Les applications d’entreprise sont la principale source de besoin en stockage haute performance

Les entreprises ont besoin de stockage haute performance pour leurs applications stratégiques. Pourtant, pratiquement un quart de ces entreprises ne prévoient pas d'adopter la technologie Flash. Et 85 % des sondés sont directement responsables des décisions d'achat IT dans leur entreprise.

George-KurianSelon une enquête sur l’adoption du Flash dans la région EMEA menée par NetApp avec Opinion Matters en mai 2016 auprès de 3 000 décideurs IT en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, les entreprises ont besoin de stockage haute performance pour leurs applications stratégiques. Pourtant, pratiquement un quart de ces entreprises ne prévoient pas d’adopter la technologie Flash. Et 85 % des sondés sont directement responsables des décisions d’achat IT dans leur entreprise.

Principales conclusions :

  • Les applications de paiement, de CRM et de business intelligence sont celles qui requièrent les performances les plus élevées : Presque la moitié (46 %) des personnes interrogées pense que leur entreprise a besoin d’une technologie de stockage haute performance. Les applications de traitement des paiements, de CRM et de business intelligence requièrent les performances les plus élevées et constantes pour garantir la continuité de l’activité.

 

  • Le marché du Flash est loin d’être saturé dans la région EMEA : Bien qu’ils expriment la nécessité d’un stockage haute performance, la plupart des décideurs IT indiquent que leur entreprise n’utilise la technologie Flash pour aucune de leurs applications. Seulement 16 % des entreprises recourent au stockage Flash pour les applications essentielles à la continuité de l’activité telles que les applications de traitement des paiements, de CRM et de business intelligence. Plus de la moitié (52 %) des personnes interrogées indique que leurs clients seraient mécontents en cas d’une heure d’interruption du stockage Flash pendant un pic d’activité. 45,8 % pensent même que leurs clients pourraient même perdre toute confiance en leur entreprise. Et environ la moitié (48 %) pense qu’une interruption entraînerait des pertes financières pour l’entreprise.

 

  • Le Flash bénéficie d’une bonne notoriété et d’un fort potentiel de croissance : Plus d’un tiers (78 %) des décideurs IT estiment avoir un niveau de connaissances suffisant pour investir dans la technologie Flash. Malgré cela, 28 % des personnes interrogées issues de grandes entreprises de la région EMEA indiquent ne pas disposer de cette technologie et n’envisager aucune migration vers le Flash. Près d’une entreprise sur 5 (18 %) dans la région EMEA prévoit de migrer vers le Flash, et 48 % ont déjà franchi le pas. Dans les moyennes et grandes entreprises, 14 % envisagent de partir vers le Flash. L’opportunité de croissance est encore plus élevée pour les entreprises de petite taille : 17 % pensent à cette migration.

Selon Alex Wallner, Vice-président senior et Directeur général de la région EMEA chez NetApp : « Ces résultats montrent que les entreprises ont besoin d’applications haute performance et d’un niveau de fiabilité optimal afin de répondre parfaitement aux besoins des clients et de garantir au quotidien la continuité des opérations. Malgré l’enjeu que représentent les applications d’entreprise et le stockage haute performance pour les grandes entreprises, il est surprenant, mais toutefois très intéressant de constater que beaucoup d’entreprises n’ont pas encore passé le cap du Flash. NetApp a pour volonté de faire connaître la valeur commerciale de la technologie Flash et d’aider les entreprises de la région EMEA à en exploiter tous les avantages. »

Avec le portefeuille de baies 100 % Flash le plus vaste du secteur, NetApp apporte aux entreprises l’évolutivité, la vitesse et les services de données requis pour le data center nouvelle génération. Les solutions Flash de NetApp permettent aux clients de choisir le modèle de déploiement en fonction des priorités, notamment la performance applicative, l’infrastructure virtualisée et le cloud.

*Dans cette enquête, les entreprises sont définies comme suit : petites entreprises : 2 à 99 employés ; entreprises de taille intermédiaire : 100 à 499 employés ; et plus grandes entreprises : plus de 500 employés.