Créer les conditions de la réussite

Luxinnovation multiplie les initiatives en soutien aux start-up innovantes. Fit 4 Start, la plus connue de toutes, en est à sa septième édition. Au-delà, une jeune équipe dynamique accompagne les porteurs de projets au quotidien, avec la volonté de faire de Luxembourg une véritable start-up nation.

Equipe Start-Up Support – Luxinnovation
De g. à dr. : Stéphanie Silvestri, Sven Baltes, Stefan Berend, Laurence Hulin et Valentin Rongoni

Parmi ses nombreuses prérogatives, Luxinnovation a pour mission de soutenir l’entrepreneuriat innovant au Grand-Duché de Luxembourg. « L’émergence de nouvelles idées et leur transformation en activités économiques prospères constituent un élément essentiel du développement économique du pays. Notre rôle est à la fois d’attirer des jeunes acteurs innovants et de créer les conditions de leur réussite », explique Jean-Michel Ludwig, Director Start-up Support & SME Performance au sein de Luxinnovation. Autour de lui, une équipe jeune et dynamique, qui accompagne les start-up dans leur installation et leur développement au départ de Luxembourg. « Pour de nombreuses start-up internationales, Luxembourg et son environnement peuvent être considérés comme une plateforme idéale pour construire son business dans l’Union européenne, poursuit-il. Dans ce contexte, notre accompagnement des acteurs entrepreneuriaux s’articule autour de trois axes : la structuration d’un business model au départ d’une idée, l’accès au financement et l’accompagnement de leur croissance. »

Fit 4 Start, accélérateur du développement

Fit 4 Start est l’initiative-phare de Luxinnovation à destination des start-up. Les lauréats de l’édition actuelle seront dévoilés le 4 octobre prochain, en même temps que les noms des start-up retenues pour participer à l’édition automnale, la septième du genre. « Pendant 16 semaines, elles bénéficieront d’un programme d’accompagnement, en étant encadrées par des coaches nationaux et internationaux issus de divers horizons, explique Laurence Hulin, Start-Up Support Advisor. Le programme constitue pour elles un bon moyen de s’ouvrir à l’écosystème luxembourgeois, de profiter d’un large réseau, à travers Luxinnovation et les coaches, pour entrer sur le marché. » Fit 4 Start est ouvert aux acteurs nationaux et étrangers. 40 % des projets innovants accompagnés proviennent de la Grande Région, les autres des quatre coins du monde. Tout au long du programme, les porteurs de projets sont challengés sur leur business plan, l’exécution de leur développement ou encore la manière de se présenter. Ils sont invités à envisager très concrètement leur financement et les différents moyens d’activer leur croissance.

Les start-up, catalyseurs de changement

« Fit 4 Start a été conçu comme un accélérateur du développement de projets entrepreneuriaux innovants, poursuit la conseillère. Les start-up sont aussi des catalyseurs du changement. Tout en les aidant à grandir, nous voulons aussi favoriser la création de synergies en soutien à l’économie, en les invitant à développer des synergies avec d’autres acteurs établis. »

La 7e édition de Fit 4 Start sera ouverte à un plus grand nombre de start-up, 15 au lieu de dix. Les cinq places supplémentaires seront dédiées à des sociétés actives dans le domaine des technologies de la santé. Rappelons que tous les participants bénéficient d’une subvention de 50.000 euros. À cette somme s’ajoutent 100.000 euros pour les entreprises qui remplissent les objectifs qui leur sont fixés en début de session et parviennent à lever au moins 50.000 euros de capital à l’issue du programme.

80 nouvelles start-up soutenues chaque année

Au-delà de ce programme, Luxinnovation se positionne comme un interlocuteur de choix pour les porteurs de projets entrepreneuriaux. Chaque année, l’organisation reçoit quelque 500 demandes de contact. « Nos services sont orientés vers les  projets innovants. Nous réorientons les projets qui ne répondent pas à ce critère d’innovation vers nos partenaires de l’écosystème start-up, souligne Stefan Berend, Head of Start-up Support au sein de Luxinnovation. Chaque année, nous rencontrons environ la moitié des acteurs qui nous contactent, soit plus ou moins 250 porteurs de projets, et nous accompagnons la création de 80 sociétés. » Luxinnovation noue des partenariats durables avec ces start-up, avec la volonté de les accompagner à travers toutes les étapes de leur développement.

Soutenir le développement des jeunes acteurs

« Notre rôle est aussi d’orienter les start-up dans leur recherche de financements et de les aider à profiter des aides étatiques auxquelles elles peuvent prétendre », explique Stéphanie Silvestri, Advisor – Start-up Support. Par exemple, l’État a mis en place une aide pouvant s’élever à 800.000 euros à destination des jeunes entreprises innovantes (Young Innovative Enterprise). « A travers elle, la volonté est d’accompagner les start-up de moins de cinq ans dans leur projet d’expansion », poursuit Stéphanie Silvestri. L’octroi de cette aide est cependant conditionné. « Il s’agit d’un instrument de soutien à la croissance. L’entreprise qui y prétend doit donc, entre autres conditions, présenter un certain niveau de maturité, être assurée de la validation de son produit par le marché, générer suffisamment de revenus, mais aussi avoir un plan d’expansion clairement défini. »

Créer des liens à l’international

Luxinnovation, dans son soutien aux start-up, a aussi pour mission de valoriser l’écosystème entrepreneurial luxembourgeois à l’international. En collaboration avec d’autres entités de cet écosystème, sous le slogan national « Let’s Make It Happen », la structure participe à des salons d’envergure internationale comme Vivatech. « La volonté est de faire rayonner la dynamique luxembourgeoise à l’étranger, de permettre à nos start-up de gagner en visibilité mais aussi d’attirer de nouveaux acteurs, aussi bien des porteurs de projets et que des investisseurs au Luxembourg », explique Stefan Berend. Une autre initiative intéressante mise en œuvre en collaboration avec le ministère de l’Économie permet à cinq sociétés de partir pendant sept jours à San Francisco, au cœur de la Silicon Valley, pour un stage d’été. « Il s’agit de start-up qui travaillent sur des sujets en lien avec l’intelligence artificielle, précise Stefan Berend. C’est un bel outil pour permettre à nos acteurs d’accéder à l’écosystème américain, de créer des partenariats, de trouver des clients mais aussi d’élargir leur réseau d’investisseurs potentiels.»

 

Lancé en janvier, l’Innovation Hub de Dudelange est une autre initiative à laquelle prend part Luxinnovation. Issue d’un partenariat entre la Ville de Dudelange et le ministère de l’Économie, elle vise à soutenir les start-up innovantes dans le domaine des écotechnologies. « Cet incubateur a été constitué à la demande de la commune, dans le contexte de création d’un éco-quartier, afin de créer un environnement innovant, créateur de valeur, et apporter de nouvelles idées et activités au cœur de ce beau projet, explique Valentin Rongoni, Start-up Support Advisor. Douze start-up peuvent profiter de mètres carrés mis à leur disposition à un prix attractif. Actuellement sept sont incubées et bénéficient, au-delà de l’espace, d’un accompagnement de Luxinnovation et du Technoport pour activer leur développement. »