Converge ICT & Téléphonie : La clé du futur

Dans l'édition de son magazine U&Us, Telindus s'intéressait à la convergence ICT & Téléphonie- clé du future (propos recueillis par Michaël Renotte)

Voici un peu plus d’un an, Telindus et Tango entamaient un rapprochement stratégique sous l’égide du Groupe Proximus, leur actionnaire commun. Proximus Luxembourg voyait ainsi le jour, avec l’ambition de bâtir un nouvel écosystème digital en combinant intelligemment ses solutions de téléphonie et d’ICT et la volonté d’en faire un générateur de valeur pour ses clients.

Sébastien Laurenti, Responsable de la Sales Unit Unified Communications & Mobility – Telindus

« Je suis entré chez Telindus en 2005 pour rejoindre l’équipe technique dédiée à la voix sur IP, activité alors naissante. Par la suite, j’ai participé à l’élaboration des premières solutions cloud de téléphonie. Je suis donc particulièrement enthousiaste à l’idée d’effectuer un rapprochement avec un opérateur téléphonique », confie Sébastien Laurenti qui dirige aujourd’hui la Sales Unit Unified Communications & Mobility, Video Surveillance de Telindus, une équipe dédiée au développement et à l’avant-vente des produits. « Tango nous apporte les éléments qui nous manquaient pour compléter notre offre et proposer à nos clients un service de téléphonie de bout-en-bout. Nous avons maintenant clairement pour objectif de nous hisser à la position de leader d’un marché dominé jusqu’à présent par l’opérateur historique », affirme-t-il.

 

Le rapprochement entre Telindus – fournisseur de services ICT et de télécommunications pour entreprises – et Tango – opérateur de téléphonie mobile, fixe, TV et Internet pour le marché résidentiel essentiellement – a donné aux deux sociétés l’opportunité d’associer leurs savoir-faire au sein d’une Enterprise Business Unit(EBU) opérant sous la marque Telindus powered by Tango, à côté d’une division Consumer(CBU) incarnée par Tango, ce qui permet d’inscrire les activités des entités luxembourgeoises dans le modèle du groupe et de faciliter l’assimilation de la stratégie communeau niveau local.

Un socle pour les solutions à venir

Opérer une telle transformation ne va pas sans poser de défis. Pour tirer des synergies de cette stratégie de convergence, les deux sociétés ont dû procéder à une réorganisation de leurs activités. C’est dans ce cadre que Telindus et Tango ont entrepris de développer conjointement des solutions de convergence, comme le SIP trunking[1], certifié initialement sur la plateforme U-touch de Collaboration-as-a-Service de Telindus.

Sur cette base, l’équipe Connectivité de la nouvelle unité EBU a développé une offre commerciale de SIP trunking. « Lorsque POST Luxembourg a annoncé l’arrêt des installations ISDN, la technologie utilisée depuis une vingtaine d’années pour accéder au réseau téléphonique public, nous avons immédiatement réagi en nous positionnant avec SIP, la technologie de nouvelle génération »,explique Sébastien Laurenti. « Non seulement le SIP trunking apporte aux entreprises qui l’adoptent réduction des coûts, simplification opérationnelle et flexibilité, mais il leur permet en outre de mettre en place un socle standard prêt à supporter les usages et solutions à venir en matière de vidéoconférence, de travail collaboratif, de sécurité, ou de services cloud, par exemple ».

Quand fixe et mobile convergent

Une fois la téléphonie fixe intégrée dans une solution cloud, qu’offrir aux utilisateurs en matière de mobilité ? « Pour répondre à ce besoin latent », expose Sébastien Laurenti, « nous avons développé avec Tango un service appelé FMU– pour ‘Fixed Mobile Unification’ – qui intègre les appels fixes et mobiles. Les utilisateurs sont ainsi joignables à tout moment sur n’importe quel appareil, fixe ou mobile, au numéro professionnel choisi par l’entreprise. Si un client appelle, les deux appareils sonnent. Ainsi, aucun appel ne se perd et le client est aussitôt pris en charge. Il est aussi possible de faire apparaître le numéro de téléphone fixe en appelant depuis son mobile. La notion de numéro unique est alors réellement complète et d’une vraie valeur pour l’utilisateur qui peut également bénéficier d’une boîte vocale unique ou des règles de débordement, qui sont des fonctionnalités de téléphonie d’entreprise et non pas de téléphonie mobile. » 

Fluidifier la communication interne

Étant donné que les appareils mobiles sont intégrés dans la plateforme de communication de l’entreprise, le statut de présence de l’utilisateur est également actualisé lorsqu’il utilise son téléphone mobile : ses collègues – ou le service d’accueil de l’entreprise – savent ainsi quand il est de nouveau joignable. Les appels entre collègues n’entraînent d’ailleurs pas de frais supplémentaires. Enfin, le service FMU facilite considérablement le respect des règles d’utilisation et le suivi des frais de téléphonie mobile.

