Sans nul doute trois merveilleuses premières années pour AkaBI

Créée en 2011, AkaBI est une SARL basée au Luxembourg et en Belgique. Fondée par Jonathan De Smet et Xavier Grosfils, elle compte désormais 25 consultants spécialisés en informatique décisionnelle, plus quelques freelances. Les deux valeurs défendues depuis sa création, leur ont apporté une très bonne croissance : qualité de service et croissance saine.

Jonathan de Smet et Xavier Grosfils, fondateur d'AKABI

Créée en 2011, AkaBI est une SARL basée au Luxembourg et en Belgique. Fondée par Jonathan De Smet et Xavier Grosfils, elle compte désormais 25 consultants spécialisés en informatique décisionnelle, plus quelques freelances. Les deux valeurs défendues depuis sa création, leur ont apporté une très bonne croissance : qualité de service et croissance saine.

AkaBI compte désormais 25 consultants. Imaginiez-vous atteindre cette taille ? 

Notre business plan initial nous projetait à environ 15 collaborateurs après 3 ans. Nous avons donc presque doublé cette perspective. Notre croissance a été plus rapide que prévue, notamment grâce à la relation privilégiée que nous entretenons, tous ensemble : Clients-Consultants-AkaBI.
Nous pouvons aussi nous réjouir d’avoir eu, au cours de ces 3 années, un turnover humain quasi nul et une santé financière dont le fond de roulement appuie la croissance. Ces 2 éléments sont en ligne avec notre stratégie initiale et le modèle de société que nous désirions développer.

La BI séduit de plus en plus de clients, quels sont les projets qui se démarquent sur ces 3 ans ? Y en a t-il eu en particulier qui ont été très complexes ?

Il n’y a évidemment pas de projet simple; la principale complexité en BI ne se situe pas dans la technique mais bien dans la nécessité d’avoir une très bonne compréhension du business pour pouvoir fournir une architecture et un reporting adaptés. Pour ce faire, il faut des personnes impliquées dans le projet et qui disposent de la connaissance métier or de telles personnes sont fortement sollicitées par l’opérationnel et n’ont que peu de temps pour des projets BI, certes stratégiques, mais dont l’horizon relève du moyen et long terme.

En trois ans, nous avons eu beaucoup de « cas complexes » sur lesquels nous reviendrons si possible dans la presse, avec l’accord et dans le respect du partenariat conclu avec nos clients.

Quelles sont les nouvelles de votre ‘BI AKAdemy’ ?

Nous avons désormais une infrastructure et un panel de formations que nous mettons progressivement à disposition de nos consultants. D’un point de vue technique, nous couvrons la majorité des technologies utilisées par le marché sur les axes DB, ETL et reporting.

Nous sommes régulièrement amenés à donner ces cours à nos clients. Mais nous proposons des offres sur mesure basées sur le métier du client avec des exercices préparés sur son propre environnement.

Et si nous nous projetons sur les 3 prochaines années, que souhaiteriez-vous ?

Nous continuerons sur cette lancée ! Nous allons consolider l’acquis et continuer à offrir un service de qualité en mode partenaire. D’un autre côté, nous pensons créer une entité distincte avec un focus sur le développement software autour de Java/.NET. En effet, nous avons régulièrement des demandes et rencontrons dans notre réseau d’excellents candidats intéressés par notre modèle. Dans tous les cas, nous souhaitons une croissance saine et maitrisée.

AkaBI a su tenir un business modèle qui a fait la clé de son succès et séduit également les clients en dehors du Luxembourg. En trois ans, les résultats sont meilleurs qu’escompté. L’Aka, plus qu’un logo est resté un leitmotiv intact : passion et ambition.