Trend Micro mise sur ses partenaires lors du Trend Micro Partner Day

Chaque jour, tous font face à de nouveaux modèles économiques, à de nouveaux outils et applis, qui ont la faculté de faire disparaître leurs activités (parfois traditionnelles) de la carte en l’espace de quelques années.

La transformation numérique. Certains y voient un slogan mais, pour de nombreux secteurs et entreprises, c’est là une réalité bien concrète. Chaque jour, tous font face à de nouveaux modèles économiques, à de nouveaux outils et applis, qui ont la faculté de faire disparaître leurs activités (parfois traditionnelles) de la carte en l’espace de quelques années. Rappelez-vous Kodak. Rappelez-vous Nokia. A cela s’ajoute que le modèle économique d’un monde connecté entraîne également avec lui de nouveaux dangers et de nouvelles formes de cyber-criminalité. Les entreprises se tournent alors vers leur partenaire sécurité. Afin de leur démontrer la plus-value que la société peut leur apporter, Trend Micro a organisé son premier Trend Micro Partner Day. L’occasion de leur expliquer sa vision et sa stratégie.

Le but de ce Trend Micro Partner Day était de procurer aux partenaires, au travers d’un programme bien équilibré, les outils nécessaires mais aussi un contenu pertinent afin de répondre aux questions qui tourmentent leurs clients et les CISO de ce monde. « Il n’est pas toujours aisé pour les entreprises de faire un tri parmi les offres: qui tient le bon discours? qui dispose des solutions adéquates? », souligne Steven Heyde, directeur régional de Trend Micro Benelux. « Les entreprises sont en quête de continuité dans la vision qui est déployée, de confiance et de savoir-faire. C’est ce que nous pouvons leur apporter. Vous ne trouverez d’ailleurs pas beaucoup de sociétés informatiques dont les trois fondateurs font toujours partie de la direction trente ans plus tard. »

Leah MacMillan, vice-présidente principale pour le marketing international, pointe l’importance du marché de la sécurité. En 2021, il vaudra pas moins de 56 milliards de dollars. Elle souligne par ailleurs un certain nombre de préoccupations qui prévalent auprès des CIO et des CISO. Ils ressentent la pression d’une réglementation toujours plus stricte (pensez par exemple au RGPD). Ils doivent par ailleurs réagir plus rapidement aux incidents tandis que les talents nécessaires font de plus en plus souvent défaut au sein de la société. Enfin, ils se trouvent de plus en plus souvent confrontés à de l’IT fantôme (“shadow IT”) et à de (trop) nombreuses solutions qui doivent toutes communiquer entre elles. « Tout le monde évolue aujourd’hui dans un contexte de cloud computing, de réseaux complexes, d’Internet des Objets et de “consumérisation” des applications professionnelles (Office365, Box, Google Drive). Voilà pourquoi nous devons instaurer une protection à trois niveaux via des solutions de sécurité cloud hybride, de défense du réseau et de protection des utilisateurs. » Lors de son intervention, Leah MacMillan a également expliqué la stratégie grâce à laquelle Trend Micro développe sans cesse la vague suivante de technologies et exposé les possibilités qui s’offrent aux partenaires, quels que soient leurs pôles d’intérêt.

« Nous sommes une organisation tournée vers le canal. En Europe, pas moins de 82% de nos activités passent par les partenaires. Il est dès lors très important pour nous de les informer. Nous devons pouvoir leur fournir plus d’informations que ce qu’ils trouvent sur Internet », déclare René van Loenen, responsable des Canaux indirects Benelux chez Trend Micro. « Ce Trend Micro Partner Day est le premier d’une série. Il s’agit d’un événement de réseautage à l’occasion duquel nous partageons notre vision et nous expliquons la manière dont nous procédons nous-mêmes. Parmi les sessions intéressantes, je pointerais par exemple aussi celle d’AWS et celle où nous avons levé un coin du voile sur la manière dont nous abordons nous-mêmes cette histoire sans fin qu’est le phénomène malware. » Trend Micro considère ses partenaires comme autant de multiplicateurs de ses propres activités. « Les défis se font plus complexes et les compétences deviennent plus difficiles à dénicher. Mais en informant efficacement nos partenaires, ils sont en mesure d’améliorer l’inter-fonctionnement des solutions de telle sorte à accroître l’efficience de leurs clients et à leur permettre d’être mieux armés contre des attaques inconnues. »

Pour clôturer cette première Journée Partenaires Trend Micro, plusieurs partenaires et projets eurent droit aux feux de la rampe. Le titre de Partenaire le plus engagé de l’année est revenu à Uptime Group. Une deuxième récompense fut attribuée à Proximus. Ce partenaire a vu ses activités croître sensiblement et a dès lors été désigné Partenaire Croissance de l’année. Le prix du Meilleur projet 2018 a été décerné au CHR de la Citadelle (groupement hospitalier de Liège) où Dominique Lechanteur et le Uptime Group ont réalisé de l’excellent travail. Enfin, Peter Verbeeck de Comparex a reçu le prix Special Appreciation.