Excellium, l’irrésistible ascension

A la fin de cette année, le chiffre d'affaires devrait atteindre 8 millions d’euros. Aujourd’hui, Excellium va chercher sa croissance à l’international en capitalisant sur les meilleurs experts en cyber-sécurité.

xavier_vincens_christophe_biancoLancée fin 2012, la société active dans le domaine de cyber-sécurité a grandi à un rythme moyen d’un employé par mois. A la fin de chaque exercice, elle a eu à cœur de doubler son chiffre d’affaires. A la fin de cette année, celui-ci devrait atteindre 8 millions d’euros. Aujourd’hui, Excellium va chercher sa croissance à l’international en capitalisant sur les meilleurs experts en cyber-sécurité. Par Sébastien Lambotte

Le monde de la sécurité invite le plus souvent à la prudence. L’évolution rapide de la menace, elle, a poussé les fondateurs d’Excellium à investir, de manière intensive mais à bon escient, pour mieux répondre aux problématiques toujours plus complexes rencontrées par leurs clients. Le duo formé par Christophe Bianco et Xavier Vincens, co-fondateurs de ce centre d’expertise et de services en cyber-sécurité, épate à plus d’un titre. Leur succès a quelque chose d’insolent, mais ne doit rien au hasard.

Croissance soutenue

Ces deux entrepreneurs sont actifs dans la sécurité informatique depuis belle lurette. La boîte dans laquelle ils évoluaient précédemment s’est vue racheter par Verizon. Fin 2012, désireux de mieux servir leurs clients, ils quittent cette entreprise pour fonder Excellium. Au terme de la première année d’existence, l’équipe compte 12 personnes, puis 24 douze mois plus tard. « Aujourd’hui, nous sommes près de 60, précise Xavier Vincens, et nous continuons à grandir. » D’un point de vue finance, le chiffre d’affaires a doublé chaque année. « Un million d’euros au bout d’un an, deux millions l’année suivante, puis quatre. Nous avons pour objectif d’atteindre un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros au terme de cette année », poursuit le CEO. Pour un acteur exclusivement dédié à la cyber-sécurité, le succès est remarquable. Et Excellium, en outre, ne cache pas son ambition de poursuivre sur un même rythme.

Rassembler l’expertise

« Aucun autre acteur, au Luxembourg, ne peut prétendre aujourd’hui compter 60 experts exclusivement dédiés à la sécurité, précise Christophe Bianco. Cette équipe, face aux défis que rencontrent nos clients, est indispensable et nous permet de mettre en œuvre des approches intégrées en matière de cyber-sécurité et des services efficients. Notre développement répond aux besoins des clients. Dès la création, nous avons développé un service en nous appuyant sur les besoins qu’ils ont directement exprimés. » La volonté des deux compères de vouloir proposer le meilleur a suffi à convaincre les experts luxembourgeois en cyber-sécurité à les rejoindre directement, à commencer par les piliers de leur ancienne entreprise. « Pour pouvoir répondre aux besoins en cyber-sécurité, il fallait créer un réel centre d’expertise. Sans ces compétences, nous n’aurions pas monté cette boîte », assure Christophe Bianco.

120 à l’horizon 2018

Désormais, ce centre d’expertise unique au Luxembourg développe des activités à travers l’Europe. Excellium a ouvert un bureau en Belgique, qui compte 7 personnes et qui grandit aussi vite que l’activité au Luxembourg. Les activités se développent en  France et en Suisse, mais aussi au niveau de l’Afrique du Nord (Maroc, Tunisie, Sénégal, Côté d’Ivoire). « Aujourd’hui, nous passons la moitié de notre temps à recruter les bonnes compétences, car elles constituent notre force, précise Xavier Vincens. Nous avons pour projet d’être 120 à l’horizon 2018. Aujourd’hui, ces compétences nous permettent d’apporter des réponses en sécurité de bout en bout, sur l’ensemble de la chaîne de valeur. »

Pour assurer ces services de qualité, elle s’appuie sur un des premier Security Operation Center  qui a vu le jour au Luxembourg, ainsi qu’un CERT particulièrement bien connecté à ses pairs Européen ou Africain. « Nos services évoluent. Ils se consolident pour accompagner nos clients dans la mise en œuvre d’approches en sécurité qui vont bien au-delà des réponses technologiques, et ils s’appuient avant tout sur des compétences pour une meilleure gestion du risque », assure Xavier Vincens.

« En sécurité, la taille, ça compte »

L’activité d’Excellium est dopée par l’évolution de la menace et une réelle prise de conscience des acteurs économiques qu’ils ne sont certainement pas à l’abri. « Nos principaux concurrents sont désormais des acteurs d’envergure. Aujourd’hui, il nous faut donc envisager la problématique de la sécurité au-delà du Luxembourg. Pour bien servir nos clients, nous devons disposer de la force de frappe adéquate pour pouvoir réagir le jour où cela va vraiment taper, assure Christophe Bianco. Pour être un partenaire crédible, une taille critique est nécessaire en sécurité, la taille, ça compte. Aujourd’hui, avec une volonté de rester à jour au niveau des technologies tout en industrialisant des approches, notre volonté est de mieux accompagner des acteurs clés européens. »

Pas de doute, Excellium n’a pas fini de grandir.