Comment apporter une plus grande fiabilité aux dispositifs de sécurité

Selon le cabinet de conseil Grand View Research, le marché mondial de la sécurité physique atteindra un chiffre d’affaires de 292,4 milliards de dollars en 2025.

L’utilisation de la technologie IoT pour améliorer la sécurité physique constituera un facteur clé dans le développement de ce marché, aidé par d’autres technologies telles que l’analyse vidéo et le Machine Learning. Selon le cabinet de conseil Grand View Research, le marché mondial de la sécurité physique atteindra un chiffre d’affaires de 292,4 milliards de dollars en 2025 avec une croissance annuelle moyenne de 9,4% sur les cinq prochaines années.

Selon Frédéric Salles, président de Matooma, « ce marché à forte croissance englobe à la fois la sécurité au niveau professionnel (sécurité en entreprise) et au niveau du grand public (sécurité à domicile, personnes isolées ou âgées vivant seules), et fait face à des défis importants en termes de connectivité et de sécurité ».  

Alarmes, caméras de vidéosurveillance, détecteurs infrarouges, défibrillateurs cardiaques, boîtiers de téléassistance, contrôles d’accès biométriques… L’ensemble de ces équipements connectés nécessite une connectivité stable et une connexion sécurisée en matière de transfert de données afin d’assurer leur bon fonctionnement.

Garantir la fiabilité de ses objets connectés

La connectivité irrégulière d’un équipement peut créer de graves problèmes autant pour les particuliers que pour les professionnels. Le grand public peut être exposé à des situations telles que des intrusions indésirables au sein du domicile, l’impossibilité pour une personne âgée isolée de contacter une aide médicale en cas de chute, ou encore, si un ascenseur tombe en panne, l’incapacité d’appeler un centre de télésurveillance depuis l’intérieur de la cabine.

Par ailleurs, une mauvaise connectivité peut également affecter les entreprises de différentes manières. Ils peuvent, par exemple, rencontrer des difficultés à géolocaliser un travailleur isolé en cas de besoin sur un chantier ou une zone à risque. En cas d’incendie dans un immeuble, la communication avec les pompiers pourrait être affectée, et celle avec la police également en cas de vol ou d’intrusion.

Une carte SIM M2M multi-opérateur est une solution de connectivité qui offre une meilleure fiabilité aux appareils de sécurité connectés. Une fois insérée dans l’appareil, la carte permet d’accéder à tous les réseaux cellulaires locaux disponibles dans un espace donné et de connecter ces objets au meilleur réseau à un instante T, sans frais d’itinérance. Cela permet une connexion optimale et une continuité de service proche de 100%, un élément indispensable dans le secteur de la sécurité.

 

Pour la société My Angel, la carte SIM multi-opérateur intégrée à ses appareils permet à ses utilisateurs de bénéficier d’une couverture fiable sur le réseau GSM où qu’ils se trouvent, afin d’aider toute personne en situation d’urgence. « Grâce au GPS embarqué, il est possible de géolocaliser la position de la personne. Le boîtier peut également détecter les situations anormales (immobilité par exemple) sur un travailleur censé être actif et prévenir automatiquement les secours », explique Lionel Brunnengreber, président et fondateur de My Angel.

 

Un réseau privé pour sécuriser les connexions

En plus d’une connectivité constante, l’utilisation d’un APN privé peut fournir une couche supplémentaire de sécurité à ces appareils.

Pour empêcher des intrusions non désirées sur les dispositifs de sécurité connectés tels que des alarmes ou des caméras de vidéosurveillance, il peut être intéressant d’opter pour une solution de réseau privé, tel que le Matoowan, qui sécurise les connexions et facilite l’accès aux équipements via un APN privé.   « Il s’agit d’un réseau privé non visible sur Internet et associé à une carte SIM avec IP Privée fixe. La carte SIM permet à l’objet d’être connecté au réseau opérateur et de transmettre les données via un lien sécurisé (APN) au système d’information », ajoute Frédéric Salles.

Tant pour les dispositifs de sécurité dédiées aux particuliers que pour ceux dédiés aux entreprises, la mise en place d’un réseau privé est essentielle pour fiabiliser les équipements, éviter les intrusions indésirables qui peuvent être sources de surconsommations, permettre un accès en temps réel aux équipements et effectuer des opérations de maintenance à distance.

 

Une question ou besoin d’un conseil ? N’hésitez pas à visiter notre site www.matooma.com ou à nous contacter sur info@matooma.lu