Huawei s’engage avec force en faveur du pacte vert pour l’Europe

La Commission européenne a fixé à l’Union européenne l’objectif ambitieux de devenir le premier continent à parvenir à la neutralité climatique d’ici 2050.
Auteur : Jorge Vega Sanchez, Public Affairs and Communications Department, Western Europe, Huawei Technologies.

Jorge Vega Sanchez, Public Affairs and Communications Department, Western Europe, Huawei Technologies.

La Commission européenne a fixé à l’Union européenne l’objectif ambitieux de devenir le premier continent à parvenir à la neutralité climatique d’ici 2050. Il constitue le principal objectif du pacte vert pour l’Europe, plan d’action visant à ce que l’UE devienne l’un des leaders en matière d’écologie et améliore les normes environnementales internationales. Il ne suffit toutefois pas que L’UE investisse dans des technologies écologiques pour l’atteindre, elle doit également pouvoir compter sur des entreprises clés basées en Europe, comme Huawei.

Ursula von der Leyen, première femme présidente de la Commission européenne, a clairement affirmé que l’action climatique serait au cœur de son mandat et a lancé le pacte vert pour l’Europe en décembre 2019, juste après son entrée en fonction. Selon ce plan, l’UE réduira ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050 et dissociera progressivement la croissance de l’utilisation des ressources. Pour l’UE, ce nouveau pacte n’est pas simplement une série d’initiatives pour s’attaquer au problème du changement climatique, c’est également une nouvelle stratégie de croissance qui stimulera le développement économique, créera des emplois et construira une économie européenne plus durable.

Les nouvelles technologies joueront un rôle essentiel pour atteindre ces objectifs environnementaux. En d’autres termes, la transformation numérique servira de catalyseur au processus menant à une économie durable. La numérisation permettra aux Européens de partager les informations nécessaires à la protection de l’environnement, d’améliorer la mise en œuvre des politiques climatiques ainsi que de créer des systèmes de mobilité, agricoles et alimentaires plus écologiques. La numérisation et la durabilité sont par conséquent indissociables. Leur mise en œuvre sera impérative pour retrouver la croissance économique après la crise de la COVID-19. Comme Annika Hedberg, responsable du Programme de prospérité durable à l’European Policy Centre (EPC) l’a déclaré : « L’harmonisation des politiques de l’UE en matière d’écologie et de transition numérique recèle un potentiel énorme et doit devenir essentielle si L’Union souhaite mettre en place une économie compétitive, durable et climatiquement neutre. »

Huawei, leader technologique sensibilisé aux problèmes de l’environnement, préconise de protéger l’environnement grâce à la technologie. Notre planète est soumise à une forte pression à l’heure actuelle et la technologie doit contribuer à la solution. Huawei soutient fermement le pacte vert pour l’Europe proposé par la Commission européenne et s’engage sans réserve afin de devenir un partenaire fiable pour mettre en place une économie plus durable sur le continent en fournissant des solutions vertes dans le domaine des TIC. Huawei donne l’exemple. La protection de l’environnement est déjà l’une des quatre stratégies de notre entreprise en matière de durabilité. En 2019, nous avons augmenté l’efficacité énergétique de nos principaux produits de 22 %, réduit nos émissions de 32,7 % recyclé 86 % des produits restitués et utilisé 1,25 milliard de kWh d’énergie propre, ce qui a diminué les émissions de 570 000 tonnes. Nous n’allons toutefois pas nous arrêter en si bon chemin. Nous avons également fixé deux objectifs pour 2025 : réduire nos émissions de carbone de 16 % par unité vendue et multiplier l’efficacité énergétique de nos principaux produits par 2,7.

Huawei lance toute une série de projets dans toute l’Europe afin de promouvoir le calendrier vert de l’Europe. En Irlande, Huawei a commencé à soutenir Ocean Research & Conservation Ireland grâce à Tech4All, notre initiative mondiale en matière de responsabilité sociale. Dans le cadre de ce programme, Huawei subventionnera la recherche d’O.R.C. Ireland et lui fournira une aide technologique lors de sa première étude portant sur l’influence du trafic maritime sur les baleines dans les eaux irlandaises. Les algorithmes perfectionnés de Huawei dans le domaine de l’apprentissage automatique et de l’intelligence artificielle permettront à O.R.C. Ireland de mieux comprendre l’environnement sonore marin sur la côte sud de Cork. De plus, le projet ACAP (Automated Cetacean Acoustics Project) récemment lancé par O.R.C. Ireland lui permettra de suivre quasiment en temps réel les cétacés de manière acoustique au large de la côte sud de l’Irlande à l’aide de réseaux de neurones convolutifs. Ce projet novateur et passionnant permettra à l’Irlande de protéger sa riche biodiversité marine, l’un des principaux objectifs stratégiques fixés par le pacte vert pour l’Europe.

Huawei croit au pacte vert misant sur le numérique qui accélèrera le calendrier européen en matière d’écologie et stimulera la transformation numérique dans toute l’Europe. Huawei, qui contribue à la numérisation de l’Europe depuis plus de vingt ans, est déjà complètement intégrée à la culture européenne et en accord avec la Commission en ce qui concerne la nécessité de s’attaquer à l’urgence climatique en prenant rapidement des mesures concrètes. Les objectifs fixés par la Commission européenne sont très ambitieux et il sera difficile de les atteindre. Nous sommes prêts à devenir l’un des partenaires de confiance de l’Europe et à proposer des solutions intelligentes aux responsables politiques dans le domaine des TIC afin que le pacte vert pour l’Europe devienne réalité.