Faciliter l’échange de messages financiers

Inetum (ex-Gfi), leader des services et des solutions digitales en Europe, a développé une solution facilitant la gestion des messages financiers grâce à son expertise de la plateforme SWIFT et à sa connaissance métier du secteur financier. Inetum souhaite aider les acteurs à mieux appréhender les changements réglementaires et ceux attendus au niveau de la plateforme de messagerie financière.

De gauche à droite : Marie-Christine Varandas, Alexandre Henning & Christelle Gautier, experts Inetum .

Face aux évolutions réglementaires, les acteurs du secteur financier doivent renforcer leur capacité à s’adapter toujours plus efficacement. Un des enjeux, en la matière, concerne la gestion des informations financières et plus particulièrement des messages que s’échangent les acteurs. Tous sont précisément régulés, doivent répondre à des normes, pouvoir être archivés et retrouvés si nécessaire. En la matière, la communauté des acteurs financiers s’est réunie pour former un consortium et faciliter les échanges. C’est le rôle assumé de la plateforme SWIFT. En effet, cette dernière définit les exigences en matière de communication liées aux flux financiers et propose une fonctionnalité de messagerie largement utilisée à travers le monde.

S’ADAPTER AUX NOUVELLES EXIGENCES

« Les exigences et normes définies par SWIFT et le marché évoluent sans cesse. Cela permet de garantir la sécurité des échanges, de les faciliter, mais aussi de permettre l’émergence de nouveaux services plus performants. Les acteurs doivent pouvoir intégrer ces changements rapidement et efficacement », explique Christelle Gautier, SWIFT Certified Expert, consultante au sein d’Inetum au Luxembourg. Parmi les récentes exigences, une institution bancaire sera obligée de confirmer ou d’infirmer qu’elle a bien crédité le compte d’un client après avoir reçu l’information relative à un versement, et ce dans un délai déterminé. « Ces nouvelles obligations impliquent de mettre en place des solutions automatisées », poursuit l’experte.

UNE SOLUTION DÉDIÉE À LA FINANCE

Pour accompagner les acteurs de la banque et de l’industrie des fonds dans cette gestion complexe et évolutive des messages financiers, Inetum a adapté un des modules de gestion électronique de documents (GED) de sa solution nommée Business Document. « Cette nouvelle solution baptisée Rstream a pour objectif de répondre aux enjeux de gestion de l’information financière », explique Marie-Christine Varandas, Product Manager, Integrated Banking System – Rstream au sein d’Inetum. Notre démarche a été de nous appuyer sur notre connaissance métier et sur une de nos solutions déjà éprouvées pour fournir une réponse efficace pour le secteur bancaire. La volonté est de proposer un outil facile à déployer et à maintenir, capable d’évoluer avec les exigences réglementaires, pour faciliter le travail des équipes en charge de la gestion de l’information financière. »

Si à l’origine Inetum au Luxembourg a développé cette technologie pour de l’archivage et de la GED, elle est devenue une solution clé pour nombre d’organisations de grande envergure, permettant de gérer l’information à travers des flux métiers et même d’automatiser ces derniers. A travers elle, il est possible de traiter l’information, de construire des flux fonctionnels (workflows), d’automatiser des processus, de faciliter l’archivage et la récupération de l’information. « Pour répondre à des besoins spécifiques, sans devoir déployer une solution dans son ensemble, nous avons donc décidé de concevoir des modules. On accède alors à la puissance de la solution pour des traitements bien spécifiques, précise Alexandre Henning, Responsable de l’équipe de consultants Business Document chez Inetum. Rstream peut être facilement déployé, que l’institution bancaire utilise ou non la solution globale par ailleurs. »

INTÉGRER LES NOUVELLES EXIGENCES

En ce qui concerne les challenges que doivent relever les acteurs bancaires vis-à-vis de la gestion des messages financiers, Rstream propose plusieurs avancées. « La première concerne la généralisation de la confirmation du versement sur un compte à travers l’envoi d’un message SWIFT MT199. La solution permet de s’affranchir de cette contrainte en automatisant l’envoi d’une confirmation pour la majorité des paiements », explique Marie- Christine Varandas. « En les soulageant de cette tâche fastidieuse, chronophage et à faible valeur ajoutée, les équipes peuvent se concentrer sur leur coeur de métier ou des tâches qui demandent un traitement particulier avec une intervention manuelle comme par exemple les versements .»

La solution permet aussi de consolider les données en les archivant sous des formats variés afin de les rendre accessibles et exploitables auprès de divers utilisateurs. Le message d’origine, qui a une valeur légale, est de cette manière conservé tandis que l’information peut être plus facilement partagée à diverses fins. « Un autre enjeu réside dans l’adoption progressive de la norme ISO 20022, dont le référentiel entend régir les échanges de données informatisés entre les institutions financières. En la matière, deux initiatives concernent les acteurs, l’une émane de la BCE, qui exigera des échanges respectant la norme dès 2022, l’autre est relative à la migration à l’échelle de la communauté SWIFT, qui doit s’opérer entre 2022 et 2025, précise Christelle Gautier. Pour accompagner ce changement, Rstream permet d’opérer facilement des conversions d’un format vers un autre, pour garantir la communication entre les divers acteurs. »

UNE LARGE PALETTE DE SERVICES ASSOCIÉS À SWIFT

La solution Rstream, aujourd’hui opérationnelle dans plusieurs institutions bancaires, offre surtout l’avantage de pouvoir appréhender facilement ces challenges sans avoir à procéder à des développements en interne. Nos clients peuvent s’appuyer sur l’expertise SWIFT d’Inetum grâce à leurs consultants en proximité, certifiés et expérimentés. Ils nous permettent de proposer un ensemble de services liés à l’intégration, au support et à la maintenance de la solution de messagerie SWIFT, à la configuration de ses applications. Nous sommes aussi habilités à mener des évaluations externes de sécurité obligatoires. Notre application complémentaire Rstream, dès lors, vient apporter une réponse à des besoins business particuliers. »