LUXEMBOURG INTERNET DAYS : Pour un monde numérique plus sûr et plus inclusif

Les 12 et 13 novembre derniers, la Chambre de commerce a accueilli la 6e édition des Luxembourg Internet Days, organisée par LU-CIX. La France et plus particulièrement la French Tech étaient les invitées d’honneur de cet événement qui a rassemblé plus de 1 250 participants autour de deux thèmes centraux : la « sécurité des réseaux et des environnements cloud » et « l’e-commerce et la digitalisation ».

Comme de coutume, c’est Xavier Bettel qui a ouvert cette 6e édition des Luxembourg Internet Days. À cette occasion, le Premier ministre a confirmé le lancement de la deuxième phase de développement du centre national contre les attaques DDoS. « Après avoir veillé au renforcement de l’infrastructure de Lu-Cix comment nœud d’échange d’internet, nous pouvons passer à la seconde phase, la création du centre lui-même, qui devrait se positionner parmi les infrastructures les plus importantes d’Europe, a-t-il déclaré. Lu-Cix et le centre seront les partenaires du haut-commissariat à la protection nationale et du Govcert. Ces investissements s’inscrivent dans le contexte du renforcement de la cybersécurité nationale et des réponses aux situations d’urgence que le gouvernement doit apporter en cas de cyberattaques. » 

Le Premier ministre a aussi appelé les professionnels IT à collaborer avec l’Institut luxembourgeois de régulation (ILR) pour améliorer la cybersécurité. « L’ILR a la mission depuis longtemps de veiller à ce que les opérateurs respectent les conditions minimales de cybersécurité. Depuis juillet, cette mission est élargie aux réseaux et aux systèmes d’information. Beaucoup de fournisseurs de services digitaux doivent se conformer à cette nouvelle réglementation et rapporter à l’autorité de surveillance. » La première journée, plutôt technique, s’est poursuivie sur ce thème central de la sécurité des réseaux et des environnements cloud. 

Un engagement en faveur de l’accord de Paris

Cette journée inaugurale a permis à Lu-Cix de marquer son engagement en faveur de l’Appel de Paris pour la Confiance et la Sécurité dans le Cyberespace, un an jour pour jour après son lancement par Emmanuel Macron, le 12 novembre 2018 lors du Forum sur la gouvernance de l’Internet organisé au siège de l’UNESCO. « En l’adoptant, nous sensibilisons nos membres, et l’écosystème luxembourgeois. En matière de cybersécurité, au regard des enjeux, il est nécessaire d’adopter une ligne directrice claire. L’Appel de Paris en définit une que nous pouvons suivre », a expliqué Marco Houwen, président fondateur de Lu-Cix. 

Invitée d’honneur de cet événement, la France était particulièrement bien représentée avec des invités de marque comme Pierre Cuny, maire de Thionville et président du Sillon lorrain, Pierre Rinaldi, président de la French Tech East, Amandine Laveau-Zimmerlé, présidente de l’association Femina Tech, mais aussi de Mounir Mahjoubi, ex-secrétaire d’État français aux Affaires numériques et député de Paris. Ce dernier a plaidé pour une collaboration transfrontalière accrue afin de favoriser la digitalisation inclusive, « qui n’oublie personne ». Une politique partagée par Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation, précisant dans son discours que « l’enjeu majeur de la transition vers l’ère digitale est de faire du numérique une chance pour tous, un levier d’inclusion et une opportunité pour tout un chacun, qu’il s’agisse de simples citoyens ou bien des entreprises. »

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *