Fédérer les acteurs du Big Data avec l’Open Data Platform

EMC et plusieurs autres sociétés majeures actives dans le monde du Big Data annoncent la création de l’Open Data Platform (ODP). Cet organisme se donne pour objectif de promouvoir les technologies big data basées sur les logiciels open source de l’écosystème Apache Hadoop et d’optimiser l’intégration entre les divers fournisseurs.

EMC et plusieurs autres sociétés majeures actives dans le monde du Big Data annoncent la création de l’Open Data Platform (ODP). Cet organisme se donne pour objectif de promouvoir les technologies big data basées sur les logiciels open source de l’écosystème Apache Hadoop et d’optimiser l’intégration entre les divers fournisseurs.

Ces efforts auront pour effet de permettre aux clients et aux entreprises de développer plus rapidement des applications articulées autour des données. Outre EMC, les fondateurs de l’Open Data Platform sont notamment VMware, Pivotal, GE, SAS, IBM, Hortonworks, Infosys, Capgemini, Teradata, Altiscale, CenturyLink, Splunk et Verizon Enterprise Solutions. Un nombre croissant d’entreprises prennent conscience du potentiel que procurent les technologies big data. L’ODP a pour ambition de favoriser leur adoption et de maximiser la productivité qu’elles procurent.

Les membres de l’Open Data Platform vont concentrer en priorité leurs efforts sur le développement et l’utilisation du référentiel de use cases Apache Hadoop. L’ODP collaborera à des projets Apache spécifiques, conformément aux directives de l’Apache Software Foundation (ASF) en matière d’idées et de codes.

La plate-forme ODP devrait favoriser le développement de diverses technologies open source standard qui accentueront la compatibilité entre solutions big data et qui, dans le même temps, simplifieront le processus permettant à des applications et à des outils de s’intégrer et de pouvoir être gérés sur tout système compatible.

Dans une interview donnée en début d’année, Pierre Henin précisait que Big Data était un sujet phare pour 2015. Mais avant de pouvoir l’exploiter, encore faut-il garantir un haut niveau d’accès aux données et une haute qualité de stockage. La compatibilité des solutions dans ces domaine est alors un point clé vers le potentiel Big Data.