Il mise sur le planeur avec moteur électrique

Ancien directeur général d'IBM Luxembourg, Pascal Lanser veut développer le moteur électrique pour propulser les planeurs ultralégers.
Par Gaël Padiou / Essentiel

Pascal Lanser souhaite que la construction du moteur et l’assemblage soient faits au Luxembourg.

Après une vie professionnelle intense, l’ex-directeur général d’IBM au Luxembourg, Pascal Lanser, se donne corps et âme à sa passion pour l’aéronautique. Depuis deux ans, il s’intéresse au développement du moteur électrique sur un planeur ultraléger (PUL).

«Les planeurs, qui font entre 70 et 100 kg, sont tractés par un ULM à moteur thermique pour le décollage. C’est une logistique lourde à mettre en place. Le moteur électrique permet d’être autonome et de décoller sur n’importe quel terrain», précise-t-il. «C’est plus écologique, mais aussi sécurisant, car avec le moteur électrique dont les batteries ont une autonomie de 45 minutes, on peut ramener le planeur à l’endroit où il a décollé».

«Secteur en plein essor»

Pour mener à bien son projet, l’ex-directeur général d’IBM a créé sa propre structure, UNL-SARL, et bénéficié du soutien financier de deux entreprises luxembourgeoises, Sopra Banking et Sopra Steria. Si actuellement les batteries et le moteur sont construits en Suisse et le moteur assemblé en Italie, Pascal Lanser caresse l’espoir de voir un jour ces différentes étapes se réaliser au Luxembourg.

«Je compte solliciter le ministère du Développement durable et j’espère trouver des soutiens pour la partie technique et financière. C’est un secteur d’activité en plein essor», assure-t-il. Aujourd’hui, seuls 20 PUL sont pourvus d’un moteur électrique en Europe.

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *