EMC dévoile une offre destinée aux Software-defined Datacenters

Des innovations majeures dans le catalogue Protection de données d’EMC permettront désormais aux entreprises de proposer des services de Data Protection-as-a-Service. Ces nouveaux produits répondent aux besoins actuels de protection de données mais qui peuvent également être utilisés lorsque le client évolue vers un infocentre défini par logiciel. La totalité des nouveaux produits de protection de données d‘EMC seront disponibles dans le courant du deuxième trimestre de 2014.

Guy-ChurchwardDes innovations majeures dans le catalogue Protection de données d’EMC permettront désormais aux entreprises de proposer des services de Data Protection-as-a-Service. Ces nouveaux produits répondent aux besoins actuels de protection de données mais qui peuvent également être utilisés lorsque le client évolue vers un infocentre défini par logiciel. La totalité des nouveaux produits de protection de données d‘EMC seront disponibles dans le courant du deuxième trimestre de 2014.

Penser stratégie et technologie de protection ensemble

Au sein d’un infocentre défini par logiciel (software-defined datacenter), l’infrastructure est virtualisée et proposée sous forme de service. Il est important, lors de la transition vers un tel environnement de “prochaine génération”, de protéger correctement les données. Il est dès lors essentiel que la stratégie et la technologie de protection de données évoluent de concert avec le processus de transition qui est à l’oeuvre.

Les solutions d’EMC en matière de protection de données procurent une réponse globale- depuis l’archivage jusqu’à la disponibilité continue, tant pour des environnements physiques, virtuels que de type cloud. Ce catalogue est aujourd’hui renforcé par l’arrivée de technologies qui autorisent une intégration avec des plates-formes de stockage primaires et secondaires, ainsi qu’avec des hyperviseurs et des applications d’entreprise. EMC étend en outre son support d’environnements cloud et lance de nouvelles technologies qui permettent d’opérer en formule Data Protection-as-a-Service. Ces innovations sont source d’efficacité et jettent les bases nécessaires pour opérer une transformation vers un environnement défini par logiciel.

EMC Data Protection Suite

La nouvelle version de l’EMC Data Protection Suite se compose des solutions logicielles EMC Avamar, NetWorker, Data Protection Advisor, Mozy et SourceOne. Cet intégré procure un certain nombre de nouvelles fonctions qui redéfinissent le modèle d’utilisation dans le domaine des logiciels de protection de données. Citons notamment :

  • une gestion d’instantanés (Snapshot) pour baies de stockage EMC Isilon, EMC VNX et NetApp destinée à améliorer la protection de données de type NAS,
  • un support avancé d’infrastructures cloud VMware et Microsoft grâce à l’intégration, unique en son genre, avec la VMware vCloud Suite et le Microsoft System Center Virtual Machine Manager
  • une intégration totale entre Avamar et Data Domain qui combine les meilleurs potentiels des deux plates-formes,
  • les nouvelles fonctions de protection et le nouveau support Linux pour clouds publics Mozy favorisent une adoption plus rapide par des clients professionnels.

EMC Data Domain

En lançant une nouvelle version du système d’exploitation EMC Data Domain, EMC conforte la position de Data Domain en tant que plate-forme ouverte de protection de stockage de référence sur le marché. Elle propose des potentiels qui vont largement au-delà de simples fonctions de sauvegarde. Parmi les nouveaux potentiels, citons notamment :

  • le lancement de Data Domain Boost pour Enterprise Applications. Cette fonction permet aux administrateurs d’applications de protéger leur propre environnement. Elle inclut en outre un support pour des solutions Oracle et SAP, pour la plate-forme SAP HANA, pour IBM DB2 et pour Microsoft SQL Server.
  • Une nouvelle fonction multi-locataires sécurisée pour implémentations cloud permet aux systèmes Data Domain de garantir un isolement sécurisé à de grandes entreprises et prestataires de services et de faire office de plates-formes de stockage protégé.
  • Des améliorations apportées en matière d’archivage incluent notamment un support pour un milliard de fichiers.

VPLEX et RecoverPoint

L’arrivée des nouvelles versions logicielles VPLEX et RecoverPoint vient confirmer l’aptitude qu’a EMC de couvrir tout le registre de la protection de données, à savoir des solutions de disponibilité continue, de mobilité et de restauration après désastre mises au service d’un nombre accru d’environnements et de configurations multi-sites :

  • VPLEX et RecoverPoint se combinent désormais pour procurer une topologie MetroPoint, solution de continuité opérationnelle triple site destinée à des applications critiques. La topologie MetroPoint allie la disponibilité continue de VPLEX Metro avec le potentiel de duplication/réplication à distance et la protection continue de données (CDP) de RecoverPoint afin de procurer un potentiel de restauration après désastre efficace quelle que soit la distance.
  • EMC lance par ailleurs VPLEX Virtual Edition – la première solution virtualisée qui propose tout à la fois des potentiels de disponibilité continue et de mobilité de données pour un scénario d’implémentation économique, 100% logiciel. Grâce au VPLEX Virtual Edition, EMC redéfinit le périmètre du marché de la disponibilité continue et de la mobilité dans la mesure où les sociétés de toutes tailles peuvent désormais tirer parti de la technologie éprouvée VPLEX. VPLEX Virtual Edition sera également proposé sous forme d’élément constitutif des solutions VSPEX Proven Infrastructure.

Service d’architecture

Le service Blueprint pour architecture de sauvegarde est disponible immédiatement. Au travers de ce service, EMC fournit une grande richesse d’informations de base portant sur la situation actuelle d’une entreprise en matière de protection de données et lui procure des observations spécifiques, en termes de stratégie et de conception, concernant son infrastructure, de même que des recommandations visant à y apporter des améliorations. Le client se voit ainsi proposer une feuille de route qui lui permet de faire évoluer sa solution actuelle de protection de données vers un modèle Data Protection-as-a-Service, caractérisé par une réduction des coûts, des risques encourus et par une amélioration des performances. Il y gagne en outre une plus grande marge de manoeuvre afin d’innover et d’augmenter son chiffre d’affaires.

“Au cours des dernières années, nous avons procédé à un grand nombre d’intégrations qui donnent naissance à une réelle Protection Storage Architecture, déclare Guy Churchward, président de la division EMC Data Protection & Availability (en photo). Aujourd’hui, nous annonçons divers produits et de nouvelles intégrations qui permettent aux clients de déployer un spectre complet de potentiels de protection et de disponibilité de données sous forme de service. Du Data Protection-as-a-Service constitue un élément essentiel pour une protection efficace des infocentres définis par logiciel. C’est là un élément fondamental pour les entreprises si elles veulent s’engager en toute confiance dans une évolution vers une infrastructure logicielle de type troisième plate-forme.”