Smart Apiculture : ou comment aider les apiculteurs à sauver la planète ?

En trente ans, près de 80 % des abeilles auraient disparu en Europe*. Ce déclin catastrophique dû à l’intensification des pratiques agricoles et au recours aux pesticides menace la chaîne alimentaire. Les abeilles pourraient bénéficier des nouvelles technologies de ruches connectées pour endiguer leur disparition.

En trente ans, près de 80 % des abeilles auraient disparu en Europe*. Ce déclin catastrophique dû à l’intensification des pratiques agricoles et au recours aux pesticides menace la chaîne alimentaire. Les abeilles pourraient bénéficier des nouvelles technologies de ruches connectées pour endiguer leur disparition.

La mission des abeilles dans le cycle naturel

Indispensables à la pollinisation des fleurs, les abeilles jouent un rôle essentiel dans l’équilibre des écosystèmes.  Ces butineuses garantissent la reproduction d’une large majorité de plantes à fleurs à travers le monde. Pas moins d’un tiers de l’alimentation mondiale dépendrait de cette pollinisation. Si les abeilles disparaissaient, une multitude de plantes ne pourraient plus se reproduire et s’éteindraient. L’absence de graines, fruits et légumes en plus des conséquences sur l’alimentation humaine, entraînerait l’extinction de nombreuses espèces animales.

Les défis des apiculteurs

Les principaux ennemis des abeilles sont les parasites, les pesticides et le changement climatique. Trois facteurs qui affectent la productivité de l’essaim.

Si les parasites contribuent à l’affaiblissement des colonies, en parallèle, l’usage de pesticides dans les pratiques agricoles entraîne également des risques pour la santé du cheptel. En effet, les fleurs sont de moins en moins présentes dans les exploitations et ne couvrent plus les besoins en nourriture des abeilles tout au long de l’année.

Des printemps précoces ou des automnes très ensoleillés leur font aussi courir de grands risques. Les apiculteurs passent alors beaucoup de temps à surveiller leurs ruches pour par exemple aider les abeilles à se nourrir lorsque des conditions climatiques inhabituelles les mettent en péril.

Lire la suite de l’article