Steria ajoute la biométrie à ses centres d’excellence et équipe la Police fédérale belge

La Police Fédérale belge a choisi Steria Benelux pour équiper le Service d’Identification Judiciaire de la Direction Police Technique et Scientifique d’un système complètement nouveau et révolutionnaire de prise d’empreintes digitales. Le Service d’Identification Judiciaire, qui a fêté récemment son 100e anniversaire, a en quelque sorte reçu un beau cadeau. Steria exerce le rôle de […]

La Police Fédérale belge a choisi Steria Benelux pour équiper le Service d’Identification Judiciaire de la Direction Police Technique et Scientifique d’un système complètement nouveau et révolutionnaire de prise d’empreintes
digitales.

Le Service d’Identification Judiciaire, qui a fêté récemment son 100e anniversaire, a en quelque sorte reçu un beau cadeau. Steria exerce le rôle de “prime contractor” de ce projet. Le système sera centralisé sur le nouvel “Automated Palm Print and Fingerprint Identification System” (APFIS) de Cogent Systems. Steria assurera la liaison vers l’extérieur en installant les périphériques FIT (Fingerprint Image Transmission) nécessaires à la prise et à l’envoi d’empreintes digitales et palmaires, et sera en outre responsable des services d’intégration nécessaires.

Le Service d’Identification Judiciaire de la Police Fédérale a procédé à une évaluation approfondie des offres, évaluation qui comportait un test de performance intensif des solutions proposées. La technologie APFIS de Cogent Systems proposée par Steria a fait la preuve de ses performances, et la Police a pris la décision d’attribuer le marché à Steria. Le nouveau système APFIS de Cogent remplacera le vieux système installé il y a 10 ans et répondra à toutes les nouvelles fonctionnalités souhaitées. Il fournira des réponses plus précises avec un temps de réponse plus court et comportera des fonctionnalités améliorées et nouvelles. Le nouveau système peut stocker des images de traces avec une résolution de 1.000 pixels par pouce (ppi) et offre la possibilité d’examiner des traces par rapport à des empreintes digitales (à plat ou roulées) et palmaires.

La Police belge attend du nouveau système d’identification qu’il lui permette d’augmenter sa capacité à élucider les délits. Ce système offrira une précision accrue des recherches, des temps de réponse nettement améliorés, la possibilité d’effectuer des recherches sur des empreintes palmaires, ainsi que d’autres fonctionnalités novatrices. Une précision de 99,9 % est attendue du nouveau système dans la recherche d’empreintes digitales et de jusqu’à 90 % dans la recherche de traces d’empreintes digitales et palmaires.

De plus, le nouveau système assurera un échange rapide et de qualité des données
dactyloscopiques avec l’étranger (Interpol et d’autres pays dans le cadre du Traité de
Prüm). En outre, une intégration très poussée est prévue avec les autres systèmes
informatiques en vigueur à la Police belge afin de permettre un flux optimal des données. “Ce contrat au coeur de l’Europe représente un accroissement considérable de notre présence en Europe, où la technologie de Cogent Systems est déjà utilisée dans d’autres pays de l’Union européenne” déclare Ming Hsieh, Président et CEO de Cogent Systems. “La force de la technologie rapide, précise et fiable de Cogent a été un des principaux facteurs de décision dans l’attribution de ce marché.” “Pour Steria Benelux, il s’agit d’un projet important dans le domaine de l’intégration de système et de la sécurité et pour notre présence dans les secteurs public et privé. Nos compétences locales ont sans conteste joué un rôle important dans la dernière phase d’évaluation. En offrant des solutions attrayantes, nous nous différencions et ajoutons la biométrie à nos “centres d’excellence”, déclare René Luyckx, CEO de Steria Benelux.