Permettre aux jeunes talents de gagner en compétences

iKe investit dans la jeunesse pour mieux répondre aux besoins en compétences du secteur IT. Après six mois de stage, Stéphane a directement intégré l’équipe de consultants.

Stéphane Mertz

Dans un contexte de pénurie des talents, iKe renforce sa collaboration avec plusieurs universités et écoles de la Grande Région, avec la volonté d’investir dans des jeunes talents et de leur offrir la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences. Stéphane Mertz, après un stage de six mois, a intégré la Business Unit SharePoint de la société de conseil.

 

« Pour mon stage de fin d’étude, je recherchais une entreprise à taille humaine, dans laquelle je pourrais mettre en application les connaissances acquises lors de mon cursus à l’Université de Lorraine », nous explique Stéphane Mertz, jeune diplômé après des études en informatique orientées autour de l’interaction homme-machine. « Lors de mon stage chez iKe, j’ai eu l’opportunité de travailler sur un projet concret, en étant directement responsabilisé, au sein de sa Business Unit SharePoint. Durant mes six mois de stage, j’ai pu mettre mes compétences au service de deux projets d’amélioration des fonctionnalités de la solution de collaboration de Microsoft, afin de la rendre plus ergonomique, plus user friendly. »

 

Accompagner les premiers pas des juniors

Pendant ces six mois de stage, Stéphane a pu travailler avec des experts aguerris de l’équipe, pour mener à bien ces projets mais aussi pour mieux appréhender les enjeux relatifs à la vie d’une entreprise. « Dans un contexte de pénurie de talents, alors que les sociétés de services se battent pour des profils présentant 3 à 5 ans d’expérience, nous avons choisi d’aller chercher des compétences à la sortie de l’école pour accompagner leur entrée dans la vie professionnelle », commente Anthony Necker, Directeur commercial et opérationnel d’iKe. Au bout de six mois de stage, Stéphane a obtenu un contrat de travail. Et c’est chez un client, au cœur d’une équipe iKe, qu’il poursuit désormais son apprentissage. « Stéphane, lors de son stage, a montré une envie et un état d’esprit en phase avec la culture d’entreprise qui prévaut chez iKe, poursuit Anthony Necker. Tout naturellement, nous lui avons proposé de poursuivre notre collaboration. Notre volonté, dès le début du stage et dans la continuité de celui-ci, était de le faire monter progressivement en compétences, pour réduire le plus rapidement possible le gap qui existe toujours entre la théorie apprise à l’école et la pratique professionnelle. »

 

Former et responsabiliser

Dès son stage, donc, Stéphane a travaillé sur des projets concrets, avec des objectifs clairement établis. Les deux projets menés à terme, il a pu valoriser le travail accompli devant un jury de fin d’étude. « Ces projets devaient répondre à des exigences réelles de clients. J’ai été confronté aux divers aspects de gestion de projet, de l’analyse à la livraison de la solution en passant par le développement, dans le respect des deadlines. L’ensemble m’a permis de prendre mes responsabilités tout en me sentant soutenu dès que le besoin s’en faisait ressentir, explique le jeune consultant. D’ailleurs, les responsables de l’unité SharePoint étaient présents lors de ma défense devant le jury, ce qui a donné lieu à des échanges très intéressants. »

 

Un investissement dans la jeunesse

A la suite de Stéphane, d’autres stagiaires sont appelés à rejoindre les rangs d’iKe. L’idée est de pouvoir en accompagner cinq ou six chaque année. « C’est, pour nous, un réel investissement. Nous tenons à les accompagner avec sérieux, pour qu’ils apprennent de nos experts, mais qu’il y ait aussi de vrais échanges. Un junior comme Stéphane apporte beaucoup à l’équipe. Il y a un regard neuf sur la manière de travailler. Les jeunes sont susceptibles de remettre en question certaines habitudes, pour un mieux », explique Anthony Necker. En intégrant des stagiaires au cœur de ses équipes, iKe mise aussi sur le développement de compétences. « La pénurie de talents est latente. Notre volonté, pour répondre à ce problème, est donc de contribuer à leur développement, dans l’espoir que ces jeunes puissent s’épanouir durablement au sein de notre équipe. En leur offrant la possibilité, dès le stage, d’appréhender un projet dans toutes ses dimensions, nous souhaitons leur donner de réelles perspectives de développement de carrière avec nous », explique Anthony Necker.

 

Stéphane, pour sa part, s’en réjouit. « J’ai pu comprendre la fonctionnement d’une entreprise, en étant rapidement bien intégré dans l’équipe et en me retrouvant directement confronté aux attentes du client, assure-t-il. J’ai aujourd’hui une bonne vision des enjeux à prendre en considération. Au sein de l’équipe actuelle, je peux enrichir mes compétences tout en partageant les connaissances que j’ai acquises lors de mon cursus. »