Libérer toute la valeur de la fonction RH

Lorsqu’elles sont bien intégrées au cœur de l’organisation, les solutions numériques supportant la gestion des ressources humaines permettent de réduire le temps dédié à des tâches purement administratives et d’extraire toute la valeur des données disponibles pour mieux accompagner la stratégie business. SD Worx, en s’appuyant sur sa solution Globepayroll, accompagne les acteurs luxembourgeois dans la transformation de la fonction RH.

Hans Janse, Directeur Général de Globepayroll

Il y a quelques années, les professionnels des ressources humaines se réjouissaient d’une révolution annoncée dans leur métier. La fonction RH était appelée à évoluer pour jouer un rôle plus essentiel dans la conduite de l’entreprise, aux côtés des dirigeants. « Avec cette possibilité de contribuer davantage à la création de valeur, ils allaient être considérés plus sérieusement. L’enjeu était d’être en mesure de répondre plus efficacement au besoin en informations des dirigeants, de pouvoir livrer des analyses relatives à la force de travail pour notamment mieux anticiper les développements futurs de l’entreprise », évoque Hans Janse, Directeur Général de Globepayroll, la plateforme numérique RH acquise par le groupe SD Worx, aujourd’hui déployée au cœur de nombreuses structures en France et au Luxembourg.

Nouvelles perspectives

Ces perspectives avaient tout réjouir de nombreux professionnels enthousiastes. « Cependant, tout ne s’est pas passé aussi facilement qu’espéré, pour la simple et bonne raison que la donnée utile, sur laquelle fonder les analyser, n’était pas toujours disponible ou difficilement exploitable », poursuit l’expert.

On s’est rapidement rendu compte que l’évolution de la position de « RH Officer » à celle de « RH Business Partner » impliquait un changement plus profond, s’appuyant notamment sur des outils numériques efficients ou encore sur l’externalisation de l’administration des ressources humaines. « Dans cette perspective, Globepayroll est un outil complet, accessible depuis le cloud, intégrant un moteur de paie mais aussi une solution centrale de gestion des ressources humaines (Core RH) ainsi que des fonctionnalités de production de rapports et de partage des données, assure Thomas Boibessot, IT Manager au sein de SD Worx Luxembourg. Son intégration, au cœur de l’organisation, permet des gains d’efficience considérables et l’amélioration du support RH à l’échelle de l’entreprise. »

Thomas Boibessot, IT Manager au sein de SD Worx Luxembourg

Les RH au service du business

Une solution centralisant l’ensemble des informations sur le personnel, au cœur d’une base de données maîtresse, permet de mieux appréhender l’information. Elle peut plus facilement être mise à disposition des dirigeants ou des responsables d’équipe ou encore directement des employés, en veillant à déterminer les accès en fonction des rôles et des responsabilités. « Le salarié ou le responsable peut, de cette manière, saisir lui-même les informations utiles sans passer par le service administratif, poursuit Thomas Boibessot. A partir de là, des flux et des processus, liés par exemple à une demande de congés et à sa validation, peuvent être déterminés. On peut de cette manière améliorer la qualité des données et renforcer l’efficience de l’organisation, tout en réduisant les coûts associés à la gestion administrative. »

Surtout, la gestion des ressources humaines gagne en transparence. Au départ d’une meilleure visibilité sur l’information utile, on peut libérer la valeur d’un département RH. « C’est une évolution qui se manifeste aujourd’hui partout. Externaliser ou automatiser la gestion de la paie permet aux gestionnaires RH de se concentrer sur ce qui est vraiment important pour l’entreprise, commente Hans Janse. Le responsable dispose de plus de temps pour se pencher sur les indicateurs clés, les partager et les commenter avec la direction ou encore envisager et mettre en œuvre ce qui permettra à l’entreprise de gagner en performance. Cela peut passer par la création de plans de formations, l’amélioration du recrutement ou encore des évolutions organisationnelles. »

Projet de transformation

La transformation de la fonction RH ne se limite toutefois pas au remplacement d’un logiciel de paie par une solution plus complète, à l’instar de la plateforme Globepayroll. « Cela implique au préalable une réflexion sur les changements à mener à l’échelle de l’entreprise pour gagner en flexibilité et en efficacité, commente Thomas Boibessot. On parle d’un véritable projet de transformation, impliquant les diverses parties de la société. Au départ d’une base de données maîtresse, on peut automatiser la paie, mais aussi faciliter la planification, la gestion des congés, le suivi des formations, le recrutement ainsi que l’intégration des nouveaux employés et la commande du matériel. »

Une gestion optimale des flux d’information liés aux enjeux RH permet d’éviter la duplication des données ou encore de devoir les encoder à diverses reprises.

Plus que jamais, SD Worx souhaite accompagner les acteurs luxembourgeois dans cette dynamique de transformation. En développant, au-delà du calcul de la paie, un panel de services RH, une expertise fiscale et légale ainsi qu’une offre de formation, le prestataire se positionne en réel partenaire de ses clients et de l’évolution de la gestion de leurs RH. La solution Globepayroll, elle, vient supporter la démarche.

Autre avantage : la plateforme Globepayroll permet d’accéder à des données analytiques utiles, relatives par exemple l’évolution de la masse salariale, aux absences, à la disponibilité des équipes. Ces données, mises en relation avec les objectifs de l’entreprise, permettent de la piloter plus aisément. « L’information est directement accessible pour les dirigeants, qui peuvent naviguer à travers elle, pour la comprendre, l’étudier, assure Hans Janse. Le rôle du RH, dans ce contexte, est davantage dans le conseil, le commentaire, la recherche des solutions les plus appropriées pour répondre aux défis à venir. »

Offre internationale, configuration nationale

La plateforme logicielle a été développée au départ d’une architecture permettant un déploiement international. Elle offre une grande flexibilité. « Afin de la rendre directement accessible pour nos clients au Luxembourg, nous avons travaillé avec les équipes de SD Worx au Luxembourg pour l’adapter au contexte, àla législation et à la fiscalité nationale », assure Hans Janse. Ce travail permet de limiter l’effort de configuration et de servir plus directement les acteurs locaux. Dans le même temps, une telle solution vient répondre aux besoins des groupes internationaux, qui peuvent aisément disposer d’une même solution entièrement configurable, pour répondre aux besoins de leurs filiales sur divers marchés.