« Cultiver la créativité pour donner du sens »

Se transformer implique avant tout de prendre un engagement. Quelle serait votre bonne résolution pour les dix prochaines années ? Entretien avec Laurent Moscetti, Partner - Advisory Services chez EY Luxembourg.

Laurent Moscetti, Partner – Advisory Services / EY Luxembourg

« Dans mon domaine, je crois que le monde de demain sera marqué par une mutualisation grandissante des compétences et des plateformes. Ce que l’on appelle ‘l’open-x’ – l’open banking par exemple – est une vraie lame de fond, et je pense que c’est une bonne chose pour l’industrie. Chaque société gagne en effet à se concentrer sur ce qui fait sa valeur, et à accepter de déléguer les compétences qu’elle ne maîtrise pas autant. Cela demande certes une forme de lâcher-prise, mais qui n’est pas sans contrôle. C’est un lâcher-prise avec une forme de bonne gouvernance, qui profite à tous.

Mon raisonnement est un peu le même pour le télétravail. Beaucoup de managers ont compris qu’avoir un contrôle permanent sur leurs collaborateurs n’était pas nécessaire, tant qu’un cadre est en place et que la qualité du travail est au rendez-vous. C’est une leçon qui, je crois, nous servira au cours des prochaines années, si le télétravail se poursuit une fois la crise derrière nous. Pour ma part, je pense qu’il faudra un équilibre entre le présentiel et le télétravail. Si le fait de rester à la maison apporte un vrai confort de vie, on perd un certain nombre d’éléments importants : le body language aux réunions, les brainstormings autour d’un tableau blanc, etc.

Je pense aussi que cet épisode de crise nous a bien montré la valeur de l’humain. Cela nous sera utile à l’avenir, dans un monde plus digital, plus automatisé. L’IA est certes très performante dans l’analyse de situations qui se répètent, mais l’esprit de synthèse de l’Homme reste imbattable pour tout ce qui est de l’ordre de l’exception. Enfin, je crois qu’il faut cultiver la créativité pour donner du sens à ce que nous sommes, dans tous les domaines. Avoir la faculté de créer du beau, quelque chose qui interpelle et fait passer de l’émotion, cela reste proprement humain et cela nous sera précieux à l’avenir. »