Sopra Banking Software veut encourager la coopération dans l’open banking

Ces 1er et 2 juin se tiendra, à Paris, la finale de l’Open Banking Challenge organisé par Sopra Banking Software afin de faire émerger de nouvelles idées en matière de solutions bancaires.

Ces 1er et 2 juin se tiendra, à Paris, la finale de l’Open Banking Challenge organisé par Sopra Banking Software afin de faire émerger de nouvelles idées en matière de solutions bancaires. L’occasion pour les équipes retenues de présenter le proof of concept de services innovants qu’elles ont imaginé pour les institutions financières.

En incitant les établissements bancaires à ouvrir leurs systèmes d’informations et à partager les données clients dont elles disposent avec des tiers, l’open banking, introduit notamment par la directive européenne sur les services de paiement (PSD 2), va profondément transformer les modes de fonctionnement des acteurs traditionnels. « En s’ouvrant les uns aux autres, banques historiques et acteurs de la fintech peuvent mieux envisager la création de nouveaux services et parcours d’utilisation pour les clients », explique Guillaume Blot, Chief Digital & Innovation Officer au sein de Sopra Banking Software.

Collaborer pour imaginer de nouvelles solutions bancaires

Désormais, les banques doivent parvenir à repenser leurs modèles afin de fournir à leurs clients des solutions numériques innovantes, améliorant l’expérience de l’utilisateur. « Par le passé, les éditeurs de logiciels concevaient leurs produits au sein de leur centre de recherche et développement, puis tentaient de démontrer à leurs potentiels clients qu’il s’agissait des meilleures solutions disponibles sur le marché. Aujourd’hui, à l’ère de l’open banking, la meilleure façon de proposer des solutions adaptées aux clients, c’est de les co-construire. La volonté est de les concevoir avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème innovant », poursuit Guillaume Blot.

C’est dans cet environnement en pleine mutation que s’inscrit l’Open Banking Challenge développé par Sopra Banking Software, éditeur de logiciels présent dans le monde entier. « A travers cet événement, notre objectif est de faire émerger des idées en matière d’innovation bancaire, au sein même du groupe Sopra Steria, mais également auprès des fintech, des indépendants, des étudiants, du monde de la recherche…, et les faire concourir », commente le Chief Digital & Innovation Officer de Sopra Banking Software.

Sopra Banking Software en soutien technologique

Au cours de ces derniers mois, 200 équipes, provenant du monde entier, ont tenté leur chance et remis leur dossier de candidature. Après différentes phases de sélection, 32 d’entre elles ont finalement été retenues pour participer à la grande finale qui se déroulera ces 1er et 2 juin à Paris. « Depuis le début du mois de mai, elles peuvent préparer la fabrication du proof of concept de leur solution, qu’elles peaufineront durant ces deux jours et présenteront au public ainsi qu’au jury composé de membres du comité de direction exécutif de Sopra Banking Software, du groupe Sopra Steria et de représentants du monde financier », ajoute Guillaume Blot.

Durant toute la préparation à ces deux journées, les équipes ont pu bénéficier des conseils d’experts de Sopra Banking Software. Les solutions bancaires novatrices imaginées par les candidats s’appuient également sur la plateforme digitale de Sopra Banking Software, baptisée Digital eXperience Platform. Celle-ci propose de nombreux services bancaires – chatbot, authentification, sécurité, reconnaissance d’images… – permettant de fluidifier les parcours clients. Cloud native, ces services sont accessibles via des interfaces normalisées (open APIs).

De l’idée à la concrétisation d’un service

A l’issue de cette première édition de l’Open Banking Challenge, trois équipes se verront remettre un prix, après vote du jury et du public. « Au-delà d’une solution purement technologique, nous recherchons une véritable démarche entrepreneuriale », confie Guillaume Blot.

La première catégorie récompensera une équipe de collaborateurs de Sopra Banking Software qui bénéficiera de 6 mois de recherche et développement en interne pour mettre en œuvre sa solution. L’équipe d’indépendants ou d’étudiants gagnante profitera quant à elle de 6 mois d’accompagnement au sein d’un incubateur. Enfin, la start-up fintech vainqueur disposera d’un partenariat privilégié avec Sopra Banking Software. « La solution imaginée sera ainsi embarquée dans notre plateforme de services et pourra être commercialisée », indique encore Guillaume Blot.