Disponible depuis le mois de janvier, le service FMU est pour l’instant réservé au réseau Tango.« Mais, compte tenu du grand nombre d’utilisateurs transfrontaliers actifs sur le marché luxembourgeois, il sera très prochainement étendu aux appels en itinérance », précise Sébastien Laurenti.

Relever les défis régulatoires

« Nous œuvrons par ailleurs à la création d’autres services destinés à aider nos clients à affronter les bouleversements régulatoires qui prendront effet l’année prochaine, comme le GDPR qui encadre la protection des données personnelles, mais surtout la directive européenne MiFID II qui requiert notamment des professionnels du secteur de la finance qu’ils assurent la traçabilité de toute communication en lien avec une transaction entre ces derniers et leurs clients. Cette obligation d’enregistrement – et d’extraction facile si le client en fait la demande – s’applique à tous les moyens de communications : réunion physique, email, appel depuis une ligne fixe ou mobile, SMS, chat, ou encore vidéo », souligne le responsable UC & Mobility de Telindus.

Pour traiter le volet téléphonie mobile de la directive, l’équipe UC & Mobility de Telindus travaille en ce moment au développement d’une solution appelée MVR – Mobile Voice Recording – destinée à enregistrer les appels mobiles et les SMS. Contrairement au choix fait par certains opérateurs, Telindus a opté pour une solution qui rencontre à la fois les obligations découlant de la directive et les contraintes de localisation des données imposées par la législation luxembourgeoise.

« Nous avons choisi de nous appuyer sur notre service FMU pour intercepter l’appel sur le réseau de Tango, l’acheminer vers notre cloud et l’enregistrer sur une plateforme de ‘Compliance Recording’. Cette plateforme est la même que celle qui est utilisée par nos clients U-Touch qui souhaitent enregistrer leurs appels sur lignes fixes, leurs conversations vidéo et autres applications de communication », explique Sébastien Laurenti. « Notre approche consiste à offrir l’enregistrement des communications, comme l’exige la directive MiFID II, mais aussi la possibilité de recréer la transaction facilement, tout en rencontrant les exigences réglementaires luxembourgeoises, et ce sur base d’un outil unique intégré. »

Développer les écosystèmes numériques de demain

« Nous faisons face aujourd’hui à des défis régulatoires qui se traduisent en autant de challenges technologiques. Cela nous oblige à prendre position rapidement quant à des choix innovants appelés à s’inscrire dans la durée et qui représentent des investissements conséquents. Mais ces engagements sont la clé du futur. En favorisant la convergence entre les technologies de l’information et la téléphonie, fixe et mobile, nous offrons aux organisations les moyens de développer leur écosystème digital. A travers la démocratisation de l’utilisation du numérique dans les processus d’apprentissage, de création, de recherche et de développement, ce sont les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’industrie qui seront transformés. L’unification progressive des outils numériques va permettre de faciliter l’accès aux moyens de travail, de réduire les coûts immobiliers pour les entreprises, mais aussi d’adopter des politiques du transport innovantes et de mieux prendre en compte les enjeux environnementaux », conclut Sébastien Laurenti.

*****

[1]Le SIP trunking est un service fourni par un opérateur de téléphonie sur IP permettant aux entreprises équipées d’un standard IP (IP-PBX) d’utiliser la téléphonie par internet (VoIP) afin de faire transiter leurs appels entrants ou sortants à partir d’une connexion sur le réseau Internet haut débit via le protocole SIP, un standard multimédia ouvert utilisé pour la voix, mais aussi la vidéo, la messagerie instantanée, les jeux vidéo, la réalité virtuelle, etc.. Source : http://siptrunking.fr/)

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *