Garantir des candidats de qualité, prêts à rejoindre Luxembourg

nexten.io : cette plateforme veut faciliter la mise en relation des recruteurs luxembourgeois avec des talents numériques.

Eric Busch, CEO – nexten.io

Luxembourg accueille un nouveau service digital, envisagé comme une réelle réponse à la problématique en recrutement des compétences que connaît le secteur IT : nexten.io. Développée par Busch & Partners, cette plateforme veut faciliter la mise en relation des recruteurs luxembourgeois avec des talents numériques nécessaires à l’économie luxembourgeoise se trouvant aux quatre coins de l’Europe.

Aujourd’hui, le développement de l’économie numérique connait certains freins. Parmi eux, le manque structurel de talents capables d’activer la transformation digitale de chaque organisation. C’est un constat largement partagé aujourd’hui : la transformation numérique de l’économie nationale ne pourra se réaliser sans un apport de compétences venues de l’étranger. Car, à l’heure actuelle, Luxembourg n’est pas en mesure de former tous les profils nécessaires à la réalisation des ambitions digitales du pays et de ses acteurs. Et si des mesures, dans le domaine de l’enseignement supérieur, vont dans le bon sens, il faudra encore plusieurs années au pays avant de disposer de filières répondant à la demande. Or, le besoin est actuel. « Aujourd’hui, quelque 800 postes sont ouverts sans que l’on parvienne à trouver les compétences numériques qu’ils requièrent. La pénurie devrait s’amplifier dans les mois et les années à venir. Tant que le Luxembourg ne parviendra pas à former des talents en suffisance, et des programmes ambitieux
et salutaires vont dans ce sens, nous n’avons pas d’autre option que de tout mettre en œuvre pour aller chercher des compétences ailleurs, plus vite et mieux que les autres pays », commente Eric Busch, gérant de Busch & Partners. Car, en effet, cette pénurie n’est pas que luxembourgeoise. « Le maintien de la compétitivité du pays dépendra essentiellement de notre capacité à attirer les compétences digitales adéquates », poursuit-il.

Une plateforme digitale qui facilite le recrutement de talents numériques

Claude Rodisio, Partner – nexten. io

Afin de répondre à ce défi critique pour l’économie luxembourgeoise, Eric Busch et ses équipes lancent un service novateur, nexten.io. Son objectif ? Aider les acteurs économiques à trouver plus facilement les ressources indispensables à leur transformation digitale.
« nexten.io est une nouvelle plateforme technologique de dernière génération. A travers elle, les employeurs pourront directement accéder à des compétences numériques de qualité, des profils junior ou senior, tous prêts à venir s’installer au Luxembourg », poursuit Eric Busch. La plateforme rapproche directement les candidats qualifiés des employeurs, avec pour ambition de réduire considérablement le processus de recrutement.
«Notre volonté est d’assurer aux utilisateurs de la plateforme de trouver les profils adaptés à leurs besoins, prêts à venir au Luxembourg sans délai, explique Claude Rodisio, chargé du sourcing des candidats au sein de nexten.io. Le processus de recrutement, à travers elle, peut être réduit à une période de deux à quatre semaines.»

Mieux comprendre les besoins en compétences digitales

La plateforme nexten.io a été construite au départ de la technologie développée par la start- up Individuum, créée par Michel Hoffmann et Afshin Moayed et rachetée par Busch & Partners.
« Individuum est une start-up parmi les plus remarquables du Luxembourg ces dernières années, explique Eric Busch. Ils ont mis au point une technologie robuste, offrant de nombreuses possibilités pour rapprocher candidats et employeurs. »
Pour garantir un avantage concurrentiel à nexten.io, la technologie a été enrichie, afin de mieux prendre en considération les besoins en compétences IT des organisations luxembourgeoises.

Garantir des candidats de qualité, prêts à rejoindre Luxembourg

L’autre enjeu est de parvenir à proposer aux utilisateurs de la plateforme des candidats qualifiés, prêts à les rejoindre, en suffisance. « Nous déployons un réseau unique autour de la plateforme, avec des universités et des écoles supérieures, sélectionnées pour la qualité de leurs formations, partout en Europe. Ce réseau permettra de directement mettre en relation les profils juniors qualifiés avec leurs futurs employeurs au Luxembourg, explique Claude Rodisio. Pour les profils plus expérimentés, nexten.io s’appuiera sur un vaste réseau, des professionnels du recrutement, dans différents pays, capables de qualifier les profils et d’alimenter la plateforme. »

Chaque candidat présenté devra :
• disposer d’un niveau de compétences suffisant et correspondant aux besoins identifiés par l’intelligence artificielle de nexten.io
• être prêt à rejoindre le Luxembourg pour prendre ses nouvelles fonctions.

Un outil pour faciliter l’émergence d’une digital nation

« La pénurie des talents digitaux ne touche pas que le Luxembourg. A l’échelle européenne, la différence entre les besoins du marché et les profils disponibles va continuer à s’accentuer significativement. A l’horizon 2020, on estime qu’il manquera quelques 900.000 profils digitaux pour pallier les besoins de l’économie. Cependant, notre pays, avec l’agilité qu’on lui connait, est en meilleure position pour relever le défi des skills plus rapidement et mieux que d’autres », assure Eric Busch.
Dans ce contexte, nexten.io se positionne comme un projet clé, facilitant l’attraction des compétences numériques au Luxembourg, en créant des ponts entre employeurs de la Place et des candidats présents à l’international. « Notre plateforme disruptive va transformer la manière dont s’opère le recrutement aujourd’hui, offrant la possibilité aux employeurs d’être connectés directement à un vivier de compétences sans équivalent, toutes prêtes à contribuer à des projets digitaux de qualité, sans avoir à passer par des sociétés de recrutement », conclut Eric Busch.