« Travailler avec les start-up pour accélérer la diffusion des pratiques innovantes »

GRAND DOSSIER START-UP / ITNATION MAGAZINE AUTOMNE 2018

ACTEUR D’UN ECOSYSTEME INNOVANT

Sylvain Chery, pouvez-vous nous expliquer comment se positionne Agile Partner au cœur de l’écosystème innovant luxembourgeois ?

Nos principaux clients sont les entreprises établies qui ont des besoins inhérents au développement logiciel. Nous les accompagnons dans leur projet, pas comme un prestataire traditionnel mais plus comme un partenaire, en nous impliquant dans l’analyse de leur problématique, en les aidant à valider leurs idées et en les accompagnant jusqu’à la concrétisation de leur solution. Dans cette approche, nous nous inscrivons depuis toujours dans une démarche d’innovation. Depuis quelques années, cependant, nous nous sommes rendu compte que cette expertise au croisement de l’entrepreneuriat et de l’innovation pouvait aussi intéresser les start-up. Nous partageons avec les dirigeants de start-up le même esprit entrepreneurial, un état d’esprit et des approches similaires. Il était donc naturel de parler aussi aux jeunes entreprises innovantes.

 

Entre corporate et start-up, comment mieux activer l’innovation ?

Nous baignons dans l’écosystème start-up depuis plusieurs années. Nous sommes proches du Technoport, impliqués dans l’organisation des Startup Weekend, dont la 10e édition aura lieu en décembre cette année. J’ai fait partie de l’équipe de coaches du programme Fit4Start de Luxinnovation. On connait bien les acteurs en présence. Dès lors, nous sommes bien positionnés pour connecter entre elles, corporates et start-up. Les petits ont besoin des grands, de leur portefeuille de clients, de leur circuit de distribution… Les grands chercheront à se rapprocher des petits pour stimuler l’innovation en leur sein, développer de nouveaux produits. En travaillant avec des start-up, nous permettons à des entreprises établies de s’engager dans une démarche d’innovation ouverte.

 

Comment cela se formalise-t-il à travers votre offre ?

En amenant les corporatesà collaborer avec des start-up, en créant des événements proches de leur univers, nous pouvons engager des entreprises dans une phase d’acculturation nécessaire, les aider à clarifier les stratégies d’innovation par rapport à leur contexte et aux enjeux qui les concernent. On peut faire infuser une culture start-up à l’échelle de l’entreprise, en créant des LAB, des cellules d’innovation internes ou externes dans l’entreprise, en proposant des événements comme des hackathon ou des brown bag sessions. Ces outils accélèrent la diffusion des bonnes pratiques, favorisent l’émergence de nouvelles idées et le partage de connaissances.

 

Comment accompagnez-vous les start-up ?

Pour ces acteurs, le défi est tout autre. Ils n’ont pas les mêmes moyens, ni les mêmes contraintes que des grands acteurs. Nous les accompagnons avec une approche spécifique, destinée à les aider à apprendre rapidement et commencer à générer du revenu le plus tôt possible. A terme, notre ambition est de s’imposer comme un acteur complémentaire aux incubateurs existants, en étant un véritable partenaire de leur développement logiciel, capable de les aider à lancer leur produit sur le marché. Le modèle économique reste à affiner mais nous n’excluons aucun mode de collaboration.

Au-delà de l’opportunité business, nous sommes convaincus que nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres. Pour nos équipes c’est très stimulant.

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *