La digitalisation rend le secteur de la logistique plus durable

L'impact écologique de la chaîne logistique mondiale constitue plus que jamais un sujet de discussion majeur. Comment les entreprises peuvent-elles maintenir l'équilibre entre rentabilité et développement durable ? Comment les entreprises peuvent-elles rationaliser leurs processus digitaux pour devenir plus efficaces ? Et comment utilisent-elles le développement durable comme une occasion de garder une longueur d'avance sur la concurrence ?

L’essor de la logistique ‘on-demand’ constitue une opportunité majeure pour le secteur du fret et de la logistique. Les entreprises ont de plus en plus souvent recours à des nouvelles applications qui permettent de proposer des chargements de marchandises aux transporteurs qui, eux, peuvent répondre et faire une offre s’ils le désirent. Pourquoi ce modèle est-il bon pour le développement durable ? C’est une question d’optimisation : par exemple, lorsqu’un chauffeur effectue un voyage-retour à vide, il a la possibilité d’accepter un chargement local allant dans la même direction, en quelques clics. C’est un camion de moins sur la route. Et si plusieurs petits chargements sont rassemblés et combinés en une seule cargaison, l’effet est encore plus important. C’est un grand pas en avant pour les entreprises dans la réduction de leurs émissions de CO2.

Une planification intelligente pour des activités de développement durable

Une autre façon pour les organisations de réduire leur impact sur l’environnement est d’utiliser une technologie de planification d’itinéraire basée sur l’IA. Le logiciel d’IA peut être utilisé pour optimiser les données sur le chargement et la structure des véhicules, définir des itinéraires efficaces et faire des prévisions sur les nouveaux chargements dans cette région. Tout cela conduit à un service plus efficace, avec moins de kilomètres parcourus au ralenti et une meilleure utilisation des ressources. Il s’agit non seulement d’un gain de temps pour l’entreprise, mais aussi d’une manière importante de réduire ses émissions. Accenture estime que cette transformation digitale pourrait réduire les émissions de CO2 du secteur de la logistique de 3,6 milliards de tonnes d’ici 2052.

Des appareils durcis pour le long terme

Un équipement mobile qui communique, suit, capture et partage les données de manière efficace est essentiel. Les équipes de livraison locales ont souvent besoin d’un ordinateur de poche qui permet de saisir ces données pour qu’elles soient centralisées. Pour les chauffeurs internationaux, la connectivité est une priorité, tandis que les magasiniers bénéficieront plutôt d’un appareil robuste permettant de scanner manuellement les produits et les livraisons.

La société européenne de logistique Raben Group a choisi le Toughbook N1 pour ses chauffeurs dans 11 pays européens. Le Toughbook N1 est un ordinateur de poche durci qui combine les fonctions d’une tablette, d’un téléphone et d’un lecteur de codes-barres. Son efficacité élevée, sa taille compacte, sa durabilité, son GPS précis et son scanner de codes-barres ergonomique ont immédiatement amélioré les capacités d’échange de données et de communication en temps réel. M. Raben a délibérément choisi une technologie qui dure plus longtemps. Cela signifie moins de déchets et un coût total de possession plus faible.

L’élaboration d’un plan de développement durable est rentable

Le développement durable est plus qu’une considération éthique. Elle a également un impact économique. Non seulement les recherches montrent que les employés Millenials et de la Génération Z sont plus susceptibles d’embaucher – et de rester – dans des entreprises qui ont des programmes de développement durable, mais certaines études suggèrent également que cela peut conduire à une main-d’œuvre plus heureuse et en meilleure santé.

Pour plus d’informations : https://fr.business.panasonic.be/solutions-mobiles/produits-et-accessoires