Systèmes de contrôle d’accès, la clé des bâtiments intelligents

Historiquement, les systèmes de contrôle d’accès étaient destinés à des sites militaires, stratégiques ou très sensibles.

Grâce à de nombreux progrès technologiques et à la démocratisation des systèmes de sécurité sans fil, le marché des solutions de contrôle d’accès est en forte croissance. Ainsi, selon MarketsandMarkets, la taille du marché mondial du contrôle d’accès devrait passer de 8,6 milliards de dollars en 2020 à 12,8 milliards de dollars d’ici 2025.

Ces solutions vont permettre de gérer et autoriser aussi bien l’accès à des bâtiments tertiaires qu’à de grands périmètres extérieurs définis. Pour accompagner l’essor des bâtiments intelligents, la gestion des accès aura un rôle central et va nécessiter d’étendre son champ d’action et ses usages.

Alors en quoi les systèmes de contrôle d’accès sont une des clés des bâtiments intelligents ?

Du contrôle d’accès mais pas que…

Les fonctions principales resteront, bien entendu, la gestion des droits d’accès, la maîtrise des flux et la protection des bâtiments et du personnel. L’évolution des systèmes de contrôle d’accès, avec l’arrivée des solutions sans fil intégrant un large choix de technologies d’accès (biométrique, badge, carte, smartphone…), permettront de nouveaux usages associés. Ainsi des acteurs tels qu’Urmet ou Comelit cumuleront ces applications avec d’autres systèmes de sécurité tels que la vidéosurveillance afin de couvrir au maximum la chaîne de valeur de la protection des biens et des personnes.

En dehors des aspects purement primaires de sécurité, les systèmes de contrôle d’accès seront parties intégrantes du bâtiment intelligent. En effet, connectés au système central du bâtiment, ils permettront à un employé ou un visiteur de s’authentifier à son arrivée via son badge, son smartphone ou même son pouce.

De cela découleront différentes actions : à l’entrée, un écran digital souhaitera la bienvenue au visiteur et pourra afficher les actualités de l’entreprise voire directement son agenda. Passé cet écran, l’ascenseur l’attendra et gèrera son accès dans le bâtiment.

Pour l’employé, dès son authentification, la température de son bureau se règlera alors pour améliorer son confort. A son départ, la température s’ajustera de nouveau, les lumières, si oubliées, s’éteindront automatiquement et l’alarme du bâtiment s’activera directement. L’enjeu du contrôle d’accès dépasse donc bien le seul aspect d’accès et de pointage mais aura aussi de véritables vertus pour optimiser l’énergie et enrichir le bien-être de l’employé.

Des besoins de sécurité, d’interopérabilité et de réseaux adaptés

De nombreux nouveaux services sont apparus pour être au plus proches des besoins d’aujourd’hui. Il ne faut pas croire que les systèmes de contrôle d’accès ne font pas preuve d’innovation. Il est désormais commun d’avoir accès à des consignes connectées pour récupérer ses colis en entreprise ou dans son immeuble, d’utiliser des serrures connectées pour gérer ses accès à des locations Airbnb ou des solutions de réservation de parking partagé. Nous sommes bien loin de la pointeuse d’antan.

En étendant leur champ d’action, les systèmes de contrôle d’accès font face à de nouveaux enjeux et besoins technologiques. Pour faire évoluer leurs services, les installateurs et fabricants ont dû réduire leur dépendance vis-à-vis du réseau filaire d’entreprise et engager la mutation vers le tout IP nécessaire pour une intégration dans le système central d’un bâtiment intelligent.

L’apport des technologies sans fil reste indéniable et permet de réaliser des mises à jour à distance des droits d’accès, authentifications et autres logiciels associés. Pour garder un niveau de sécurité important et intégrer ces nouvelles solutions au réseau privé de l’entreprise, la mise en place d’un APN privé est essentielle pour conserver un niveau de sécurité maximal des flux des données et faciliter la maintenance et les mises à jour à distance en temps réel. Cette solution permet aussi d’offrir une alternative à la fin annoncée du RTC (réseau téléphonique commuté).

Grâce à leur évolution, les solutions de contrôle d’accès sont véritablement entrées dans le monde de l’IoT. Via les communications sans fil, les droits d’accès peuvent être gérés de façon simplifiée, dynamique et en quasi-temps réel améliorant la sécurité et l’expérience utilisateur. Par leur rôle de gestion des entrées et sorties, ces solutions seront assurément l’une des clés de voûte des bâtiments intelligents en étant le déclencheur d’actions automatisées essentielles pour réduire les coûts énergétiques et améliorer le bien-être des usagers.

 

Par Gweltaz Le Coz, expert Smart Building chez Matooma

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *