« Pour être à la pointe, il faut anticiper les besoins de demain »

Arendt Institute, l’institut de formation d’Arendt, a pour objectif d’accompagner ses clients dans le développement de leurs compétences au travers de formations sur leurs enjeux juridiques, réglementaires et opérationnels. Carole Houpert, Learning & Development Director chez Arendt, nous livre les enjeux auxquels est confrontée cette structure.


Quelles grandes tendances identifiez-vous en matière de formation juridique au sein d’Arendt Institute ?

En premier lieu, et ce n’est pas une surprise, notre offre de formations est fortement liée à l’évolution des réglementations. Depuis quelques années, les régulateurs sont très actifs et multiplient les différentes réglementations. Nous voyons également que ces mêmes régulateurs renforcent leurs contrôles pour s’assurer que ces exigences sont bien appliquées. Ensuite, il y a des sujets émergents et incontournables, comme la finance durable et les critères ESG, qui sont littéralement pris d’assaut en raison des nombreuses réglementations qui voient le jour et de la demande croissante en la matière. Enfin, dans  un environnement en permanence évolution, le besoin d’une gouvernance efficace en fait également un point d’intérêt important pour nos clients.

Quel a été l’impact de la crise du Covid-19 sur votre offre de formation ?

Lorsque la crise s’est déclenchée, comme beaucoup d’autres secteurs, nous avons d’abord actionné le bouton « pause » afin d’analyser la situation et de proposer des solutions efficaces pour nos clients. Si l’impact sur notre niveau d’activité n’a pas été notable, en terme de digitalisation il y a naturellement eu une accélération très forte. Grâce aux formations à distance, nous avons notamment pu attirer des participants venant de plus loin – et de parfois vraiment très loin.

Aujourd’hui, comment sont dispensées vos formations ?

Nous sommes très flexibles. Dans notre agenda de formations inter-entreprises, nous animons des séances en présentiel et d’autres à distance pour satisfaire un maximum de participants. Mais nous nous rendons également en entreprise. Dans le cadre des formations intra-entreprises, nous nous adaptons réellement à la demande de nos clients.

Quels sont les grands challenges en matière de formation juridique ?

L’évolution rapide du marché est un réel défi. Il nous faut en effet rester à la pointe dans les sujets que l’on traite, tout en parvenant à anticiper les compétences dont nos clients auront besoin pour appliquer les différents textes de loi. Au sein d’Arendt, nous avons justement la chance d’avoir des experts, capables d’identifier les grandes tendances et donc de pouvoir proposer des formations qui répondent aux enjeux du moment mais aussi de les préparer à ceux de demain.

L’autre challenge pour Arendt Institute est d’accompagner ses clients vers une démarche de transfert de connaissances acquises. Je pense que la mission d’un centre de formation est de fournir à ses clients les clés leur permettant d’avoir un réel impact sur l’ensemble de la chaîne de valeurs de leur entreprise. Pour y parvenir, il est intéressant de les aider à prendre de la hauteur pour identifier tous les enjeux liés à cette formation et de s’engager avec eux sur du moyen, long terme, en leur proposant notamment des formations qui s’étalent dans le temps.

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *