assure Vincent Lekens. Dans ce contexte, il nous appartient de trouver les bonnes compétences et de les faire évoluer rapidement. Nos collaborateurs, en outre, apprécient pouvoir contribuer au développement d’une structure qui se construit, en bénéficiant d’une grande autonomie, d’un accès aisé à l’information, et où l’expérimentation est encouragée. »

Une offre de solutions étendues

En un an, CMD.solutions a multiplié les solutions mises à disposition de ses clients, créant des packages flexibles afin de répondre à la grande diversité de besoins. Aujourd’hui, les offres phare du provider reprennent des solutions d’hébergement, de gestion des e-mails, de téléphonie ou encore de virtual desktop. Il faut ajouter à cela la solution de back-up en ligne qui peut se prolonger dans la mise en œuvre
d’un Disaster Recovery Plan (DRP). « Fin d’année, nous allons pouvoir présenter notre Box, qui permet de plus facilement accéder à des documents et de les partager, de manière sécurisée, à l’intérieur de l’entreprise ou vers l’extérieur. Cette solution, attendue depuis longtemps par nos clients, leur assurera de garder la maîtrise de leur information, qui reste stockée au Luxembourg », précise Jerry Wagner.
Si CMD.solutions peut être fière des résultats engrangés en une année, la société maintient toujours des ambitions fortes.

« Le premier bilan est très positif. Il y a toutefois encore beaucoup à faire, poursuit le managing partner.
Nous élaborons dès à présent de nouveaux concepts au départ de l’expression des besoins de nos clients. D’une part, nous travaillons à la mise en œuvre d’un ERP dédié à des petites et moyennes structures, qui puisse s’adapter aux besoins particuliers de différents secteurs d’activité, à commencer par les acteurs de l’artisanat. » En consolidant les éléments mis en place, CMD.solutions espère pouvoir convaincre des clients plus importants, qui pourraient trouver dans ses services un levier de développement fort au sein d’une économie toujours plus digitale.