Une approche créative pour mieux façonner son avenir

Appréhender de nouvelles technologies, mettre en oeuvre de nouvelles idées autant que d’autres
manières de travailler implique d’envisager ses développements futurs en mettant les utilisateurs
au centre des préoccupations et de se concentrer sur la création de valeur pour chacun d’eux.
Pour accompagner les organisations dans ce changement, le groupe Devoteam s’est lui-même
transformé, mettant en oeuvre le concept de « creative tech ».

Jean-François Bodson, Presales & Bid Management Director & Jeremy Meisch, Chief Operations & Technology Officer – Devoteam Luxembourg

Aujourd’hui, la technologie permet tout. Les possibilités offertes semblent en effet infinies. Encore faut-il, du côté de l’organisation, avoir l’idée qui contribuera effectivement à améliorer l’activité ou à atteindre plus efficacement les objectifs fixés. Au-delà, enfin, il faut être en capacité de mettre en oeuvre les solutions technologiques pour la concrétiser le plus efficacement possible. Devoteam, acteur de la transformation des organisations, a très rapidement pris conscience de ces défis. « Pour y répondre, nous avons commencé par mettre en oeuvre un modèle de software factory, commente Jeremy Meisch, Chief Operations & Technology Officer au sein de Devoteam Luxembourg. Nous nous sommes entourés d’équipes et de profils maîtrisant les technologies les plus récentes afin de permettre à nos clients d’en profiter. Très vite, toutefois, nous avons pris conscience que pour garantir la réussite des projets, il était nécessaire d’appréhender d’autres dimensions, et notamment de mettre l’humain, plus que la technologie, au coeur de tout ce que l’on souhaite réaliser. »

INNOVER AU DÉPART D’UN STUDIO

Partant de ce constat, Devoteam a enrichi son offre, déployant son concept de « studio » faisant appel à la « creative tech ». L’enjeu, assure Jeremy Meisch, est « de garantir une expérience utilisateur optimale et même de produire un effet « Waouw » pour tout ce que l’organisation entend apporter à l’utilisateur, qu’il s’agisse des équipes internes  à qui on propose un outil ou encore de l’utilisateur final.» Pour ce faire, Devoteam souhaite cultiver la créativité pour la placer au service du changement, mieux combiner le design et la technologie. « On ne peut aujourd’hui plus envisager la technologie pour la technologie, mais bien la placer au service de l’humain, assure Jean-François Bodson, Presales & Bid Management Director au sein de Devoteam Luxembourg.

Dans cette optique, il a été nécessaire de continuer à former nos équipes, d’acquérir de nouvelles compétences permettant une meilleure compréhension des métiers de nos clients mais aussi être en mesure de mieux accompagner le changement. »

ABANDONNER L’APPROCHE PROJET POUR PENSER « PRODUIT »

Aujourd’hui, le groupe Devoteam, qui compte 1.000 collaborateurs en Creative Tech dont 45 au Luxembourg, et une douzaine de studios dans 8 pays, applique une nouvelle approche d’accompagnement. « L’idée n’est plus de fonctionner en mode projet, comme on pouvait le faire par le passé, au départ d’un cahier des charges déterminé, parfois même en mode agile. Nous soutenons une approche « produit » ou « service », en partant d’une problématique donnée lors d’un atelier d’idéation avec le client. Lors de celui-ci, avec une équipe mise en place et intégrant une diversité de profils, nous explorons les possibilités qui s’offrent à nous, sans idée préconçue de ce que pourrait être la solution. L’objectif est de parvenir à une idée, de la décliner dans un Minimum Valuable Product, un concept que l’on va pouvoir déjà tester auprès des utilisateurs finaux au travers d’une première itération », explique Jean-François Bodson.

L’UTILISATEUR AU CENTRE

A partir de là, l’équipe multidisciplinaire mise en place, qui comprend des experts de Devoteam et des représentants du client, va s’engager dans le développement du produit, en procédant par étapes, en définissant un prototype, en effectuant des tests, en intégrant les enjeux UX, en enrichissant les fonctionnalités. « Le développement et le déploiement, à tout moment, doit tenir compte de l’utilisateur et chercher à maximiser la valeur générée à son égard et pour le business, poursuit Jeremy Meisch. L’approche va aussi considérer les aspects de gestion du changement, qui passent notamment par la formation. » Devoteam Luxembourg, pour cela, peut s’appuyer sur son centre de formation privée, dont la renommée n’est aujourd’hui plus à faire. Dans cette démarche, le studio luxembourgeois de Devoteam est connecté en permanence aux onze autres, dans une volonté de collaboration et d’échange d’idées permanente. Le client a accès de cette manière à une vaste étendue d’expertise pour mettre en oeuvre les produits et services dont il a besoin.

LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR

Pour permettre à ses clients de faire la différence, Devoteam se place à leurs côtés, les accompagnant dans une approche globale. « Nous allons être mobilisés tout au long du cycle de vie d’un produit ou d’un service, en cherchant à le faire évoluer, à l’améliorer. Dans beaucoup de cas, s’il y a un début, il n’y a d’ailleurs pas forcément de fin, assure Jean-François Bodson. Ce n’est pas un problème pour le client. Au coeur de cette démarche, l’idée est qu’il ne nous perçoive plus comme un centre de coût, mais bien comme un levier de création de valeur. La démarche, effectivement, est bien plus cost effective qu’un développement suivant une approche traditionnelle. » La méthode de Devoteam a déjà fait ses preuves. Le groupe a accompagné des acteurs comme Oui.sncf, en mettant en place une nouvelle interface de réservation intégrant de nouveaux canaux comme un chatbot ou le recours aux enceintes connectées, Walmart, Endered, MyTF1… Pour Ikea, Devoteam a contribué au développement des outils de planification 3D des espaces et participe à la mise en place de ces interfaces accessibles aux clients.

EXPLORER LA TECHNOLOGIE POUR INNOVER EN PERMANENCE

De cette manière, Devoteam permet aux organisations d’appréhender efficacement les possibilités offertes par la technologie, pour la mettre au service des enjeux business, à commencer par le cloud. « Beaucoup d’acteurs utilisent aujourd’hui des plateformes, comme Microsoft Office 365 ou Microsoft Azure sans comprendre les avantages qu’ils peuvent en tirer », explique Jean-François Bodson. Devoteam, en tant que partenaire privilégié de Microsoft au Luxembourg, est bien placé pour révéler auprès de ses clients les possibilités qui s’offrent à eux en la matière. « Que l’on parle d’accès à de nouveaux services, autour de l’intelligence artificielle par exemple, ou encore de mise en oeuvre d’une approche DevOps, la prise de conscience des possibilités aujourd’hui offertes par les nouvelles technologies doit nous aider à envisager de nouvelles idées, de nouveaux produits, de nouvelles manières de travailler. » En d’autres mots, on peut mieux innover.

Aucun commentaire pour le moment.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *