LSTE 2018 : un trésor d’expertise en testing réuni en un seul lieu

Le 4 octobre dernier se tenait au Forum Da Vinci de Luxembourg la quatrième édition du Luxembourg Software Testing Event (LSTE), organisée par q-leap. La société, spécialisée en testing, avait réuni des experts de premier plan qui ont pu partager leur expérience respective.

q-leap a fait de la qualité logicielle son cheval de bataille. La société organise depuis 2014, le Luxembourg Software Testing Event, un événement qui réunit différents experts luxembourgeois du domaine. La quatrième édition, ce 4 octobre, au Forum Da Vinci de Luxembourg, a rassemblé des experts de q-leap, évidemment, (Sylvain Perez, Dennis Monteiro) mais aussi Federico Pizzuto (UX Expert, Docler Holding), Frederic Barry (Digital Transformation Manager, Luxair Group) et Stephen Kehren (Senior Performance Engineer, Neotys).

Les thèmes abordés au cours de cette édition allaient des besoins non-fonctionnels à l’assurance qualité UX, en passant par les tests en continu ou les tests de performance. Un large spectre de sujets était donc couvert par les différents intervenants.

 

De précieux retours d’expérience

Présent lors de l’événement, Samuel Beauvois, Software Architect et Analyst Programmer chez Assurbox, a particulièrement apprécié les retours d’expérience partagés lors de la soirée. « Au départ, je venais pour la présentation relative aux enjeux d’expérience utilisateur UX, proposée par un expert de Docler Holding, explique-t-il. Mais bien que cette présentation se soit elle aussi avérée instructive, j’ai été particulièrement intéressé par une autre intervention, celle de Frédéric Barry, du groupe Luxair. Il a notamment expliqué comment avaient été testés, de manière continue, certains des outils beta mis au point par le groupe pour mieux servir ses clients. Moi qui ne suis pas testeur, mais plutôt développeur, j’ai tout de même eu beaucoup de plaisir à suivre les différents intervenants, ce qui est bon signe ! »

Asma Reghimi, Coach Testing Methodology et Test Manager au sein de Talan, a également accroché à cette présentation du membre de Luxair Group. « Mais j’ai aussi apprécié l’intervention de Stephen Kehren, ajoute-t-elle. Parmi tous les éléments abordés, ses explications par rapport à l’intégration d’un test de performances dès le début du développement d’un logiciel m’ont particulièrement intéressée.»

 

Nouer des liens

Au-delà des enseignements théoriques, le Luxembourg Software Testing Event est aussi l’occasion de rencontrer des professionnels présentant divers profils. « C’est le côté sympa de l’événement, explique Samuel Beauvois. J’ai revu beaucoup de personnes que j’avais croisées auparavant dans ma carrière. Il peut s’agir de développeurs, comme moi, ou de testeurs, de business analysts, etc. » La richesse du LSTE est aussi de réunir non seulement des profils variés, mais aussi des professionnels issus de différents secteurs (la banque, l’industrie, la finance, etc.). « Le networking y est particulièrement intéressant, indique Asma Reghimi. De plus, la soirée est organisée de façon à permettre d’entrer en contact rapidement avec les autres participants. Un petit accueil est déjà organisé avant le début des présentations. On peut donc en profiter pour faire connaissance. »

Le Luxembourg Software Testing Event a accueilli cette année une centaine de participants montrant que le test et la qualité des logiciels demeurent un sujet. De l’avis des organisateurs comme des participants, cette édition fut un réel succès et appelle l’organisation d’une nouvelle dès l’an prochain.