Le facteur humain, clé de la success story NSI Luxembourg

NSI, société spécialisée dans l’intégration IT, est installée au Luxembourg depuis presque deux ans. Alors que quatre personnes composaient l’équipe au départ, la société compte aujourd’hui une cinquantaine de collaborateurs. Elle souhaite continuer à grandir tout en entretenant le rapport de proximité avec le client qui est sa véritable marque de fabrique.

Nathan Mangenot, Branch Director de NSI Luxembourg

Il est difficile d’imaginer une progression plus fulgurante que celle connue par NSI Luxembourg depuis son arrivée au Luxembourg en octobre 2017. Alors qu’elle est véritablement partie de zéro, la société, qui s’appuie sur l’expérience et la solidité de sa maison mère, basée en Belgique, est parvenue à se faire une place au soleil, dans un secteur pourtant très concurrentiel au Luxembourg. « Dès le départ, nous avons voulu nous démarquer. Nous ne souhaitions pas faire la même chose que ce que font les autre sociétés actives dans l’intégration de solutions IT au Luxembourg, explique Nathan Mangenot, Branch Director de NSI Luxembourg. Nous voulions mettre en place une culture différente et, surtout, développer une formule qui nous garantisse une grande stabilité, contrairement aux expériences que nous avions pu connaître par le passé, avec des cycles de 3 ou 4 ans suivis d’un véritable bouleversement. »

Une longue approche du marché luxembourgeois

Le groupe NSI, faisant partie de celui de Cegeka, a pris son temps pour développer une stratégie payante au Grand-Duché. « Il cherchait déjà à s’installer au Luxembourg depuis 7 ou 8 ans, poursuit Nathan Mangenot. En 2011, il a racheté la société Multidata, qui est active au nord du Luxembourg. Après cette première acquisition, la volonté était de s’excentrer par rapport à Luxembourg-Ville, de se positionner plutôt au sud du pays. » L’aventure NSI Luxembourg a donc commencé dans un espace de coworking, avec quatre collaborateurs. Finalement, l’équipe s’est installée dans des bureaux à Esch-sur-Alzette et a rapidement séduit. « Nous pouvons compter sur le soutien du groupe NSI tout en ayant une véritable autonomie. Cela nous a permis de développer notre propre stratégie commerciale pour convaincre de nombreux clients luxembourgeois de nous faire confiance, explique le Branch Director de NSI Luxembourg. Ce n’est pas au niveau des solutions que nous vendons que nous faisons la différence, car elles sont connues, mais bien sur la proximité humaine que nous apportons aux clients. Chez NSI Luxembourg, nous donnons directement accès aux bonnes personnes et il n’y a pas besoin que les gens qui s’adressent à nous aient un contrat acté pour que nous les renseignions. »

Insister sur le facteur humain

Cette mise en avant du facteur humain est également ce qui guide la culture interne de NSI Luxembourg. « Les gens sont au cœur de notre projet, et cela suscite des émotions parfois fortes, qu’il faut aussi pouvoir gérer », précise Nathan Mangenot. Ce parti pris semble toutefois séduire puisque seules deux personnes ont quitté la structure depuis son lancement et qu’une cinquantaine de personnes l’ont rejointe. Cette croissance ne semble pas prête de s’arrêter puisque les perspectives des prochains mois sont très encourageantes. NSI Luxembourg ne veut toutefois pas perdre cet ADN de proximité qui a fait son succès. « Jusqu’ici, nous n’avons pas trop de difficultés à recruter, surtout sur les postes génériques, ce qui est lié à notre bonne image, estime Nathan Mangenot. En outre, nous avons une autre stratégie qui consiste à intégrer des étudiants en alternance tout au long de leur formation. C’est un win-win : ils apprennent le métier et, s’ils souhaitent ensuite nous rejoindre, ils sont directement opérationnels et ont la mentalité que nous attendons d’eux. »

Grandir en restant soi-même

Pour NSI Luxembourg, le défi sera de parvenir à conserver cette mentalité et cette proximité, tout en augmentant ses effectifs et le nombre de clients servis. Pour Nathan Mangenot, cette croissance passera peut-être également par le rachat d’autres structures, comme cela a été le cas en 2017 avec Pixelixir, dont l’intégration à NSI Luxembourg sera effective au 1 janvier 2020. Au niveau des technologies mises à disposition de la clientèle, la société continuera à s’appuyer sur ses valeurs sûres. « Nous avons commencé en proposant des solutions qui soient avant tout efficaces, en nous basant sur trois piliers : l’infrastructure et le réseau, avec des solutions cloud notamment, les solutions software et la consultance chez le client, détaille le Branch Director. Mais nous nous sommes évidemment adaptés aux demandes des clients. Certains nous demandent beaucoup d’intelligence artificielle et de cloud, d’autres souhaitent encore compter sur des infrastructures on premise.  

En outre, des solutions innovantes, venues de NSI Belgique, seront également proposées dans le futur sur le marché luxembourgeois. « Le fait d’être une partie du groupe NSI nous aide aussi à proposer des produits qui ne sont pas encore très représentés ici, comme la suite Atlassian, illustre Nathan Mangenot. Toutefois, le marché luxembourgeois a également ses particularités.

Si deux années d’existence constituent sans doute une période trop courte pour tirer des conclusions définitives, on peut tout de même affirmer que l’histoire de NSI Luxembourg s’apparente jusqu’à présent à une success story. « Il reste certainement beaucoup de défis à relever. Dans ce secteur, il faut donc continuer à être vigilant en restant fidèle à notre désir de privilégier le facteur humain », conclut Nathan Mangenot.