RH : Comment optimiser la collaboration dans une équipe ?

Par Christelle Brignoli, Directrice - Great Place To Work Luxembourg

Le rôle du manager est d’orienter le travail des uns et des autres en tenant compte des individualités, des compétences et des attentes de chacun(e).

En 2010, une équipe de chercheurs dirigée par le Centre de l’Intelligence Collective du MIT s’interrogeait sur les ressorts d’une collaboration performante.

5 conseils à appliquer pour une meilleure collaboration

Créer de la sécurité émotionnelle : Ne pas sortir brutalement vos collaborateurs de leur zone de confort, il faut déjà les rassurer sur leurs zones de compétences. Fixez-leur des petits objectifs à court terme et accompagnez-les. Valorisez les résultats accomplis. Dans le jargon managérial, on appelle cela des Quick Wins. La reconnaissance au travail est un puissant stimulateur de dopamine qui est liée à la recherche du plaisir. En tant que manager, c’est à vous de fixer les conditions propices à cette sécurité émotionnelle.

Connaître ses collaborateurs : Le stress est un inhibiteur ; à vous, manager, de repérer les signaux d’alerte pour intervenir sur les sources de stress de vos collaborateurs. Faites-les parler de ce qui les angoisse. S’il/elle est en colère, laissez-le/la parler, dites-lui que vous le/la comprenez, cette phrase peut permettre de revenir au calme.

Proposer un challenge : Comment impliquer un collaborateur dans un nouveau projet ? Aidez-le à activer son « intelligence adaptative » !

Rester positif : Notre cerveau enregistre ce qui est positif dans notre mémoire à court terme, à l’inverse ce qui négatif est imprimé dans notre mémoire à long terme. C’est de cette façon que nos ancêtres se prémunissaient des dangers au quotidien. Mettez donc en avant les succès et utilisez les neurones miroirs de vos collaborateurs avec un comportement exemplaire. Si vous vous montrez positif et confiant, votre équipe fera de même.

Impliquez directement vos collaborateurs dans vos réunions : Laissez-leur un temps de parole individuel, prenez la « température » (Quel est leur état d’esprit ?). Apprenez à les connaitre (Qu’ont-ils à dire ? Comment se sentent-ils par rapport à telle ou telle mission/client/situation ?). Echangez, tout simplement !

Vous souhaitez mettre en pratique ces conseils et en recevoir d’autres ? Découvrez la formation « Les Fondamentaux du Management » et les prochaines dates.