Portrait de Florian Sieradzki, Full Stack Developer chez Agile Partner

Diplômé en 2016, Florian Sieradzki a déjà pu exercer ses talents de développeur au sein de plusieurs structures. Chez Agile Partner, il a trouvé en environnement bienveillant et stimulant, qui lui permet de continuer à progresser.

Pouvez-vous revenir sur les principales étapes de votre formation de développeur ?

J’ai commencé mes études au sein de l’IUT de Metz, en décrochant un DUT en informatique. Une fois diplômé, j’ai voulu approfondir mon expertise, raison pour laquelle j’ai rejoint Telecom Nancy pour y suivre un cursus d’ingénieur informatique. Cette formation était réalisée en alternance, avec une partie effectuée à Basse-Ham, au sein de l’entreprise Pierburg Pump Technology, un acteur industriel important spécialisé dans les pompes à air, à eau et à vide pour le secteur de l’automobile. Diplômé en 2016, j’ai commencé à chercher du travail, d’abord en France, puis au Luxembourg, où j’ai rapidement trouvé un poste.

Après une première expérience professionnelle, vous avez passé 4 ans au sein d’une importante banque suisse de la Place. Qu’est-ce qui vous a poussé à changer d’air ?

J’ai appris beaucoup de choses durant cette période, en ayant la possibilité de travailler sur des projets variés. Mais pour un jeune développeur, au bout de 4 ans, il ne faut pas hésiter à aller voir ailleurs pour découvrir de nouveaux secteurs, comprendre comment on y travaille, rencontrer de nouvelles personnes aussi. C’est l’un des grands intérêts du métier de développeur : on peut, dans une carrière, toucher à de nombreux domaines différents.

Qu’est-ce qui vous a convaincu de rejoindre Agile Partner en 2020 ?

A vrai dire, j’ai directement eu un bon feeling. J’ai été étonné, dès mes premières rencontres avec le responsable RH, le directeur et les autres collaborateurs, de voir à quel point tout le monde était bienveillant et sympathique. On sentait l’envie d’avancer, de progresser ensemble. On m’a expliqué que les développeurs se retrouvaient toutes les deux semaines pour discuter ensemble d’un problème technique en particulier, regarder des vidéos sur le sujet et débriefer ensemble. Et puis j’ai aussi été surpris de constater que beaucoup de développeurs, chez Agile Partner, sont là depuis plus de 6 ans – parfois même 10 ans – ce qui n’est pas courant dans mon secteur. C’était plutôt bon signe !

Quels sont vos hobbys en dehors du travail ?

Je n’ai pas de passion particulièrement originale, mais j’aime beaucoup bricoler sur ma moto ou ma voiture. Je réalise des petites opérations comme les entretiens, ce qui m’évite de devoir passer par un garage. C’est un ami, rencontré lors mes études, qui m’a initié à la pratique.

Si vous n’aviez pas été développeur, quel autre métier auriez-vous aimé exercer ?  

J’ai toujours eu ce rêve, qui est sans doute propre à beaucoup de petits garçons, de devenir pompier. Le prestige de l’uniforme, la camaraderie, le fait d’aider les autres aussi, sont des éléments qui m’ont toujours plu. Cela dit, je peux encore le faire en devenant pompier volontaire. Mais après tout, les développeurs sont un peu les pompiers du net…

Comme Florian, rejoignez l’équipe d’Agile Partner !

Contactez l’équipe RH !