exigo, please advise

exigo, la consulting and advisory company basée à Luxembourg, prend de la hauteur. Pour débuter 2014, exigo entreprend la prochaine trajectoire, qui va emmener la société vers un acteur de référence dans le conseil et les services de différentiation pour le CIO.

Frank Backexigo, la consulting and advisory company basée à Luxembourg, prend de la hauteur. Pour débuter 2014, exigo entreprend la prochaine trajectoire, qui va emmener la société vers un acteur de référence dans le conseil et les services de différentiation pour le CIO.

Toujours installée à Hamm, mais dans des locaux rénovés et plus spacieux, un nouveau logo et un site web repensé à l’image et l’ambition nouvelle, exigo a franchi une nouvelle étape. Fondée en 2007 par Claude Lüscher, Frank Fischer et Stan Storba, la société s’est rapidement imposée dans l’assistance à la migration fonctionnelle de systèmes bancaires. Au fil des années, le centre de gravité des besoins des CIO du secteur de la finance se sont déplacés et un portefeuille de conseils et de services d’assistance a été constitué. « Aligning IT with your business is our DNA », dit Frank Back.

Profitant de cette nouvelle phase d’envol, Frank Back reprend les commandes. Il accueille dans les troupes deux capitaines du secteur des services autour de la technologie et du métier des finances : Marc Ardizio à la direction des ventes et Michel Weis, précédemment Head of IT & Operations de Hauck & Aufhaeuser Banquiers au Luxembourg et Allemagne, en charge de la qualité des livrables.

L’exigo nouveau

« Nouvelle organisation, nouvelle gouvernance, nouvelles lignes business, nouveaux produits packagés… c’est exigo new generation », dit Frank Back, Managing Director d’exigo. Cette dynamique, exigo veut l’entretenir et la développer aussi au-delà des frontières luxembourgeoises. « Nous nous sommes organisés d’une manière qui nous permet d’avoir une très grande agilité et d’être au plus près des enjeux, mais aussi des lieux de décision de nos clients, dit Frank Back. Ainsi, nous avons étendu notre présence dans les grands centres d’affaires que sont Paris, Zurich, Francfort, Bruxelles… »

C’est bien dans la région germanophone, la DACH, qu’exigo constate actuellement le plus grand potentiel et une très forte demande. « Dans la région DACH, Allemagne en tête, il y a un véritable retour à l’essor du business. Notre modèle qui repose essentiellement sur l’accompagnement long-terme de nos clients est idéalement placé dans ce nouveau contexte. C’est ainsi que nous venons d’ouvrir notre implantation germanophone qui, si elle continue sur la lancée actuelle, aura tôt dépassé nos espoirs. » Marc Ardizio précise toutefois que Luxembourg, loin d’être délaissé, reste le point d’ancrage de la croissance d’exigo : « Nous n’oublions pas nos clients historiques, anciens et nouveaux, et continuons à les accompagner dans leur réussite sur le long terme ! ».

En effet, pour le marché grand-ducal, cette croissance de compétences est un atout immense. Elle offre plus encore un accès à des talents et spécialistes chevronnés. « exigo ne connaît pas les frontières, dit Frank Back. Nous sommes européens. » « Notre différence, nous voulons la marquer sur la qualité, ajoute Michel Weis, un homme à qui on ne la fait pas. Dans ma vie précédente, j’ai rencontré à de nombreuses reprises de telles promesses ; et je sais qu’elles ne sont pas toujours fondées. Chez exigo, nous ne voulons pas réaliser des coups chez des clients, nous voulons leur offrir un nouveau potentiel. Cela ne peut passer qu’exclusivement par une qualité irréprochable sur notre delivery. La qualité ne doit pas être une option ; cela doit être un standard ! »

Le credo : bien plus avec bien moins

« Dans tous les compartiments de la société, depuis le fonctionnement de l’Etat jusque dans la PME, les décideurs sont conscients que la phase des restrictions budgétaires est loin d’être finie ! Toutes les entreprises portent une attention particulière à leurs dépenses… Mais au-delà de cela, elles veulent aussi se prémunir quant au devenir des choix qu’elles opèrent aujourd’hui. Les entreprises souhaitent que les investissements consentis aujourd’hui perdurent. Elles veulent être certaines de la vision technologique à un horizon supérieur à trois ans… »

Pour cela, exigo est très régulièrement consultée pour une analyse approfondie des stratégies et de la conformité des propositions d’acteurs du marché. Elle analyse avec la plus grande neutralité les RFPs reçus et guide le CIO dans sa gouvernance. Grâce à la méthodologie TIPA, elle assesse la maturité des organisations de services ICT. Avec un outil de monitoring de l’alignement des risques développé par IT WORKS, exigo permet de détailler aux clients les mesures claires quant à leur propension à accueillir des risques ou à se conformer à des standards comme ISO27001 et ISO27002 visant la « information security management ».

Go exigo !

Michel Weis« Mais n’oublions pas, la différence, nous la faisons avec les personnes, dit Michel Weis. Nous travaillons avec une grappe de talents très pointus qui excellent dans leur domaine d’activité. Nous avons environ un ratio de 60/40 de staffs internes et de consultants freelances qui nous apportent la spécialisation et l’agilité nécessaire. Par exemple, avec Renaud Barbier nous disposons d’une compétence fonctionnelle et technologique  unique dans la mise en place de solutions front-end bancaires ; avec Ralf Schmitt nous sommes consultés pour le développement autour de SAP ; avec Chris Brandon nous avons un expert du design de centre de données aligné avec le métier du client… »

Du côté des secteurs d’activités, exigo est particulièrement active auprès des opérateurs de télécommunications, où elle implémente et redéfini des processus en les alignant au Business Process Framework eTOM. Dans la finance, son terrain de jeu, exigo est à l’œuvre dans l’accompagnement et la mise en place de solutions bancaires, en utilisant le framework PDM, garantissent le pilotage ainsi que le respect des besoins du métier lors de la migration, de déploiement de nouveaux business-models ou de stratégie de produits et solutions multicanales. Dans l’industrie, ou la santé, le cabinet est également au top de la gouvernance et des processus.

Le mix exigo…

Mix parfait entre les compétences, compréhesion des enjeux métiers et la technologie associée, exigo propose des IT Professional Services (CIO office), soit la définition de stratégie IT et business… des Business Professional Services (stratégie Business Process Management, change management, implémentation,…), des IT Services (opérations techniques, d’infrastructure ou de logiciels) et des services liés au développement de talents (sourcing, recrutement, interim management…)

Marc Ardizio« Nous réunissions aussi toutes nos offres dans des packages qui mixent compétences fonctionnelles métier et technologies. Ainsi en Allemagne, nous allons supporter la migration de solutions bancaires vers SAP Bank Analyser, dit Marc Ardizio, Sales Manager d’exigo. Nous analysons une offre Bank as Service combinant un acteur logiciel et un opérateur d’infrastructure. Nous avons conçu une solution autour du déploiement rapide de Triple’A combinant consultance, solutions et compétences fonctionnelles… C’est sur cette niche que nous nous positionnons ! » IT makes sense !

Plus d’infos sur www.exigo.lu