SWITCH IT adapte son offre de service aux attentes du marché

En rejoignant SWITCH IT il y a deux ans, Cécile Covindassamy décidait de relever un nouveau défi. Si ce défi est un tournant dans sa carrière, il l’est également pour la société qui s’ouvre désormais à de nouveaux marchés. Initialement éditeur de logiciel dédié au secteur de l’assurance vie, la société a depuis complété son offre de services en proposant des solutions d’optimisation de performance aux entreprises qui souhaitent renouveler leur SI tout en conservant l’existant.

cecile.covindassamyEn rejoignant SWITCH IT il y a deux ans, Cécile Covindassamy décidait de relever un nouveau défi. Si ce défi est un tournant dans sa carrière, il l’est également pour la société qui s’ouvre désormais à de nouveaux marchés. Initialement éditeur de logiciel dédié au secteur de l’assurance vie, la société a depuis complété son offre de services en proposant des solutions d’optimisation de performance aux entreprises qui souhaitent renouveler leur SI tout en conservant l’existant.

Par Sébastien Lambotte

Son parcours professionnel ressemble à un puzzle dont chaque pièce complète l’autre.

« Voilà maintenant près de 20 ans que je travaille dans le monde de l’assurance vie. Je me suis passionnée pour ce milieu, où j’ai commencé en tant que gestionnaire de contrats de capitalisation puis de contrats d’assurance vie en unité de compte (La Mondiale ex La Hénin Vie à Paris). Rapidement, dans cette fonction, je me suis intéressée au fonctionnement du logiciel sur lequel on s’appuyait, avec le désir de comprendre comment cela fonctionnait. Mon intérêt m’a rapidement amenée à porter une double casquette, avec une visière orientée sur la partie métier et l’autre dirigée vers les aspects techniques et informatiques, avec la volonté de rendre les outils plus efficients », précise-t-elle.

Elle fera la suite de son parcours au Luxembourg, dans une société IT spécialisée dans les logiciels de gestion de contrats d’assurance vie, où elle officie en tant que business analyst, avant d’être sollicitée par un de ses clients, CALIE (ex Predicai). Pour cet acteur, elle a carte blanche pour mettre en place le service de relation client et construire le SI qui gèrera les contrats haut de gamme en uc sur le marché LPS.

« J’ai l’avantage d’avoir pu développer deux visions, l’une IT, l’autre métier. En rejoignant Switch IT, je combine les deux, tout en mettant en pratique les connaissances acquises durant mes études en communication, marketing et force de vente ».

Elargir le spectre

En se dotant d’une fonction commerciale, SWITCH IT veut se donner les moyens d’appuyer son développement.

Depuis deux ans, la Business Development Manager de SWITCH IT travaille sur le positionnement produit de l’entreprise et sur l’adéquation entre son image et ses valeurs. « Nous sommes conscients d’un besoin fort d’un bon nombre d’entreprises de pouvoir disposer d’outils performants de gestion, de pilotage de l’activité et qui permettent l’industrialisation. SWITCH IT dispose d’une expertise en assurance vie connue des acteurs du secteur. Cela ne doit cependant pas nous empêcher de renforcer notre présence en adressant mieux les besoins et en complétant notre offre de services et notre gamme de produits avec des solutions basées sur les nouvelles technologies qui peuvent aussi satisfaire d’autres secteurs. C’est un des défis que nous nous sommes fixés », explique Cécile Covindassamy.

Une interface pour traduire les besoins

En allant à la rencontre des clients, des prospects et des prescripteurs, en faisant remonter les commentaires du terrain vers l’organe de pilotage, elle contribue à l’amélioration des solutions et services développés. « Il faut faire correspondre la vision IT avec celle du métier et celle de l’utilisateur. L’un et l’autre ne parlent pas le même langage». poursuit-elle.