Deloitte met les soins intégrés à l’honneur

Deloitte Healthcare Conference

Healthcare Conference / Luc Brucher, Partner – Deloitte

Luxembourg, 15 février 2019 : Deloitte Luxembourg a organisé la 8e édition de la conférence annuelle sur les soins de santé, consacrée aux thèmes liés aux soins intégrés. L’événement avait lieu en partenariat avec la Fédération hospitalière luxembourgeoise (FHL) le mercredi 6 février 2019.

La conférence d’une demi-journée avait pour objet le système de santé luxembourgeois et l’évolution du parcours de soin vers une meilleure intégration, qualité des soins et collaboration. Des professionnels du secteur de la santé ainsi que des entrepreneurs qui s’efforcent d’améliorer le parcours de soins des patients y ont partagé leur vision et leur expertise. Grâce au partage d’expériences, la conférence a permis aux participants de s’immerger pleinement dans les grandes questions qui préoccupent le secteur de la santé.

 

L’impact des technologies innovantes sur les soins intégrés

« Le secteur de la santé subit des changements fondamentaux, et la technologie jouera un rôle majeur dans son évolution. Ce secteur est de plus en plus numérique, réceptif et axé sur les patients. Tout cela permet aux consommateurs de jouer un rôle important dans la définition du parcours de leurs propres soins » a commenté Luc Brucher, Public Sector & Healthcare Leader chez Deloitte Luxembourg. « Les systèmes de soins basés sur la technologie offrent un large éventail de possibilités pour faciliter les soins intégrés. Les technologies numériques révolutionnent la manière dont les soins sont prodigués, grâce à un partage des données en temps réel qui réduit les doublons et les erreurs », a-t-il ajouté.

Jochen Klucken, qui était l’un des représentants les plus éminents du secteur, a parlé de l’impact des applications numériques liées à la santé sur les soins de santé. Ces nouvelles technologies et applications aideront à mesurer objectivement le succès des traitements (soins « réels »), à quantifier la valeur médicale, à permettre l’analyse comparative et le contrôle de la qualité, et à permettre des soins personnalisés ainsi que des soins basés sur la valeur du traitement amélioré par le feedback (paiement à la performance). Il a souligné qu’en médecine, les patients ne veulent qu’un seul type de traitement : celui qui répond à leurs besoins.

 

Collaborer pour un avenir meilleur

Durant la conférence, les participants ont pu découvrir le réseau innovant de plus de 3000 professionnels de la santé et des professions paramédicales : ParkinsonNet. Deux représentants du réseau ont pris la parole pour présenter le modèle ParkinsonNet, un réseau dont le but est de garantir les meilleurs soins possibles et d’améliorer la vie des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Leur modèle, qui vise à améliorer la qualité des soins, à atténuer les complications de la maladie et à réduire considérablement les coûts des soins, est approuvé par les organisations professionnelles de la santé ainsi que l’association néerlandaise des patients atteints de la maladie de Parkinson. Leur présentation a mis en évidence les réels avantages que ce réseau pourrait apporter au secteur luxembourgeois de la santé.

La conférence a mis à l’honneur MyLab, une plateforme aux multiples facettes dédiée à l’amélioration du parcours médical des patients. L’événement s’est terminé par un discours de Post Luxembourg sur l’impact que la 5G aura dans le secteur de la santé. Les orateurs ont souligné à quel point la 5e génération sera essentielle pour la prévention, le diagnostic, l’information en temps réel et les nouvelles frontières de la télémédecine, de la téléchirurgie, parmi bien d’autres éléments. La présentation était suivie de discours de start-ups spécialisées dans les technologies de la santé.